Metz : le camp de demandeurs d’asile est en train de se transformer en bidonville.

Publié le 9 Septembre 2013

Comment s'installer en France sous l'excuse de l'humanitaire, des droits de l'homme. La manne française attire toute la "misère du monde" et particulièrement celle qui vient de l'islam. Les passeurs se régalent et profitent de l'innocence française... Ces nouveaux "réfugiés" vont taper à la portes de la CAF, toucher l'ATA, profiter de l'AME, sans compter les aides municipales. D'autres, des français qui ne peuvent plus se soigner ou mal, aller chez le dentiste pourront toujours attendre. La France est à genoux, quasi ruinée, les comptes sociaux sont déficitaires et les français seront encore sollicités pour la fameuse "solidarité" qui semble ne s'appliquer qu'à l'étranger vont payer plus d'impôts, encore plus. Jusqu'à quand ?

Gérard Brazon

-

Les réfugiés toujours plus nombreux Ils étaient 150 en juin. Les demandeurs d’asile installés dans un camp, à Metz, sont aujourd’hui trois fois plus nombreux.

Pour transformer un camp en bidonville, il suffit d’entasser toujours plus de monde sans rien changer aux installations sanitaires.
C’est exactement ce qui est en train de se passer à Metz, avenue de Blida. Les premières familles arrivées suite au démantèlement du camp de Metz-Bellecroix s’étaient installées dans des tentes et disposaient de douches et de toilettes a minima pour cent cinquante personnes.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

aupied 10/09/2013 13:50


Oui , la Gauloise c'est plus facile de se faire assisté , plutôt que de travailler, il nous faut MARINE LE PEN pour remettre de l'ordre dans ce qui reste de la France , afin de lui redonner son
blason ,  pendant encore combien de temps, ces espèce de socialistes vont nous prendrent ce que nos GRANDS- PARENTS on batie pour assurer un avenir meilleurs a leurs descendences , et vous
les soi-disant Français allez-vous enfin comprendre que l'on nous prend pour des c..s

LA GAULOISE 09/09/2013 14:57


C ' est tellement plus facile de venir se faire assister plutot que d essayer de changer son propre pays .Ah bien sur , il faut retrousser ses manches et avoir un peu d audace et beaucoup de
courage . Et pendant ce temps là , il y a des français qui ne peuvent plus se  faire soigner et d'autres  (  de plus en plus ) qui ont à peine de quoi se nourrir
.    et quand vous entendez à la tv que  le truc de l elysees  a " rebondi " a 26 pour cent de satifaits . Non mais franchement à qui veut on faire croire ça
?   ALLEZ MARINE  ! !

aupied 09/09/2013 14:21


Il ne faut plus accepter tout ces gens , ils sont la ruine de notre ( FRANCE) qu'ils restent dans leurs pays , ce n'est pas en les recevants chez nous que celà ira mieux , surement pas , ils ne
savent faire que des gosses , quand on a pas les moyens d'élevés correctement un gosse on en fait pas , mais voilà en( FRANCE ) ce qui les interressent c'est  le fric que ça leurs rapportent
, aprés ça devient des voyous , des voleurs car vous n'allez pas me dire que leurs superbes bagnoles ils les on  eu par leurs travailles?, nous, leurs voitures en ayant travailler toute
notre vie on a pas les moyens de s'acheté les mêmes 

philo 09/09/2013 12:40


La ville de Metz et son environnement se dégradent à la vitesse "grand V" depuis que la mairie est passée à gôche et ceci après une résistance de 160ans
(1848). Le maire D. Gros "c.." de la socialie avec son équipe l'ensemble parfaitement islamo compatible et lèche babouches, ont fait place au désordre et à la racaille, dans une ville qui était
auparavant propre et assez fermée à ce genre d'indésirables. Il faut espérer pour cette ville et pour les messins, que tout ce beau monde se prenne un bon coup de pied au cul lors des prochaines
élections municipales. Malheureusement le mal est fait et le ver est dans le fruit.