Mensonges et duplicité: le Hamas met en scène les cadavres (photos)

Publié le 21 Août 2014

La duplicité est bien réelle. Qui sont les plus responsables: les journalistes qui se prêtent à ce jeu macabre sans prévenir leurs lecteurs et auditeurs ou le Hamas qui profitent de l'appât du gain de ces journalistes sans moralité ?

Regardez-les prendre des photos comme si ce n'était rien d'autres que l'étalage d'un marchand de poulet.

Honte à ces photographes qui savent que cela influence l'opinion publique.

Merci à celui qui nous fait découvrir l'envers du décor macabre de cette mise en scène...

Gérard Brazon

Pallywood et Ecole de l’UNRWA : le Hamas met en scène les cadavres (photos)

 

UNRWA 1 CI

 

 

UNRWA 2 CI

 

UNRWA 3 (4) CI

 

UNRWA 4 (5) CI

 

La fillette est à présent portée par un autre individu et emmenée à travers les rues de Gaza, pour une nouvelle mise en scène décontextualisée et de nouveaux clichés des journalistes.

Au terme de l’étude de ces images, on comprend la mesure de l’instrumentalisation des morts pour le compte des journalistes, qui se rendent dans le même temps complices de ces mises en scènes morbides. Qu’ils soient arrivés après ou qu’ils aient été témoins de ces scènes sans en rapporter, ils échouent à leur mission de couvrir le conflit de manière exhaustive.

Comme un étal où on exhibe la marchandise à vendre à l’opinion mondiale, la population civile est encore une fois la première victime et la première arme du Hamas dans ce conflit.

Source Europe-Israël

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

marée 23/02/2015 01:47

Certaines personnes aiment tellement leurs enfants...plus morts que vivants...pour halla ? Tourner des scènes horribles avec la complicité de nos médias...ça ils savent faire!