Marine Le Pen veut son dimanche chez Drucker

Publié le 10 Février 2011

          Voilà une polémique inutile! Une polémique qui n'aurait pas dû avoir lieu. Certes, Michel Drucker ne souhaite pas recevoir Marine le Pen pour des raisons politiques et sensibilité qui le regardent. Pour autant, la demande de madame le Pen n'est pas absurde.            Il y a là un conflit entre un présentateur vedette sur une émission populaire qui refuse de recevoir une femme dont beaucoup dans son publique vote FN.

           Je regrette tout simplement que la politique vienne noyer une émission de divertissement et que des considérations peu professionnelles perturbent une émission de service publique. Cela rappelle les "petites crises de nerf" de stars bien trop gâtés.

             Comment faire autrement sans Michel Drucker? "Vivement Dimanche" est son émission. Comment continuer à refuser à Marine le Pen qui n'a pas la cinquantaine et n'est responsable en rien des prises de positions de son père d'être invitée à cette émission populaire que regarde des électeurs de tous les bords politiques y compris ceux du FN?          Gérard Brazon          

              La vice-présidente du Front national, Marine Le Pen, juge «scandaleux» de ne jamais avoir été invitée par Michel Drucker dans son émission «Vivement dimanche». Elle s’en est plainte, ce mardi, voulant rappeler les journalistes du service public à leur «devoir» de pluralisme. 
 Début novembre, le présentateur de France 2 avait confié sur le plateau de l’émission «On n’est pas couché» qu’il n’avait pas l’intention d’inviter Marine Le Pen, tout comme il n’avait pas invité son père, Jean-Marie Le Pen. 
 Interrogée au micro de Radio Classique, la vice-présidente d’extrême droite, en campagne interne pour la présidence du FN, a dénoncé un «véritable scandale, d’autant que Michel Drucker est sûrement extrêmement bien payé par les contribuables français, puisqu’il est sur le service public». «Il a oublié probablement ce que voulait dire le service public», balance-t-elle, lui reprochant «d’exclure de son émission le représentant, ou la représentante d’ailleurs, de millions d’électeurs». 
«Aucune obligation d’inviter telle ou telle personnalité» 
 Interrogé par l’AFP, Drucker n’a pas souhaité faire de commentaires. 
 De son côté, la direction de France Télévisions a fait savoir que «l’équilibre des temps de parole s’apprécie par genre d’émissions et non au sein d’une même émission au niveau de chaque chaîne». «Vivement dimanche» fait partie d’une catégorie de genre d’émissions de divertissement qui s’apprécie «sur un semestre» selon une délibération du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). 
«Ainsi les temps de parole ne sauraient se limiter à la comptabilisation des interventions relevées dans cette seule émission mais à l’aune de l’ensemble des émissions du programme sur la période semestrielle», développe la direction du groupe audiovisuel public, précisant: «Les animateurs ne sont soumis à aucune obligation d’inviter telle ou telle personnalité politique à partir du moment où ce principe est respecté.» Une disposition qui autorise donc Drucker à ne pas inviter Marine Le Pen, à condition que celle-ci soit accueillie dans d’autres émissions du même genre sur le service public. 

(Source AFP)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Thouvenin 11/02/2011 19:06



Mais qu'irait-elle faire dans cette émission où le lèche-botte en chef dispense la bien-pensance pendant des heures ? Ne pas être invité chez Drucker est un bienfait, que dis-je un honneur !


Surtout, qu'elle n'y aille pas ! L'équipe des lèchebottistes quitterait ostensiblement la salle et on assisterait à un simulacre d'émission qui serait un désastre. Qu'elle ne tombe surtout pas
dans le piège ! Qu'elle n'aille surtout pas s'asseoir là où des Mélenchon, des Dieudonné ont posé leurs fesses, pour ne pas parler de tous ceux qui ont bassement intrigué pour "en être",
c'est-à-dire à peu près tout le monde, de la droite la plus bête à la gauche la plus stupide, et ça fait du monde !


A force de lécher les...bottes, à forcer sur l'aplaventrisme, M.D.n'a plus aucune dignité. Il se repose sur ses quarante années de Télé, il n'en peut plus de parler de lui-même, de se raconter à
longueurs de pages et d'émissions, tout en feignant de passer pour le modeste de la famille. Il admire tout le monde, son frère, son père, sa mère, ses soeurs et...tout le faire-part. Il
lèche et lèche encore. Il rend hommage, il félicite, il serre les mains, il dédie une mémoire, il verse une larme, il prophétise, il comémore, il se gargarise, il se rengorge, il rend grâces à
tous ceux à qui il doit d'être devenu ce qu'il est, là, devant vous, cet être quelque peu extraordinaire, ce ver miraculé qu'est Michel Drucker soi-même...


Et vous voudriez que Marine Le Pen, la battante, la fière, aille se commettre avec ce rampant ?


 


NB - Pour les fautes d'orthographe et syntaxiques trop nombreuses de l'ami Brazon, oui, moi aussi je les déplore, mais je constate souvent que beaucoup de ceux qui écrivent ici en font encore
plus que lui. C'est très dommage...


B. THOUVENIN



roy 10/02/2011 23:32



Regarde Gérard le commentaire n° de typex. Tu devrais le rayer de la liste ce doit être un instit gaucho



Gérard Brazon 11/02/2011 11:28



Je me fiche totalement de ce genre de commentaires. Je reste poli et  je ne conteste pas les fautes. Elles y sont. Tout simplement, à force d'écrire des articles sur ce blog
ou ailleurs avec mes tripes et répondre aux commentaires, on finit le plus souvent par ne plus voir ces fameuses fautes. Même en se relisant. C'est ainsi pour moi du moins.  Si Typex (?)
apprécie le contenu et bien il me pardonnera ou corrigera le texte sinon, il peut aussi aller sur d'autres sites. Celui de l'Académie Française est pas mal non plus. Les sujets ne sont pas les
mêmes. Bien à toi.



roy 10/02/2011 23:28



Je me demande pourquoi elle insiste ? L'heure viendra sans doute ou Druker se verra ou sera dans l'obligation de l'inviter. Mais ne serait-ce pas la Direction des chaines publiques qui l'oblige
de ne pas recevoir Marine Lepen ?



Gérard Brazon 11/02/2011 11:30



Je pense que si l'on veut promouvoir une personne, il suffit de lui donner le rôle de victime. Les français adorent les victimes. Surtout face aux puissants. En clair, Michel Drucker a tort.



typex 10/02/2011 19:08



> dans son publique vote FN.
dans son PUBLIC

> une émission de service publique.
de service PUBLIC (une émision publique / le service public)

> émission populaire que regarde des
que regardENT des

Vous avez de sacrés propblèmes avec le masculin/féminin et le singulier/pluriel, ces mêmes fautes revenant systématiquement dans vos articles.

Veuillez utiliser un correcteur orthographique ET grammatical pour corriger vos articles AVANT de les publier, sinon c'est déplorable et enlève beaucoup de crédibilité à vos textes.



Gérard Brazon 11/02/2011 11:15



@Typex. Vous avez probablement raison puisqu'il est avéré que fautes il y a! Pour autant, j'espère que la crédibilité passe tout de même, pour vous du moins, par le contenu plutôt que par le
contenant. Sinon ce serait inquiètant de formalisme. Mais promis je fais faire un effort.(sourire)



domi 10/02/2011 18:35



Ben franchement, qui regarde encore l'émission soporifique du dimanche de Druker ?


Quelques vieux dans les maisons de retraite endormis sur leurs fauteils roulants !


Franchement voir ces individus qui s'auto-congratulent, se lèchent  les bottes pendant des heures .. je n'ai jamais pu regarder plus de 10 minutes ce truc là.


Quand à  France  2, dont j'oublie le nom du présentateur et de l'émission, il fatigue avec sa grande bouche ouverte constamment à couper les discours des invités !!!.


Je ne vois pas ce que Marine le Pen, qui m'a l'air plutôt intelligente, irait faire sur leur "plateau" de "fromages puants" ? En tout cas cela me décevrait, elle n'a pas besoin de ces demi
portions pour briller, elle brille toute seule avec sa tête honnête. Est-ce qu'elle ne fait pas exprès la polémique car j'ai du mal à croire qu'elle tienne à ces émissions sans aucun intérêt.