Marine Le Pen veut priver d'aides sociales les délinquants récidivistes.

Publié le 28 Mai 2014

SourceMidiS77 réactions
"Je prends l'engagement concret suivant : plus aucune aide sociale ne sera versée aux récidivistes délinquants ou criminels justiciables d'une peine de 1 an ou plus", a-t-elle déclaré.
"Je prends l'engagement concret suivant : plus aucune aide sociale ne sera versée aux récidivistes délinquants ou criminels justiciables d'une peine de 1 an ou plus", a-t-elle déclaré. (AFP)

Source: Midi-Libre - Marine Le Pen a prôné dimanche à Nice la suppression des aides sociales pour les délinquants récidivistes, lors du discours de clôture de ses journées d'été, axé sur les fondamentaux du FN, immigration et insécurité en tête.

"Je prends l'engagement concret suivant : plus aucune aide sociale ne sera versée aux récidivistes délinquants ou criminels justiciables d'une peine de 1 an ou plus. Plus aucune", a-t-elle lancé, devant environ 2 000 sympathisants au Palais des congrès de Nice (Acropolis).

"Les récidivistes, qui sont un véritable poison pour notre communauté nationale, n'auront plus droit sous ma présidence au logement social. Ni à aucune aide sociale", a-t-elle promis, sous les acclamations d'une assistance conquise.

Au premier rang, avaient pris place les récents ralliés, comme le souverainiste Paul-Marie Coûteaux, l'avocat Gilbert Collard ou l'ancien maire de Nice et ex-FN Jacques Peyrat, juste à côté de Jean-Marie Le Pen. Celui-ci, lunettes de soleil aviateur sur le nez et costume crème, a été ovationné par les militants. La présence du leader niçois du Bloc Identitaire, Philippe Vardon, a aussi été remarquée.

Dénonçant "l'immigration massive" à "la charge des contribuables", Marine Le Pen a reparlé d'"inversion des flux" migratoires, ce qui n'est plus systématique dans son discours, promettant aussi la suppression du droit du sol et la préférence nationale. "Cette arrivée massive, en un temps très bref, 20 ou 30 ans, de femmes et d'hommes ayant pour une très grande majorité une culture très différente de la nôtre, rend toute assimilation inopérante, voire impossible", a-t-elle dit.

Avant la Marseillaise, entonnée par Jean-Marie Le Pen, sa fille a terminé son discours en promettant la "réindustrialisation" de la France, qui "suppose de rompre avec les dogmes qui font toute la doxa économique des grands prêtres de l'UMP, du PS et du CAC 40".

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

aupied 29/05/2014 16:10


D'accord avec vous Marine plus d'aides aux délinquants , qui se fichent complêtement de nous , supprimer aussi les aides aux associations  qui aident les étrangers mais pas les français dans
le besoin , supprimer aussi l'argent donner a tout ces types qui viennent chez nous , et qui non jamais travailler , mettre le nez dans les  caisses l'allocation familiale , voir aussi la
sécu , et bien d'autres choses encore , pour retrouver la souveraineté de la FRANCE BON COURAGE MARINE ET UN GRAND MERCI 

LA GAULOISE 29/05/2014 08:32


ET QUE CES AIDES AILLENT A LEURS VICTIMES .

mika 28/05/2014 22:02


MLP : Aucune aide sociale aux délinquants multirécidivistes


https://www.youtube.com/watch?v=LBFDkp48z_A