Mentez, transformez, il en restera toujours quelque chose...(bis)

Publié le 18 Avril 2011

          Nous pouvons assister depuis quelques temps à une nouvelle offensive contre le Front National. Enième tentative pour le clouer au pilori ou vieux réflexes.

     Ces tentatives sont désolantes et seront à mon avis improductives. Surtout maintenant que sa nouvelle Présidente cherche à construire un parti politique normalisé. Il semble que celà ne plaise pas à tout le monde. Si l'on veut la combattre, ce n'est pas sur ce terrain là mais bien sur le terrain de la politique, celui des débats. Sinon, c'est du Goebbels que l'on fait. Toucher à la famille, au ventre, aux enfants. C'est pitoyable.

       La gauche avait son bouc émissaire, son outil de culpabilisation, son arme fatale. Mais depuis que Nicolas Sarkozy a refuser l'ignoble Front Républicain, cette machine à perdre, il semble que le FN devient plus encombrant qu'utile pour la gauche. D'autant que lorsque l'on décortique ses électeurs, c'est plutôt dans l'électorat de gauche que la FN mort.

    Alors dans Post.fr, on fouine, on cherche. Les chiens de chasse sont lachés sur la piste d'un gibier qu'ils pensent facile. "Puisque l'on ne peut coincer Marine Le Pen, attaquons-nous  au père". 

       Dans la même semaine, nous avons eu droit au parrain de Marine Le Pen qui s'est fait arrèter par la police pour avoir tenu une boîte de nuit avec prostituées. Comme si elle était responsable "quelque part". Cela a fait le tour des radios avec délectation. Je connais des gens qui savent même plus qui est leur parrain. Des tueurs peut-être, des chauffards qui renversent des mômes, des salauds sans doute, qui sait ! C'est tout dire. Le filleul n' y est pour rien.

       Mais revenons au Post-fr, journal de la bien-pensance en ligne. Voici son article. Comme ça, il ne sera pas dit que je fais des préférences. Toutefois, je mets à la suite deux commentaires.

Gérard Brazon. 

Ca se passe en page 4 de France Soirqui consacre un dossier aux enfants Le Pen. Caroline, qui a pris ses distances avec son père, Yann, l'artiste de la famille, et Marine, qui en plus d'avoir repris le flambeau familial, a failli être oubliée sur une plage quand elle avait 4 ans.

Interrogé dans le quotidien, Jean-Marie Le Pen, 82 ans, devenu président d'honneur du parti, commence par raconter l'ambiance à la maison, le lissage de l'image du FN par Marine, qui est moins chahutée par la presse que lui... Quand soudain, la question" condamnez-vous le communautarisme?" tombe. 

Et la réponse qui suit. 

"Savez-vous qu'il y a des villes en France qui sont déjà majoritairement étrangères ? Roubaix, 60 % d'immigrés maghrébins ! Si vous attendez le jour où ça brûle pour en prendre conscience, il sera un peu tard. Vous avez vu les foules en Egypte, en Tunisie, en Syrie ? Le jour où vous avez une foule comme ça qui descendra les Champs-Elysées ! Ce n'est rien, pour eux, à la limite, d'avoir 300.000 personnes. Qui les arrêtera ? Et s'ils descendent les Champs-Elysées, ce ne sera pas pour faire joujou. Par exemple, ils veulent sodomiser le Président. Ils se donnent ça comme objectif : arriver jusqu'à la grille du Coq, l'enfoncer, et ensuite " le " sabrer ? Je répète : qui les arrêtera ?" (Très clairement, ou est la provocation? Hormis le mot "sodomiser" qui n'est pas élégant, ou est la provocation? Nous savons tous que des villes entières ne sont plus habitées en majorité par des français de souche. Le Maire d'Aubervilliers s'en vante d'ailleurs. Serait-il un raciste anti-blanc et français? Personne n'en dit rien. )

Une provocation de plus pour l'ancien président du parti d'extrême-droite, qui a pris du champ au sein du FN. Une provocation qui s'ajoute à une longue liste, qui, contrairement à une idée reçue, n'a jamais vraiment cessé. Derniers exemples en date:
- en août 2010, on déterre un documentaire de Public Sénat où Jean-Marie Le Pen déclare: "j'ai acheté une maison de campagne pour permettre à mes enfants qui habitaient le XVe arrondissement de voir des vaches, au lieu des Arabes."
- en août 2010, il estime que "feindre de croire que le maréchal Pétain était responsable de la persécution des juifs pendant la guerre était une pensée scandaleuse" (Là par contre, c'est une insulte à la mémoire des juifs. Je me souviens que c'est Philippe Pétain qui a durci les conditions d'obtention de la nationalité française aux juifs y compris aux enfants des anciens combattants de 14/18. C'est un fait. De même je me souviens que Marine Le Pen a condamné la barbarie des camps de concentration dans un livre qui date de plus de quatre ans.) 
- en janvier 2011, il déclare, après qu'un journaliste juif de France 24 a été "molesté" par le service d'ordre du parti: "il a dit que c'était parce qu'il était juif qu'il avait été expulsé. Ça ne se voyait ni sur sa carte de presse, ni sur son nez, si j'ose dire." (C'est du père tout cracher! Inutile et effarant. Cela ne doit pas être facile tous les jours de faire de la politique avec un tel boulet au pied)

Post-fr

Deux commentaires sur bien plus.

ANATOLE49 le 18/04/2011 à 11:19

Avec les journaliste si on ne parle pas la fameuse langue de bois ou le celebre politiquement correct qui sont les deux langues vivantes et obligatoires de la democratie francaise bien pensante,c´est immediatement un derapage.il y a des paroles dans des chansons de rap qui proferent exactement les memes choses et bien plus encore.je ne cautionne ni les uns ni les autres mais soyons objectifs.ce ne sont que des mots.

albizzi le 18/04/2011 à 11:10

Et allez donc, on en remet encore une couche sur Le Pen. J'adore: Marine, ....., a failli être oubliée sur une plage quand elle avait 4 ans." Vous vous rendez compte, Marine a FAILLI "être oubliée sur une plage"? Oui, vous avez bien entendu, elle a failli être oubliée, the GROSS SCANDAL.
Eh bien, moi aussi, je m'accuse, je fais mon autocritique, j'ai 5 enfants et j'ai aussi FAILLI oublier mon petit dernier Frédéric dans son bain. Vite, qu'on me passe les menottes. Je suis un père indigne. Mise en examen, comparution immédiate, cellule de soutien psychologique à ses frères et soeurs, etc...
 DERAPAGE? Dérapage par rapport à quoi? A la pensée unique bien réglée, bien formatée, taillée sur mesures par les média et par la classe politique, de ce qu'il faut dire, de ce qu'il ne faut pas dire, de ce qui est bien, de ce qui est mal, à l'usage du citoyen français qu'ils considèrent comme trop c... pour pouvoir penser par lui-même.
Bref, c'est la CENSURE (si vous avez un terme plus approprié dites-le)
9 fois sur 10, beaucoup de français pensent que ce que dit Le Pen correspond à ce qu'ils pensent eux-mêmes, mais les médias et le gouvernement se chargent de leur dire que ce sont des fachos, des salauds, des sous-m..., des collabos, des communistes, que sais-je encore.

Arrêtez la coupe est pleine.

Vous aussi contribuez au Post !

1Réagir à ce post

RéagirPublier un post en réponse

2Publier un post

PostDiaporamaSondage

Lire la suite

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 19/04/2011 03:13



Je cite  bonapartine ...."que la classe politique s'occupe des problèmes des français et nous n'entendrons plus parler de Marine"....je pense que cette enseignante connait la
chanson:   "aujourd'hui peut etre ou alors demain..."


Marine sera de plus en plus présente dans tous les médias parce qu'elle est sincère et très intelligente ...aucun rapport avec son père!



muller marie-claire 18/04/2011 21:22



Cher Gérard à vous qui ne hurlez pas avec les loups et qui défendez l'innocent et le persécuté,qui allez à contre courant pour éviter la fange dans laquelle s'enfonce les journaleux menteurs et
les politiciens verreux voici un coup de gueule qui aura l'heur de vous interpelé j'en suis persuadée:



Overdose de palestinisme - par Nina






 


Les coupables du massacre d'Itamar ont été arrêtés. Ce sont deux étudiants de 18 et 19 ans.





Après avoir perpétré leurs crimes ils sont repartis dans leurs écoles, comme si
rien ne s'était passé.





Ce que nous avons appris sur ces deux « choses » qui ne sont même plus au stade
animal, c'est la manière avec laquelle ils ont opéré :





1) Ils entrent dans une maison du village d'Itamar et la trouve vide mais
s'empare d'un fusil M16


2) Ils pénètrent dans la maison de la famille Fogel et tuent deux de leurs
enfants. 


3) Ils vont enfin dans la chambre des parents et les tuent eux
aussi.


4) Au moment de repartir, une voiture de patrouille les surprend et ils
rentrent à nouveau dans la maison des Fogel mais les pleurs du nourrisson les gênent. 


5) Ils entrent de nouveau dans la chambre des parents et tuent le bébé de 3
mois.





C'est tout. Aucun regret, aucun remord, ils avouent leurs crimes et expliquent
« Nous n'aurions pas hésité à tuer les deux autres enfants si nous avions remarqué leur présence »





Fin des « exploits » de ces tueurs. 





Nés pour tuer des juifs et devenir shahids, voilà ce que le palestinisme a fait
de ces « non-êtres ».





Ils n'ont pas d'âmes. 





Leurs parents, leurs imams, leurs aînés et leur dogme religieux leur ont appris
à n'avoir aucune pitié, à ne devenir que des machines à tuer.





Ce terrible massacre a eu lieu un vendredi, dans la nuit. Ces tueurs ont du
entendre encore un sermon bien choisi de l'imam du coin, et ont ressenti le besoin de saigner des juifs. 





LE PEDIGREE D'UN TUEUR :





Hakim Maazan Niad Awad âgé de 18 ans avait pour modèle d'assassins les membres
de sa famille proche.





Son père : membre du FPLP (Front de Libération de la Palestine), avait écopé de
5 ans de prison pour avoir assassiné une cousine puis brûlé son corps. 





Vous noterez la clémence des juges palestiniens. Une femme ne vaut pas grand
chose, imaginez ce que vaut pour ces décérébrés, des juifs.





Son oncle : membre du FPLP, impliqué dans un attentat similaire en 2002 à
Itamar. La famille d'un officier de sécurité Boaz Shevo avait perdu sa femme et ses trois enfants. 







muller marie-claire 18/04/2011 18:31



A force de faire les yeux doux à la gauche on ne peut pas dire que l'UMP  va dans le sens des aspirations de la plupart des citoyens qui ne voient aucun politique de ce parti défendre ni
leur liberté de s'exprimer ni leur souveraineté ,bien au contraire,contraintsqu'ils sont de supporterl'insupportable immigration ayant  pour résultat une guerre civile ou la soumission aux
nouveaux colonisateurs.Marine est la seule à dénoncer ce qui se passe depuis notre adhésion à l'UE,elle a du courage ce qui fait défaut à tous ces léches babouches qui nous gouvernent et ceux qui
aspirent à nous gouverner!!! je vous soumet un EMAIL que je  mettrais sur le site de l'UMP bien que je pense que c'est peine perdu de montrer à des aveugles volontaires le désastre qui
s'annonce:


Objet : Message d'un avocat... à méditer et à diffuser ?
  
" Bonjour,
Comme le démontrent les lignes qui suivent, j'ai été contraint de prendre conscience de l'extrême difficulté à définir ce qu'est un infidèle :
Choisir entre Allah ou le Christ, alors que l'Islam est de loin la religion qui progresse le plus vite en notre pays.
 
Le mois dernier, je participais au stage annuel de remise à niveau, nécessaire au renouvellement de mon habilitation de sécurité dans les prisons.
Il y avait dans le cursus une présentation par des intervenants représentant respectivement les religions catholique, protestant, juive et musulmane,
expliquant les fondements de leurs doctrines respectives.
C'est avec un intérêt tout particulier que j'attendais l'exposé de l'Imam. La prestation de ce dernier fut remarquable, assortie d'une projection
vidéo.
A l'issue des présentations, vint le temps des questions/réponses, et lorsque ce fut mon tour, je demandai :
Je vous prie de me corriger si je me trompe, mais j'ai cru comprendre que la majorité des Imams et autorités religieuses ont décrété le Jihad (guerre sainte), à l'encontre les infidèles du monde
entier, et que en tuant un infidèle (ce qui est une obligation faite à tous les musulmans), ceux-ci sont assurés d'aller au paradis.
Dans ce cas, pourriez-vous me donner la définition de ce qu'est un infidèle ?
Sans rien objecter à mon interprétation et sans la moindre hésitation, l'Imam répondit : un non musulman !!!

Je rétorquais : alors permettez-moi de m'assurer que j'ai bien compris: L'ensemble des adorateurs d'Allah doivent obéir au commandement de tuer quiconque
n'appartient pas à votre religion, afin de gagner leur place au paradis, n'est-ce pas ?
Son visage qui affichait jusqu'alors une expression pleine d'assurance et d'autorité se transforma soudain en celui d'un garnement surpris la main dans le pot de confiture
!!!C'est exact rétorqua-t-il dans un murmure.

Je repris : Eh bien, j'ai beaucoup de mal à essayer de m'imaginer le Pape Benoît XVI exhortant tous les Catholiques à massacrer vos coreligionnaires ou le
Pasteur Stanley en faisant autant pour garantir aux Protestants une place au paradis. L'Imam se retrouva sans voix !
Je poursuivis : J'ai également des difficultés à me considérer comme votre ami, lorsque vous-même et vos confrères incitez vos fidèles à m'égorger
!
Choisirez vous de suivre Allah qui vous ordonne de me tuer afin d'obtenir le paradis, ou le Christ qui m'incite à vous aimer afin que j'accède, moi aussi au paradis, parce qu'il veut que j'y sois
en votre compagnie ?
On aurait pu entendre une mouche voler, tandis que l'Imam demeurait silencieux.
  
Inutile de préciser que les organisateurs et promoteurs du séminaire de formation à la diversification n'ont pas particulièrement apprécié cette façon de traiter le ministre du culte Islamique et
d'exposer quelques vérités à propos des dogmes de cette religion.
Au cours des trente années à venir, il y aura suffisamment d'électeurs musulmans en notre pays pour installer un
gouvernement de leur choix, avec l'application de la Sharia en guise de loi.
Il m'apparait que tous les citoyens de ce pays devraient pouvoir prendre connaissance de ces lignes, mais avec le système de justice et de médias libéraux combinés à la mode démente du
politiquement correct, il n'y a aucune chance que ce texte soit largement publié.

C'est pourquoi je vous demande de le diffuser à tous les contacts de votre internet."





Loly 18/04/2011 16:32



Comme vous le dites M. Brazon, heureusement pour tous ces biens-pensants, qu'il y a eu Jean-Marie Lepen avant Marine (logique puisque c'est sa fille) ils ne pourraient pratiquement rien lui
reprocher, lorsqu'elle parle, elle est précise, donnent des faits avérés et des solutions pour la plupart - pas toutes à mon avis- mais  qui ont de quoi séduire en plus grande majorité que
ce que l'UMPS et autres cliques nous proposent.Et comme vous l'avez fort bien souligné dans le cas de Sophie Aram, les enfants ne sont pas responsables des actes de leurs parents, pas plus que le
peuple français avec ce fardeau de la repentance colonialiste !



Gérard Brazon 18/04/2011 19:38



Si vous voulez avoir le fond de ma pensée, je crois sincèrement que Marine aurait intérêt à éloigner son père au fin de l'espace avant qu'il ne dise la "connerie" qui tue. On n'a pas toujours les
parents" que l'on mérite n'est-ce pas? (sourire)! Plus sérieusement, son père est son pire ennemi car il finira par défaillir et nuire à sa fille. 



berlaine 18/04/2011 14:59



Heureusement que ces piètres politiques ont de quoi oeuvrer en mettant toute  leur énergie imbécile, uniquement contre le Front National à défaut d'EXISTER, on se demande ce qu'ils seraient
capables de faire ...? Même pas cela ...! NULS, ARCHI NULS, rien de positif que du négatif anti F. N. ! J'espère qu'à force cela se retournera contre eux, dans les urnes ... Pour qui prend-on les
4 Millions de citoyens français qui votent F. N. dont il ressort Zéro Députés alors que quelques centaintes de milliers de Communistes se voient représentés par un Groupe Parlementaire.? C'est un
scandale digne d'une République Bananière; ni plus ni moins ...


À l'évidence, l'U. M. P. qui n'a rien fait pour changer cet état de fait SCANDALEUX; est un parti Plus STALINIEN que National.! Il faut le savoir


Pauvre FRANCE.!



Gérard Brazon 18/04/2011 15:44



L'UMP parti Stalinien? Il n'est pas plus démocrate que les autres dans son fonctionnement interne mais il n'est pas stalinien. Cela relève du relativisme que de le penser. De même que de comparer
tel ou tel situation historique sans tenir compte du contexte. La dictature de staline était mortifère. Des femmes et des hommes subissaient une violence réelle dans leur chair. C'était
l'insécurité civique. La peur était partout. Il y a toujours un danger à relativiser. De même que Nicolas Sarkozy n'est pas Napoléon Bonaparte. Cela se saurait quand on connait l'oeuvre du
Consulat et des premières années de l'Empire. C'est d'une bêtise grasse que de l'affirmer comme le fait une certaine gauche qui devrait réviser les manuels d'Histoire de France. Ceux d'hier parce
que ceux d'aujourd'hui, le terreau de la France n'existe quasiment plus. Bien à vous



Bonapartine 18/04/2011 14:52



Il me semble que la presse accorde beaucoup trop d'intérêt au Front National, qu'il s'agisse de Marine ou du père. Que la classe politique s'occupe enfin des problèmes des Français et nous
n'entendrons plus parler du Front National !


Bonapartine.



Gérard Brazon 18/04/2011 15:57



Pour ma part, je pense que la solution se trouve dans la mise à jour d'un parti politique. Le jour ou le FN sera traité comme un parti classique, il deviendra classique. Je suis tout de même
choqué que ce parti politique ayant plusieurs millions d'électeurs n'ait pas d'élus. De ce fait, il passe (il est?) un parti politique martyr! Il ne faut pas s'étonner que les électeurs se tourne
vers lui, il est le seul à n'avoir jamais gouverné. cqfd