Message de Charles Dalger à Europe-Israël et autres neuneux...

Publié le 7 Novembre 2012

Message de Charles Dalger

Bluff crifard, à Toulouse… 

Non, je ne suis pas du tout d'accord avec mes amis de la LDJ, ni avec les amis connus ou non, d'Europe- Israël. Pas d'accord sur le rabibochage judéo-crifard, qu'ils se sont empressés d'exalter, à l'occasion des manifestations liées à la visite en France, du premier ministre israélien Benyamine NATANYAHOU, la semaine dernière. Qu'en public, un excès de politesse retienne les responsables d'associations juives d'appeler "traîtres", ou "collabos", les membres du CRIF, à la rigueur. Mais de là à se féliciter de l'action positive du CRIF, face au déferlement d'antisémitisme musulman, il y a un océan, où l'on se noie. 

Donc, des dirigeants du CRIF ont accompagné le président de la république à Toulouse. Le président de la république lui-même, avait décidé d'y accompagner son hôte israélien. Quoiqu'on en pense par ailleurs, nous saluons ce geste. Mais soulignons le, une fois de plus, ce geste officiel français, rend hommage à des Juifs assassinés en France. Clamons le ! Il vaudrait mieux qu'en France, il n'y ait plus du tout de commémorations pour des Juifs assassinés, mais à la place, une politique féroce contre les antijuifs. En commençant par les plus sanguinaires de nos jours, les nazislamistes. 

Mais ce n'est pas tout. Le site Europe-Israël publie un édito, expliquant pourquoi cette association ne participera pas à la marche du 10 novembre, à Paris, contre le nazislamisme. Europe-Israël salue Résistance Républicaine et Riposte Laïque. Elle affirme poursuivre le même but mais sur une voie parallèle, à cause de certaines associations qui participeront à cette marche. Europe-Israël illustre ce refus avec la célèbre boutade de de Gaulle à Londres, sur "la synagogue et la cagoule", Ce faisant, l'association fait exactement le contraire de l'exemple avancé. 

Que l'association Europe-Israël participe ou non, à la marche ne change pas grand-chose sur le terrain. Par contre, sur le plan des principes, Europe-Israël s'aligne sur les crifards. Donc, les neuneux ont volé toute la parole des Juifs de France. Répétons une énième fois pourquoi. Car si certains qui marcheront le 10 novembre prochain n'aiment pas les Juifs, ceux avec qui Europe-Israël accepte de débattre, participent eux, à une politique antijuive concrète, à travers les partis politiques auxquels ils appartiennent. C'est suffisant pour maintenir le qualificatif de neuneux, à l'encontre de cette position précise Europe-Israël. Tant pis pour les amis perdus et les ennemis gagnés.

En effet, s'il est vrai que beaucoup d'élus français de tous niveaux, beaucoup de politiciens de tous les partis, ne sont pas antijuifs, il n'empêche. Depuis 1967, toutes les majorités de droite et de gauche, soutiennent et aident politiquement, les nazislamistes.

Considérer définitive, la pire invention antijuive, inoculée jusqu'en Israël par la lie gauchiste, c'est ça le seul véritable antisémitisme sanguinaire aujourd'hui. Le reste n'est que farce sinistre. Pourtant Europe-Israël ne rejette pas tous les membres ou sympathisants, des partis impliqués dans la politique antijuive officielle de la France ! Ce rejet n'est intégral, que quand plane l'ombre du soupçon fatal : "extrême droite". C'est le principe actif de base, du comportement neuneux. 

Il faut pourtant continuer d'écrire, parce que nous sommes peu nombreux à refuser tout compromis avec les Juifs et les prétendus amis des Juifs, qui acceptent la pire invention antijuive. Ceux-ci sont au mieux idiots. Par contre, acceptons les alliances de circonstance avec les ennemis de nos ennemis. Ceux-là, nous nous fichons de savoir leur opinion sur la pire invention en question, car concrètement, ceux-là combattent nos ennemis. 

Petit rappel pour les juifs parisiens : Shabbat, il n'est pas interdit de se promener autour de chez soi. 
Donc tous ceux qui le peuvent, allez faire une bonne promenade de santé, samedi 10 novembre à partir de 14h, du côté de la place Victor BASCH, métro Alésia, 75014 Paris. Vous rencontrerez plein d'amis et des gens qui comme vous, n'aiment pas les nazislamistes. Et tout le monde le proclamera à tue tête. 

Charles DALGER, le 6 novembre 2012

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Marie-claire Muller 07/11/2012 21:37


Docteur François et Mister Hollande


Publié le 7 novembre 2012 par
observatoire du mensonge Laisser un
commentaire




 


 


 


 


 

 

Rate This



 


L’info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE





Docteur François et Mister Hollande !


Qui croire ? Docteur François qui le mardi assure à la communauté juive qu’elle sera en sécurité ou Mister Hollande qui part en fin de semaine au Liban puis en Arabie Saoudite pour se prosterner
devant les islamistes?


Arabie Saoudite  qui est fortement soupçonnée de financer et de diriger le terrorisme anti occidental de par le monde… Arabie Saoudite ou se balader avec une bible est un acte puni par la
loi.


Je comprends parfaitement que les juifs français croient plus par peur que pour d’autres raisons toutes les paroles rassurantes.
Mais quand même depuis plus de 30 ans et l’attentat sous Giscard et Barre contre la synagogue de la rue Copernic à Paris, comment pourrait-on croire des politiques qui n’ont jamais rien fait
contre le terrorisme antiJuif ?
C’est strictement impossible.
On ne peut pas continuer à se voiler la face ainsi. A vivre dans le déni de la réalité et de la vérité, même si elles vous déplaisent. La désinformation en continu est un crime contre l’humanité
qui a déjà eu lieu sous Staline et Hitler, pour ne citer que les deux socialistes les plus connus pour leurs crimes contre l’Humanité.


Le discours du Docteur François à Toulouse est une véritable honte car qu’a fait le nouveau gouvernement depuis l’élection de Mister Hollande ? Du blabla et rien; Les actes antiJuif en France ont
depuis cette élection véritablement explosé. Il suffit d’aller regarder le site qui les comptabilise : http://www.sosantisemitisme.org


La peur n’évitera jamais le danger et plus nous continuerons à mentir, à nous mentir, plus la situation sera dramatique. C’est d’une telle évidence et d’une telle banalité que c’en est
désespérant.


Le boulet de la gauche française.


De 1939 à juin 1941, la gauche française est pacifiste et collaborationniste de fait, puis l’URSS de Staline entre en guerre contre les allemands et là tout bascule pour la gauche française, y
compris bien sûr les communistes.
Cette époque trouble et troublée, la gauche veut l’oublier à tous prix.


C’est son boulet.


Heureusement les gens ne sont pas regardants.
Il a été admis une fois pour toutes que la gauche et principalement les communistes étaient la résistance en France.
Que les autres ne pouvaient pas l’être.
Ce qui est faux est devenu une vérité officielle.
Des années de mensonges et de trahisons en tous genres.


Mais nous avons un bon proverbe français qui dit « chassez le naturel, il revient au galop. »


Les documents prouvent pourtant cette période où la gauche française était pro allemande, pro national-socialiste et du coup pro nazie… Mais qui va les lire ? Qui veut même
en entendre parler ?


La France renoue avec son passé le plus triste et le plus pourri : la haine du juif… Cela a commencé par une phrase du Général de Gaulle sur « le Peuple sûr de lui et dominateur » pour
s’étendre grâce à la gauche française proudhonienne et marxiste donc antijuive… Mais chut ! Car taxer la gauche de raciste, ce n’est pas bien du tout et interdit.


Qui nous attaque le plus sous le prétexte d’être « sioniste » ?
C’est quand même la gauche. Il faut le dire, le claironner et arrêter de vivre avec une pendule en panne en guise de référence historique.
Une gauche pourtant bien bourgeoise et bien capitaliste avec ses leaders membres de clubs privés et huppés. En disant cela je ne cherche pas à nier la réalité de l’antijuif  provenant
de l’extrême droite qui doit à peine représenter 1% en France.
Ce qui me navre quand même le plus c’est parmi ces antijuifs déguisés en antisionistes d’y retrouver quelques juifs dont le rôle de renégats est abject. Quelle honte!
Là-aussi, c’est un tabou que j’ai brisé depuis 1973 et la guerre de Kippour en France.
Pourquoi devrions-nous leur laisser impunément la parole sans répondre ?
Pourquoi ces juifs de la honte pourraient raconter des saloperies et être antijuif pardon antisioniste, quel paradoxe, et nous nous taire ?


Se battre pour ce qui est juste vaut tout le reste.


HOLLYLAND©, ton univers impitoyable…
Les médias sont les complices de cette idéologie foireuse.
Je résiste et vous ?
Alexandre Goldfarb
Pour copier et transmettre ce  texte, indiquez obligatoirement le copyright ci-dessous:
Copyright Alexandre Goldfarb pour http://observatoiredumensonge.wordpress.com/

DURADUPIF 07/11/2012 16:35


Bravo ! A un moment donné (important pour la suvie) il faut arrêter de chercher des puces et des pailles !