Mehdi Ghezali, le terrorisme made in Suède

Publié le 22 Juillet 2012

Ce que Eurabia annonce...

Taliban.jpgLe gouvernement suédois reconnu pour son incapacité à reconnaître l’hyper violence islamique, état d’esprit qui a pour conséquence un soutien inconditionnel à la martyrologie palestinienne et à la délégitimation d’Israël, souhaite donc ne pas reconnaître que l’auteur de l’attentat contre les touristes israéliens en Bulgarie, serait Mehdi Ghezali, un ressortissant suédois. Mehdi Ghezali est pourtant connu en suède pour son passage à Guantanamo de 2002 à 2004. 

Si l’on creuse un peu plus, du coté des médias étrangers, on apprend que Mehdi Ghezali est né à Stockholm et est le produit de l’amour d’une finlandaise convertie à l’Islam et d’un algérien. Il a étudié dans une madrassa (école islamique) britannique et  a voyagé en Arabie Saoudite, en Afghanistan et au Pakistan et a été suspecté d’appartenir à des cellules terroristes. Ghezali était d’ailleurs dès 2001, un régulier de Jalalabad (Afghanistan) et de l  »Algérian House », un espace réservé aux algériens épris de jihad. (Toute ressemblance avec un certain Mohamed Merah ne serait que pure coïncidence).

L’Associated Press rapporte  qu’à l’age de 30 ans Ghezali a fait parti  d’un groupe de 12 personnes, lesquels ont été stoppé à Dra Ghazi Khan au Pakistan.

Le groupe conprenait des ressortissants turcs, russes  et iraniens. Les trois citoyens suédois renvoyés dans leur pays était Ghezali dont une jeune femme de 19 ans et un enfant. La chaine TV4 rapporta que la jeune femme avait été arreté deux ans plus tôt en Somalie parce que soupçonnée de terrorisme. D’après l’armée pakistanais, le groupe avait alors déclaré vouloir traverser en minibus le pakistan en direction de l’Iran. Le père de Ghezali déclare ne pas croire que son fils ait pu étre arrêté pour de tels faits. Cité par la TT agency, d’après son père, Ghezali aurait appelé quelques jours plus tôt d’Arabie Saoudite. Il aurait été en pèlerinage à la Mecque. (Toute ressemblance avec un certain Mohamed Merah ne serait que pure coïncidence).

Peu de temps après, Ghezali est enfermé à Guantanamo. Les médias suédois se penchent alors sur le cas de ces « pauvres islamistes » arrêtés sans justification, dans le centre de détention de Guantanamo. Mehdi Ghezali devient même le sujet, en 2005, d’un reportage de la chaine TV4 dont l’objectif était de fustiger les méthodes américains de contre terrorisme. Le gouvernement Suédois réagit et rédige une demande express au gouvernement américain de relacher leur ressortissant à défaut de prouver la culpabilité de ce dernier. Les Etats Unis, étant incapables de produire autre chose que la preuve de liens avec des organisations terroristes, le 8 Juillet 2004 Ghezali est rapatrié à la maison par l’armée de l’air Suédoise par Jet Gulfstream IV , voyage qui aura couté aux contribuables suédois la bagatelle de  550 000 couronnes (soit 65 000 €). Selon la police de sécurité suédoise et le procureur Tomas Lindstrand, il n’y avait pas d’accusations criminelles contre Mehdi Ghezali en Suède.

Au jour d’aujourd’hui, très peu de journaux français ont osé afficher le cv de ce jihadiste bon teint. Un voile est déposé sur le profil dérangeant de ce suédois, un profil sans doute bien plus dérangeant que celui de Mohamed Merah, car représente l’avenir de l’Europe: la rencontre entre l’islam et l’Occident. 

 Eurabia te voila.(Eurabia pour débutant)

Ici la vidéo du terroriste avant son acte jihadiste:

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

island girl 22/07/2012 15:12


Le LAXISME est père de tous les vices!