Menstrues: Dans la rubrique "conneries musulmanes", les prières pour les femmes.

Publié le 16 Septembre 2011

En lisant ce qui suit vous allez pouvoir vous rendre compte de l'énormité coranique, du retour en arrière sociétal, du recul des libertés des femmes jugées pures ou impures en fonction de leurs règles. L'attitude que les femmes doivent avoir en fonction des hommes qui font la loi islamique au nom d'un dieu et d'un prophète bédouin esclavagiste et pédophile. Affligeant de s'imaginer que ces attitudes ont désormais pignon sur rue (si j'ose dire). Voilà donc pour vous mesdames les biens pensantes ce qui vous ne voulez pas voir. 

Gérard Brazon

************

Menstrues et Métroragie



Question : Une sœur de France dit que depuis qu'elle a ses menstrues, elle est dans l'incapacité de connaître son cycle car elles apparaissent de temps en temps, et ce pendant tout le mois. Comment peut-elle prier les Salat obligatoires ? Elle demande : Dois-je constamment renouveler mes ablutions ? Et comment puis-je accomplir les Salat surérogatoires ?


Réponse :Le sang ne peut être que le sang des menstrues, qui a un moment et des jours délimités, ou le sang des métrorragies. Lors de l'apparition du sang des menstrues, la femme doit s'arrêter d'accomplir la Salat jusqu'à ce qu'elle redevienne pure et qu'elle prenne un bain. Et dans le cas du sang des métrorragies qui apparaît constamment, elle doit accomplir ses ablutions pour chaque Salat elle doit rester dans cet état, et cela uniquement après que l'heure de la Salat soit arrivée. Puis elle prie les Salat obligatoires et surérogatoires, et cela ne pose aucun problème.


Question :Une sœur de France demande : Comment peut-elle différencier le sang des menstrues et le sang des métrorragies

Réponse : Les femmes peuvent différencier le sang des menstrues et le sang des métrorragie par la couleur, l'odeur et leur cycle. Ce sujet n'est pas ignoré de la femme, sauf pour celle qui début dans ce domaine. Elle devra donc se diriger vers ses proches, qui lui décriront la couleur du sang. Concernant le sang des menstrues, il est sombre et il est reconnaissable par sa couleur et son odeur. Le sang des métrorragies est moins épais, il n'a pas d'odeur et il peut apparaître de façon continuelle. Il n'empêche pas la femme d'accomplir la Salat, de jeûner ou d'avoir des rapports intimes.
Le sang ne peut être que le sang des menstrues, qui a un moment et des jours délimités, ou le sang des métrorragies. Lors de l'apparition du sang des menstrues, la femme doit s'arrêter d'accomplir la Salat jusqu'à ce qu'elle redevienne pure et qu'elle prenne un bain. Et dans le cas du sang des métrorragies qui apparaît constamment, elle doit accomplir ses ablutions pour chaque Salat elle doit rester dans cet état, et cela uniquement après que l'heure de la Salat soit arrivée. Puis elle prie les Salat obligatoires et surérogatoires, et cela ne pose aucun problème.

Shaykh Zayd Al Madkhali: (qu'Allah le préserve) le Mercredi 11 du mois de Rabi' Al Awwal 1426.

http://soual.jawab.free.fr/11-3-1426/hayd_2.mp3 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

isabelle 18/09/2011 05:33



Ce n'est pas tant la question de changer d'avis que celle du passage à la connaissance, qui a fait sauter ces a-priori.


Je crains fort ( c'est un euphémisme ) que, chez beaucoup de musulmans, la connaissance ne soit refusée puisque pas sortie du coran.


Au XXVème siècle, du train où ils vont, ils en seront encore aux idées antédiluviennes, avec toujours des théories - pardon, des vérités - aussi farfelues



Loly 17/09/2011 13:57



D'accord avec vous Isabelle, tout comme une femme ne devait pas entrer dans les chais, surtout quand elles avaient leurs règles et il n'y a pas si longtemps que cela! Mais ne dit-on pas aussi,
qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis?


 



Gérard Brazon 18/09/2011 17:40



Sans doute que si les musulmans buvaient du vin, ils seraient moins... enfin plus... bref, vous me comprenez!



isabelle 16/09/2011 23:23



N'oublions pas qu'il n'y a pas des siècles de cela, chez nous, une femme qui avait ses règles ne devait pas traire les vaches car elle aurait fait tourner le lait, ni monter une mayonnaise etc...


 



Loly 16/09/2011 18:17



Desespérant. Il n'y a vraiment que leur immense c.......e qui reste à l'état pur!