Merci à Gilbert Collard pour son intervention à l'Assemblée National contre "l'état palestinien".

Publié le 1 Décembre 2014

Contre toute attente, c’est un député du Front National qui aura prononcé les mots qui frappent les consciences. “Vous embrassez le Hamas, le terrorisme et la haine”. C’est par ces mots que le député Gilbert Collard s’est opposé vendredi matin à la proposition socialiste de résolution pour reconnaître l’État palestinien. “Israël n’est pas un État raciste, mettez-vous cela dans la tête !” a poursuivi le député du Rassemblement Bleu Marine en haussant le ton. Dans l’hémicycle, Meyer Habib, député UDI représentant les Français établis en Israël a vivement applaudi le député du Rassemblement Bleu Marine. Juste avant, il demandait à l’Assemblée nationale de s’opposer à ce texte.

Par http://coolamnews.com/video-le-requisitoire-brillant-dun-depute-front-national-sic-contre-la-reconnaissance-de-letat-palestinien/

Lors de l’examen de la proposition de résolution relative à la reconnaissance de l’Etat palestinien, le député RBM Gilbert Collard a reproché aux socialistes: “Le droit international pour vous ce sont les banlieues qu’il faut reconquérir”.

Démarche dangereuse et politicienne, ont également indiqué Pierre Lellouche et Claude Goasguen pour l’UMP, tandis qu’Axel Poniatowski (UMP) semblait pour la résolution, emportant les applaudissements des députés de gauche présents.

Reste que si Gilbert Collard, n’a jamais caché sa sympathie pour l’Etat d’Israël, il fait figure d’électron libre au sein du FN de Marine Le Pen dont la formation reste foncièrement israélophobe et se prononce régulièrement en faveur des ennemis d’Israël dans la région.

Lettre à une amie juive

Grande erreur sur l'israélophobie du FN. Je connais bien des gens au FN qui sont pro israélien comme moi et se battent contre l'islamisation.

Nous sommes de plus en plus nombreux à comprendre que l'islam est nocif. Mais chers amis juifs, il faut vous engager dans la bataille politique et non rester en dehors en espérant que d'autres se battent pour vous tout en critiquant les résistants contre l'islam.

Les soldats d'israël se battent pour leur pays, c'est très bien. Je me bat pour mes idées, pour mon pays et pour défendre la seule démocratie du Moyen Orient alors même que des Maires UMP que vous continuez à soutenir construisent des mosquées et des Madrassas qui appellent à tuer les juifs. Cherchez l'erreur !

Il vous faudra choisir votre camp camarades et citoyens juifs ! Il vous faudra choisir vos amis, et ceux-ci ne sont pas chez Soral c'est une certitude, pas plus dans la majorité de l'UMP que chez les socialistes.

Je t'embrasse Evelyne

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

maury 04/12/2014 15:54



maury 04/12/2014 14:57


Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.


Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.





   Le mardi noir   


Par Jean-Marie Pieri





On nous a joué une fois encore « Les fourberies de Scapin » hors « Comédie Française » quelle belle occasion manquée: celle de se taire! Cette décision absurde met un terme
aux palinodies indigestes et mensongères d’une idéologie viciée aux mites!


Jour noir, jour de honte! Jour d’indignité!!


Les « escarpins » de luxe payés à ne rien faire et engoncés dans leurs préjugés de « caste » tentent une fois de plus de corrompre le débat en créant la diversion, tout en
jetant l’anathème sur l’adversaire imprudent qui oserait protester, stratégie typiquement communiste « celui qui n’est pas avec moi est contre moi » disaient les Bolcheviques au couteau
entre les dents, ce qui signifiait à l’époque une liquidation immédiate au mur des fusillés!


Serions-nous tous comme Socrate condamnés à boire la ciguë jusqu’à la lie (hallali notez la coïncidence)) pour crime de lèse-pensée?
Les Etats pourrissants ont ainsi généré dissidence, refus de la tyrannie de la pensée unique, aversion pour le parti unique!
Ce qui perd les régimes antidémocratiques c’est l’hypocrisie et la tartufferie de l’appareil qui tombe en ruines: « cachez ce sein que je ne saurais voir » chez Molière ou chez
Montesquieu « comment est-il possible de ne pas entendre le Français ». Plug anal pour tous, mauvais genre et bonnes manières écolo-bobos, une oraison de plus sur la route qui mène à
l’enfer d’une collaboration pavée de bonnes intentions!


Jour noir, jour de honte! Jour d’indignité!


La division stupide, artificielle à plaisir, risque de semer le trouble et la haine dans les esprits sommaires! Volonté de verser de l’huile sur le feu, de compliquer une situation déjà complexe
à l’extrême! Est-ce une forme de clientélisme indécent qui nous fait nous rouler dans l’immondice et la perversion ou n’est-ce que simple lâcheté? Justifier l’injustifiable au prix de contorsions
abjectes qui sèmeront l’affrontement, la zizanie entre deux communautés que tout sépare!
Quel progrès accompli dans le mensonge et le déni de justice!


Jour noir, jour de honte! Jour d’indignité!


Quel mépris insupportable du peuple, mais surtout quelle trahison délicieuse! L’histoire a connu de nombreux exemples de ce genre quand la sagesse populaire a été bafouée par l’absence de
scrupules et par le cynisme le plus marqué par la caste dirigeante! Rideau!
Marqués au fer rouge du déshonneur nous le sommes, sceau d’infâmie, irresponsabilité, imprudence a-t-on envie de dire! Point besoin de consulter le peuple pour commettre l’irréparable.


Jour noir, jour de honte! Jour d’indignité!


A trop toucher la fange, l’âme noircit et se vaporise dans le néant, le néant de la pensée au niveau zéro! Niveau du caniveau et des faux-semblants du félon ordinaire. Perte totale des repères,
débacle intellectuelle totale, morale escamotée, dés pipés, l’affaire est baclée en un tour de main: a voté au suivant pourquoi et dans quel but? Bourrage des urnes pour pas une tune!


Triomphe du mensonge totalitaire, de l’intolérance vicieuse: censurer et bâillonner un peuple au nom d’une idéologie foireuse. Quelle prétention exhorbitante, quelle folie angoissante d’un petit
homme mesquin, très années trentes! Ca pue à plein nez la collaboration si décriée de Vichy!Mais cela ne dure que le temps des roses!


Jour noir, jour de honte! Jour d’indignité!


Le fantôme de la mort erre à travers une Europe agonisante. Tout sucre et tout miel Tartuffe nous sourit et nous embobine. Cette précipitation inopportune à trancher un débat par le vide, met mal
à l’aise, comment ne pas flairer le coup fourré, qu’est-ce qui se cache derrière tant d’hypocrisie et tant d’artifices?


Ce soir je suis bien triste à voir triompher le mensonge des valets et des pleutres qui insultent l’intelligence et la franchise, ces escarpins de luxe assassinent la vérité, un vent de barbarie
et d’intolérance souffle. Les ombres de mon rêve vêtues des pyjamas rayés me conduisent vers le mur, symbole de toutes les souffrances d’un peuple. Machinalement je porte la main sur mon coeur à
l’endroit où palpite … l’étoile jaune.


Jean-Marie Pieri


*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 


NDLR : le mardi noir c’est le 2 décembre 2014 quand l’Assemblée Nationale française a voté pour la reconnaissance d’un État palestinien dirigé par le Hamas,
organisation reconnue terroriste par le monde entier dont ONU et Europe donc la France… Pour être exact, il faut écrire jour où toute la gauche française unanime a voté pour reconnaître le Hamas
comme un État !


Tableau du vote :