Massacres de chrétiens ? Bof...!!! Le dialogue islamo-crétin se poursuit..... avec son chantre "Roucou"

Publié le 1 Janvier 2013

"Noël 2012 : Dieu ouvre des chemin à l'espérance", par le père Roucou

 
Christophe Roucou
A la une des médias, les titres ne manquent pas pour aviver les inquiétudes ou les peurs, surtout en ce temps de crise économique et sociale, et c'est souvent « l'islam » en France ou dans d'autres pays qui est mis en avant. Sans compter les « power- point » ou les mails, abondamment diffusés, reposant souvent sur des données ou des photos truquées, qui alimentent les divisions, voire la haine.

Nous voudrions, de notre côté, attirer l'attention sur trois rencontres qui ont eu lieu récemment en France et ont traité des relations entre chrétiens et musulmans. 

A Lourdes, à l'issue de leurs échanges sur « Catholiques et musulmans en France aujourd'hui », malgré des critiques et des inquiétudes dans la communauté catholique à propos de l'islam et des musulmans, les évêques français ont maintenu le cap du dialogue. Lecardinal André Vingt-Trois l'a ainsi exprimé : « Reprenant les orientations de Jean-Paul II et de Benoît XVI, nous voulons être des interlocuteurs respectueux, aussi bien dans les contacts quotidiens que dans les relations avec les responsables musulmans. Cette orientation vers le dialogue constitue pour les chrétiens un appel à développer leur capacité à être témoins de la foi au Christ ressuscité. Ce n'est que dans l'authenticité de l'identité de chacun que peut véritablement se développer le dialogue. » 

Le 2° forum islamo-chrétien, à Lyon, portait sur les « Tentations extrémistes » au sein de nos communautés : quelles sont leurs origines, sur quelles interprétations de leurs textes fondateurs s'appuient-elles et comment les responsables peuvent-ils y répondre ? Nous en donnons un premier écho dans les pages qui suivent. Je retiens cette interpellation d'un des participants musulmans, le cheikh Bentounès : « A quoi sert-il de lire nos textes sacrés, si cela ne nourrit pas notre humanité ? »

A Marseille, l'université du Réseau des chrétiens de la Méditerranée auquel le SRI participe, avait pour titre : « L'islam en Europe, entre peur et dialogue ». Nous y avons découvert une richesse et une diversité d'initiatives dans différents pays européens : Allemagne, Bosnie, Italie, Suisse, Turquie et France : invitation à plus d'imagination dans les relations à vivre en France. Nous avons été aussi témoins de la profondeur qui s'exprime lorsque des responsables chrétiens et musulmans se rencontrent régulièrement, comme à Marseille, pour échanger sur leur foi. La confiance enracinée dans la foi en Dieu peut permettre un dialogue en vérité et dans la fraternité.
Alors que les temps sont parfois durs, malgré l'inquiétude chez certains chrétiens devant des propos ou des attitudes de musulmans, et malgré la lassitude des musulmans trop souvent montrés du doigt par des medias, ces rencontres témoignent d'une espérance possible. Cetteespérance a besoin d'hommes et de femmes qui la mettent en œuvre mais elle a surtout besoin d'être reçue comme un don de Dieu, comme l'espérance que Dieu Lui-même met en l'homme. N'est-ce pas, pour nous chrétiens, le sens profond de la fête de Noël ? Dieu prend le risque que Sa Parole prenne corps dans notre histoire en Jésus né de Marie, à Bethléem. En Lui, l'Emmanuel -Dieu avec nous- la fraternité et l'espérance sont inscrites définitivement dans l'histoire des hommes. 

« Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre, une lumière a resplendi. » (Es 9,1) Telle était l'espérance duProphète Esaïe. Nous en faisons lecture dans la nuit de Noël car telle est notre espérance avec la venue de Jésus dans notre histoire.
Cette espérance nous souhaitons la partager et la vivre avec vous tous, en 2013.

Christophe Roucou

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Marie-claire Muller 01/01/2013 18:31



PERSECUTIONS ISLAMIQUES CONTRE LES CHRETIENS





Traduction Laurence Guillon pour "Parlons d'orthodoxie" 

Le Stonegate Institute a publié ce rapport en réponse à une nouvelle qui a mis en émoi tout le monde musulman :
des militaires américains avaient brûlé, en Afghanistan, toute une série de livres musulmans parmi lesquels quelques exemplaires du Coran. La liste des persécutions antichrétiennes des
islamistes pour février 2012 inclut (mais sans s’y limiter) les exemples suivants, classés par ordre alphabétique des pays et non par degré de la cruauté en cause. 

Agressions contre des églises 
Algérie. Des gens armés se sont rués dans une église protestante à Ouargl (fonctionnant sur la base d’une autorisation officielle de
1958), l’ont mise à sac, ont brisé le crucifix qui surmontait l’entrée. Le pasteur et sa famille se trouvaient alors dans l’église et, selon leurs dires, « craignaient qu’on les tue ». Depuis
le moment de son affectation dans cette église, en 2007, le pasteur « fut plusieurs fois menacé. Pendant l’été 2009, sa femme fut battue par des inconnus, et à fin 2011, une foule déchaînée,
criant vengeance, avait jeté des ordures sur les murs de l’église. »












Egypte. Des milliers d’extrémistes islamistes sont tombés sur une église copte, exigeant la mort du prêtre qui, avec une centaine de
chrétiens poursuivis avait cherché refuge dans le sanctuaire, tandis que les assiégeants jetaient des pierres sur l’église, essayaient de l’incendier et se ruaient à l’intérieur. Ils avaient
attaqué l’église parce qu’ils avaient décidé qu’il y avait là une jeune fille chrétienne qui s’était enfuie de chez son père, converti à l’islam et désireux de la marier à un
musulman. 

Iran. Les autorités de l’Iran ont interdit à deux églises officiellement enregistrées de célébrer les offices du vendredi en farsi, la
langue officielle du pays : les offices du vendredi sont fréquentés non seulement par les chrétiens mais par les musulmans qui s’intéressent au christianisme. De plus, en Iran, le vendredi
est un jour férié. L’interdiction de l’utilisation du farsi en qualité de langue liturgique est destinée à éloigner le maximum d’Iraniens du christianisme. 

Koweit. Un parlementaire koweitien a l’intention de proposer un projet de loi interdisant la construction d’églises. Selon son intention initiale, Ousama Al-Mounaver s’apprêtait, comme il l’a annoncé sur Twitter, à soumettre à l’examen des autorités un
projet visant à la destruction de toutes les églises du Koweit. Plus tard, il précisa que l’interdiction ne s’étendrait pas aux églises déjà existantes mais seulement à la construction de
nouvelles. Aussitôt après, le grand mufti de l’Arabie Saoudite déclara qu’il fallait, à son avis, détruire toutes les églises de la région », faisant référence à toute la péninsule
Arabique. 



Macédoine. L’église orthodoxe saint Nicolas, vieille de deux cents ans, connue pour ses icônes inestimables (située non loin de la ville
de Strouga) a été brûlée en guise de rétorsion, parce que soi-disant, pendant le carnaval local, les orthodoxes se seraient moqués du Coran. Auparavant, on avait attaqué une autre église,
dans le village voisin de Labounitse, où fut détruite une croix. Et sur le bâtiment de la municipalité, dans la ville de Strouga, à la place du drapeau brûlé de la république de Macédoine,
fut hissé l’ l’étendard de l’islam. 

Nigeria. Pendant l’office matinal du dimanche, un terroriste-kamikaze islamiste s’est fait exploser dans l’église ; à la suite de
l’explosion périrent deux femmes et une enfant d’un an et demi, 50 personnes furent blessées. Un autre engin explosif détonna à proximité de l’église (un mort, cinq blessés). On suppose
qu’une voiture bourrée d’explosifs avait été garée par un extrémiste du groupe radical « Boko Haram », qui cherche à obtenir l’observance de la charia sur tout le territoire du
Nigéria. 

Pakistan. Des dizaines de musulmans armés se sont engouffrés dans une église, ouvrant le feu : l’un des paroissiens blessés, à la suite de
l’attaque, se trouve dans un état très grave, l’autre devra être amputé d’un bras ; un serviteur de l’église a été frappé plusieurs fois à coups de crosse puis jeté du haut de l’église. Les
extrémistes accusent les membres de la communauté chrétienne de tenter de convertir des musulmans au christianisme. Des attaques s’étaient déjà produites auparavant, on avait menacé le
pasteur et sa famille. Et comme cela se produit habituellement, au lieu de punir les coupables, la police a ouvert une enquête à propos du pasteur et de 20 de ses
aides. 

Syrie. Près de 30 islamistes armés et masqués ont attaqué un monastère catholique, fait sans précédent d


aziliz 01/01/2013 15:19


2013 ... commence bien pour les Chrétiens, n'en déplaise au sieur Roucou.


Je ne sais plus où j'ai lu cette phrase : Les catholiques (et j'ajoute les Chrétiens) sont trahis par leurs hierarchies...


Andrei Arbashe, un Chrétien Syrien de 38 ans, chauffeur de taxi et jeune marié – il attendait la naissance de son premier enfant – a été décapité par une bande de rebelles islamistes dans la ville
de Ras al-Ayn, au nord de la Syrie, près de la frontière turque. Son corps, sans tête, a été retrouvé sur le bord d’une route, dévoré par des chiens. Andrei Arbashe avait été enlevé par ces tueurs
de masse au prétexte que son frère aurait osé accuser ces milices islamistes de se comporter comme des bandits…


Quinze Chrétiens ont été assassinés lors d’un office religieux dans le nord-est du Nigeria. Les auteurs de l’attentat ont attaqué l’église pendant le service liturgique et ont commis les meurtres
des 15 personnes par balles.


Des immigrés clandestins et des membres d’un Collectif soutenant ceux-ci ont violé l’extraterritorialité, l’immunité et la protection diplomatiques de l’ambassade du Vatican à Paris. Les
journalistes ont déformé les faits comme ceci : « Paris : un Collectif de sans-papiers occupe la Nonciature apostolique ».


La suite sur http://www.dreuz.info/2013/01/2013-est-deja-lannee-de-la-christianophobie/

Danielle 01/01/2013 14:46


Devant l'islam Christophe roucoule!!!! Il incarne à merveille tout ce que le dialogue islamo-crétin a de plus abject, suitant de soumission et de lâcheté! Il ose même accuser les médias de
stigmatiser les musulmans, on croit rêver!


Roucou, à rajouter à ma liste de 2013...

Epicure 01/01/2013 14:41


Les Textes sont humains, rédigésd durant des siècles de Forgeries et de faussetés majeures avec des mots et des phrases qui atterrent les démocartes d'aujourd'hui. Jésus parle comme les Hadits et
Bin Laden alors que les Héros Hébreux ne sont pas en reste...


Je tiens a votre disposition les références  niées par personne....


En conséquence, la Bonne Religion demeure celle des gens en Bonne Santé Mentale et rien d'autre.


En tant qu'institutions au profit des prêtres et des meneurs démagos, et voies de convictions fanatiques des parnaoides,  elles sont du pur BS ...
Bull Shit (américain): bouse de buffle des Grandes Plaines dits Bison.