Maroc : l'Express et le Nouvel Obs censurés Pour cause de non-conformité à la charia.

Publié le 6 Janvier 2012

Qui a dit que le Maroc ce n'est pas pareil?

Le Maroc a bloqué la distribution de l'hebdomadaire français "Le Nouvel Observateur", qui a publié un dossier sur le monde arabe, a-t-on appris mercredi 4 janvier auprès des autorités. Ce numéro comporte notamment une représentation du visage du prophète Mahomet, proscrite par la tradition musulmane

Nouvel-obs-mahometCette décision intervient quelques jours après l'interdiction de l'hebdomadaire français "l'Express", qui avait publié un dossier de 95 pages sur l'islam, dans lequel le visage du prophète Mohamet était également reproduit.

"Le numéro du 'Nouvel Observateur' a été interdit parce qu'il areproduit le visage du prophète et c'est interdit par notre religion. C'est évident", a déclaré un responsable du ministère de la Communication sous le couvert de l'anonymat.

Dans le numéro interdit du "Nouvel Observateur", un dossier intitulé "Les Arabes" représente également le visage du prophète. Parmi les sujets qu'il comporte : "le vrai visage de Mahomet", "les poètes du prophète", "ni libre ni soumise". Le numéro de "L'Express" avait été saisi même si la direction avait pris l'initiative de voiler le visage de Mahomet, a précisé la direction de l'hebdomadaire sur son site internet.

Contacté samedi 24 décembre, le ministre marocain de la Communication Khalid Naciri a déclaré que "nous avons toujours été fermes sur cette question, très sensible pour notre opinion publique". "Cela n'est pas nouveau", a-t-il ajouté.

"'L'Express' proteste avec vigueur contre cette censure, et s'inquiète de voir le Maroc, alors que le monde arabe connaît une salutaire poussée démocratique, porter une telle atteinte à la liberté de la presse", écrit pour sa part le directeur du magazine, Christophe Barbier, sur le site internet du journal. "Non seulement les plus grands spécialistes apportent une vision nuancée de toutes les problématiques historiques, mais les sujets les plus sensibles sont traités avec distance et sans aucun esprit polémique", précise Christophe Barbier. (De la part de Barbier, je me doute qu'il dit vrai! Ce n'est pas un chantre de la provocation! Bien fait pour lui car au fond il n'est pas mauvais que la gauche bien pensante se rende compte de ce qu'il l'attend d'ici peu d'année en France. Ndlr Gérard Brazon)

Source : Le Nouvel Observateur, 4 janvier 2011

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Epicure 06/01/2012 16:49


Youppiiii!!!!!! pourvu que ça se gâte plus sérieusement encore!!!!!!!!!!

ange 06/01/2012 14:11


qu'ils aillent se faire fo.....


va t on avoir le droit d'aller a l'eglise si ca continu!!!!!!!


 

helène Prado 06/01/2012 14:00


Beaucoup d'humains ne comprennent que ce qu'ils vivent. Le nouvel observateur est donc dorénavent plus savant qu'hier