Marre de ces socialo-coco-collabos oublieux: les pieds dans le plat!

Publié le 20 Avril 2012

Gérard 59 ansSur ce blog, nous essayons de mettre au clair les responsabilités et donnons notre modeste avis. Nous en avons assez de cette prétendue culpabilité française servie à toutes les sauces : traite négrière, colonialisme, collaborationniste, etc.

La gauche a donné naissance à la bête immonde et dans tous les cas, n'en est pas innocente! Je ne ferai pas le rappel sur les origines de gauche des différents partis communistes, fascistes et nazis. Il n'y a qu'en France que le tabou ne peut-être levé! En celà, nous avons une exception française de plus!

Voilà un article sur les collabo socialo-communistes avant l'occupation et pendant l'occupation. Lorsque les mêmes font des procès à certains, regardent la paille chez le voisin, ils oublient la poutre chez eux ! Pierre Laval que je sache était un radical socialiste et non un militant d'Action Française! Jacques Doriot était un ponte du Parti Communiste, François Mitterrand fût décoré de la francisque en faisant le serment de fidélité à Philippe Pétain, etc. Sur ce site vous ferez connaissance avec des noms plutôt étonnants... A rapprocher avec le discours de Hollande et son fameux Inch Allah si peu républicain qui ressemble à s'y méprendre aux discours des pacifistes d'avant guerre "Plutôt allemand que mort" ! 

Gérard Brazon

*******

L'anti-sémitisme et le mépris des minorités nationales ne se cachait pas encore dans les voiles de l'anti-communautarisme. 

Mais, dans un mémorandum du 30 juillet 1940, Otto Abetz constate : "Le climat anti-sémite au sein du peuple français est tellement fort qu'il n'a pas besoin de notre part d'être encore renforcé" (cité par D. Rossignol. Vichy et les Francs-maçons, Ed Lattes 1981, p 99)

                Une bonne part du socialisme français, dans le sillage du néo-socialisme des années 30, était "national" en 1940 ; il n'était pas encore "citoyen", mais c'était tout comme. La majorité des députés socialistes vote les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. De nombreux républicains écrivaient dans les journaux pro-nazis, s'engageaient dans les partis collaborationnistes, se comportaient comme de vulgaires nationalistes bretons.

            Livre de ZevaesC'est Jean Jaurès lui-même qui avait tracé la voie du rapprochement franco-allemand. Il a même été assassiné à cause de cela. Ses compagnons historiques comme Compère-Morel ou Alexandre Zévaès ont fait de la collaboration avec les Allemands en 39-45 la marque de la continuité jaurésiste.

                   Entre le 23 août 1939 et le 22 juin 1941, les communistes ont applaudi le pacte germano-soviétique. Von Ribbentrop a été décoré de l'Ordre de Lénine, et Molotov a passé en revue la garde personnelle d'Hitler. Les communistes français ont justifié, au nom de leur idéal, le dépeçage de la Pologne et l'invasion de la Finlande.                       96 parlementaires francs-maçons sur 116 ont voté les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain. Sur le comportement des Francs-maçons en 39-45, voir l'étude sur la persécution des Francs-maçons.

                    En écho au fameux "Travail, Famille, patrie" du maréchal Pétain, le Comité confédéral national de la CGT proclamait, le 20 juillet 1940 : "La CGT se donne pour but de défendre les droits sacrés du travail, d'accroître le niveau de vie des travailleurs, de protéger la famille de ces derniers et de collaborer à la prospérité nationale" (Source :  La collaboration... à gauche aussi. Rémi Handourtzel et Cyril Buffet. Ed Perrin, Paris 1989, p 104).

 Dans le prochain article, vous aurez la liste incomplète par la force des choses, des socialos-cocos-collabos, ou si vous êtes dans l'urgence, lire ICI


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Marie-claire Muller 20/04/2012 18:51


Vidéo – Laisser blâmer les Juifs – Pat Condell


juin 12th, 2011 Daniele -
Europe-Israel.org





Share


Vidéo sous-titrée en français : Pat Condell décrit avec force et conviction la situation des juifs en proie à l'antisémitisme, les mensonges concernant Gaza, l'obsession du Hamas de détruire
Israël, la réalité économique et scientifique d'Israël. Un document important.