Mélenchon se définit comme un maghrébin européen

Publié le 3 Février 2012

J'ignore ce qui prend les politiques français d'aujourd'hui à être plus fiers de leurs origines personnelles que de leur Histoire de France! La France c'est quoi? Cet abaissement du fait national français par rapport aux origines personnelles explique sans doute pourquoi les hommes politiques français n'ont plus de fierté à vivre dans une nation qui fut autrefois grande parce qu'aimée par leurs dirigeants. Respectée parce que, à l'image du général De Gaulle, ils avaient une certaine idée de la France! Nos dirigeants ne voient dans la France qu'une entreprise pour y faire une carrière ou une vieille coupable! C'est affligeant.

Alors Mélenchon se veut Maghrébin! Grand bien lui fasse mais en tant que Français j'eusse aimé qu'il se sentît Français. Les électeurs jugeront.

Gérard Brazon 

*******

 

Mélenchon, le gamin de Tanger qui voulait "faire Jaurès"

Mélanchon le tanjaoui

A 100 jours des élections présidentielles en France, les médias français s’intéressent de plus près au parcours des différents chefs de partis politiques, candidats aux élections. Dans un article deGala publié mercredi 18 janvier, Jean Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche se livre au magazine people et parle de sa vie et notamment de son enfance passée au Maroc dans la ville de Tanger.

Mélenchon à dos d’âne

« Je me souviens des dimanches passés à la plage. De la beauté de mes parents qui se préparaient pour sortir (…) Ma mère, qui enseignait dans les quartiers pauvres de la ville, nous a aussi rendus sensibles, ma sœur et moi, à la souffrance des hommes et des animaux, très maltraités à l’époque. » confie-t-il à Gala. C’est en 1962, un an après que Hassan II soit proclamé roi, que la famille Mélenchon quitte la ville du détroit pour s’installer en Normandie. Jean-Luc Mélenchon n’est alors âgé que de 11 ans. Ce départ de la terre marocaine est vécu comme un déchirement. « Ce fut un terrible déracinement. La première année, nous avons vécu dans un grenier. Les gens ne nous aimaient pas, nous traitaient de « bougnoules » ou nous assimilaient à des « colons », n’aimaient pas notre accent. Mon père a dû redémarrer à zéro comme receveur de la Poste. » poursuit-il. Gala publie également des photos d’enfance de Mélenchon à Tanger dont une de lui, petit garçon sur un âne.

« Je le dis à tout le Maghreb, avec qui nous avons en commun une langue et une culture: nous, les Maghrébins européens... avec les Maghrébins qui viennent de là-bas, nous sommes une même famille ». Et Mélenchon d'ajouter : « Il y a plus de choses en commun, de ces deux côtés de la rive de la Méditerranée, que nous en avons avec le lointain Est de l'Europe » [...]

Il faut régulariser tous les sans-papiers...

En panne d'imagination, Mélenchon nous resasse sa sempiternelle et laborieuse démonstration d'une "impossible" reconduite physique des immigrés à la frontière (Mélenchon est un candidat étriqué, tout comme notre Président actuel, avec lequel il partage d'ailleurs certaines idées).

Mais, pour renverser la tendance de l'immigration, iI existe une autre alternative qui repose sur la réaffectation, après remise à plat, de l'Aide au développement qui jusqu'à ce jour, ne profite ni aux immigrés, ni aux pays en voie de développement, mais qui coûte aux contribuables français et européens. Ce sont ces fonds qu'il faudrait mobiliser pour de grands programmes de développement dans les pays concernés, en y associant les populations de ces pays. Si leurs économies devenaient attractives, nul doute que beaucoup d'immigrés retourneraient au pays. Tout cela, sans surcoût.



                        http://wp.me/psr7b-2lK

 


L'envergure d'un président pour la France ou pour un pays du Maghreb ??? 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Annie MESNIL 04/02/2012 11:48


Oui : pourquoi n'y retourne-t'il pas "faire carrière" puisque sa nostalgie est si forte ? Pareil pour un certain Bertrand Delanoé né à Tunis et qui aime tant le maghreb et sa culture qu'il
voudrait bien nous imposer, en plus des mosquées, des jours fériés du calendrier musulman !!!


Mais, voyez plutôt ce qui se passe à MAYOTTE 101è département FRANCAIS !!!


On y fêtera demain 6 février : Maoulida nabawl (la naissance du prophète Mouhammad)... férié chômé payé... sur ORDRE du CADI aux autorités FRANCAISES !!!


Comme disais Coluche : "te marres pas, c'est avec ton pognon" !

Dekerle R 03/02/2012 21:22


Les hôpitaux psychiatrique ça existe. Le mec est en pleine schyzophrénie !


 

marco 03/02/2012 20:24


Qu'a t'il attendu pour retourner là-bas?

jpb 03/02/2012 18:58


mon pied au c.l serait attractive.