Maxime Hauchard, égorgeur converti au service de l’islam - Par Alexandra Dougary

Publié le 18 Novembre 2014

Préface Gérard Brazon

Nous pouvons entendre sur les radios, après l'épisode Merah, "loup solitaire" qui arrangeait tout le monde, des déclarations quasi frénétiques sur les origines des tueurs.

Ils sont "Français de souche", de famille ""ordinaire", de religion "catholique" ! Ah la belle affaire ! Et ça glousse de partout dans les médias...

5% seulement de ces tueurs potentiels serait des délinquants, 15% aurait des origines immigrés, et cela roule en boucle. On vous le disait que l'immigration n'y est pour rien ! (dixit les Grandes gueules de RMC)

Mais rien sur les raisons, rien sur les causes, rien sur l'islam qui n'est qu'une religion, la deuxième de France nous dit Valérie Pécresse.

Haro sur les convertis mais convertis à quoi ? Pas un mot.

Haro sur ces Français de souche devenu islamistes et tueurs ! Mais pas un mot sur ceux qui sont d'origines immigrés et musulmans de naissance et qui tuent également au nom de l'islam.

Deux Français sur combien d'islamistes pur jus venus d'ailleurs ? Pas un mot dans les médias.

Mais cela arrange ces braves gens des médias, les conforte dans leur politiquement correcte, leur bien pensance. Pas de remise en question, ce sont des FDS.

Le masochisme des médias est patent, la stupidité des politiques est flagrante, à moins que ce ne soit... de la mauvaise foi.

Qu'importe l'origine, ces salauds capables d'égorger un être humain sont des ordures. Ces ordures sont à la solde d'un système politique et religieux qui s'appelle islam.

Les salauds qui ont tué les 6 israléliens dans une Synagogue ne sont pas des Français convertis. Ouf, nous l'avons échappé belle. Mais pas un mot bien sûr...

Gérard Brazon

 

maximehauchardL’horreur monte, angoissante, prégnante, totale. Ame sensible s’abstenir…

Pour Riposte-Laïque

Au regard des images que je me refuse de voir étant de nature extrêmement impressionnable, une question me hante. Cet assassin qu’est Maxime Hauchard alias je ne sais qui a une famille, des parents, peut-être des frères et soeurs, peut-être des oncles, des tantes etc.. Comment cette famille vit les abominations commises par ce fils, ce frère, ce neveu que sais-je..?

J’entends les commentateurs se perdre en conjectures. Manipulation, isolation, caractère influençable.. Visiblement il était sans histoire. Comment se passe un tel basculement ? La dernière en date serait qu’il aurait été obligé ! Obligé d’égorger un homme ? Méthode des islamiste parait-il pour plonger leur recrue dans une dépendance sans espoir de retour.  Et si le problème ne venait pas aussi de l’occident. Parce que si nous reprenons la Genèse de l’histoire, tout a commencé en Afghanistan avec l’armement par les américains d’Al Quaida, comme d’habitude l’Amérique a joué les apprentis sorciers. Ben Laden n’aurait jamais existé sans les finances et l’armement américain. Ensuite Ben Laden s’en est pris aux américains, le 11 septembre en fut l’aboutissement macabre. Ensuite il y eut Guantanamo, qui a fabriqué des terroristes encore plus puissants et encore plus haineux.. Les conditions de détention n’ont pas aidé.

Ben Laden mort, des petits malins islamistes ont pensé qu’ils étaient encore plus forts, et qu’ils pouvaient aller plus loin. Naissance de Daesh enfant infernal d’Al Quaïda ..

Non contents d’avoir mis le feu au bidon d’essence, nous avons continué à craquer les allumettes en renversant des chefs d’état qui étaient, certes de sinistres dictateurs mais qui avaient au moins le mérite de tenir éloignés du pouvoir, les salafistes, les luttes entre factions religieuses sunnites et chiites. Dehors Saddam, dehors Kaddafi, je répète, ils étaient des dictateurs. A mon humble avis il vaut mieux un dictateur laïque qu’un fou islamiste ! Mais ne fallait-il pas plutôt nous occuper de notre soupe ? Pourquoi n’avons nous pas laissé ces durs de durs régler leur problème dans leur pays ? J’ai la faiblesse de penser que leur pauvre peuple ne s’en serait pas plus mal porté. Il n’était pas très vaillant, maintenant il est proprement laminé. Femmes violées, asservies, hommes mutilés au mieux, égorgés au pire…

Je ne suis pas une spécialiste de géopolitique, mais mon petit cerveau fonctionne parfois,  à mon grand étonnement et je maintiens que nous avons joué avec le feu et que nous sommes en train de salement nous brûler.

Et par ailleurs, nous continuons à ne pas maîtriser nos flux migratoires. Folie ! Plus il y aura de ressortissants musulmans sur notre territoire, ce qui ne signifie pas loin de là que tous soient des terroristes en puissance, certains même cherchent la paix et la sérénité dans un état de droit n’en ayant jamais connu, mais cela signifie que la surveillance d’éléments hautement dangereux va devenir de plus en plus difficile, voire impossible.

Le dernier point est la Syrie, au-delà de ce que l’on peut penser de Bachar El Assad, celui-ci doit être soutenu, car il est, même imparfaitement, même avec beaucoup de pincettes un rempart contre la montée de l’abomination, de la violence et tout simplement de l’abjection de ces groupuscules qui n’ont plus rien d’humain. N’en déplaise aux pseudo philosophe et je pense particulièrement à BHL qui, si, on le suit nous conduirait à un désastre plus que planétaire. Je pense également à Hollande, qui a reconnu le premier les opposants à Bachar … Belle action, une de plus, est-il heureux à ce jour de cette imbécillité de plus ?

Il nous arrive fréquemment à RL de comparer le terrorisme islamiste aux nazis, même Dounia Bouzar entendue ce soir a osé prononcer le mot « nazi ». Le mot est juste, car les nazis se sont largement déshonorés dans leurs crimes contre l’humanité. Maxime Hauchard devrait être jugé pour crime contre l’humanité, si toutefois on arrive à mettre la main sur lui, comme ses « confrères » dans l’horreur. Un mandat d’arrêt international a été lancé contre lui. En tant que citoyenne, je pense qu’il faudrait remettre à l’ordre du jour, en modifiant nos lois, les tribunaux d’exception. Sans la peine de mort, je suis contre définitivement. Mais une peine incompressible, sans espoir de sortie. Il rentrerait en prison mais n’en sortirait jamais. Histoire de lui permettre de se repasser en boucle les actes immondes qu’une idéologie abjecte lui a fait commettre. Il faudrait pour cela des prisons spéciales, ou seraient concentrés tous les fous d’allah qui tourneraient en rond pendant 10,20,30,40 ans ce qui leur donnerait peut-être l’occasion de se remettre, trop tard, le cerveau dans le bon sens si toutefois c’est possible. En cas de radicalisation de plus en plus forte, ils n’auraient que les murs à égorger…

Mes pensées ce soir, vont aux parents de ce fou qui doivent être plongés dans un abîme sans fond de désespoir et d’incompréhension.

Alexandra DOUGARY

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

marée 19/11/2014 03:08


Effarante vérité...il n'y a que
nos "chefs" qui soient "aveugles et sourds"