Marseille : deux élus UMP rejoignent le FN.

Publié le 11 Février 2015

Karim Herzallah et Caroline Gallo, élus du 13e et 14e arrondissements, ont annoncé ce lundi qu'ils allaient rejoindre les rangs du Front national. Pour Le Point dont à la lecture, vous pourrez constater le parti pris. Toujours ce même mépris dégoulinant de cette presse dite libre.

Le maire FN du 7e secteur de Marseille vient d'accueillir deux élus UMP dans ses rangs.Le maire FN du 7e secteur de Marseille vient d'accueillir deux élus UMP dans ses rangs. © BERTRAND LANGLOIS / AFP

La pêche a été fructueuse pour le Front national à Marseille, avec deux belles prises : Karim Herzallah et Caroline Gallo. Ces deux conseillers municipaux UMP à la mairie des 13e et 14e arrondissements de Marseille ont décidé de rejoindre le parti de Marine Le Pen, ont indiqué nos confrères de France 3 Provence-Alpes. 

Le sénateur-maire FN Stéphane Ravier du 7e secteur - composé des 13e et 14e arrondissements - a donc présenté ce lundi à la presse deux élus UMP qui rejoignent sa majorité. L'édile s'est d'ailleurs réjoui sur Twitter de pouvoir trouver deux nouvelles ouailles dans ses rangs. Le groupe d'opposition de l'UMP ne compte désormais plus que cinq conseillers.

 

 

 

 © @JMleforestier
Au lendemain de la législative du Doubs, la nouvelle va faire grincer des dents à l'UMP qui s'était déchirée la semaine dernière autour des consignes de vote pour le second tour PS-FN. Mais pour les deux élus marseillais de la liste UMP-UDI-MoDem "Marseille en avant" de Jean-Claude Gaudin, pas question de dire ou faire "ni-ni", ils ont choisi leur camp. 

 

Un nouveau départ vers l'extrême droite après celui de Sébastien Chenu, qui avait quitté le parti pour rejoindre le Rassemblement bleu marine. Sur France 3 Paca, Karim Herzallah a justifié son choix expliquant qu'il en avait "ras-le-bol d'être l'Arabe de service" au sein de l'UMP local, "un parti raciste", selon lui. Quant à Caroline Gallo, elle ne se reconnaît plus dans les idées du parti de Nicolas Sarkozy, les siennes sont désormais "plus proches du Front national". 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article