Meurtre d’une retraitée de Juan: des Tunisiens clandestins arrêtés

Publié le 30 Mai 2013

Le printemps arabe tunisien a eu des conséquences dramatiques pour des personnes âgées. Ce qui est à noter, de la part de journalistes, est l'indication de l'origine des tueurs qui est cités et notamment le fait qu'ils étaient des clandestins tunisiens.

Certes il ne seront pas condamnés trop lourdement (les pauvres), ils ne retourneront probablement pas en Tunisie( où ils risqueraient gros... faut pas exagérer ) et puis comme le dit l'ami Brunet (le seul animateur dit de droite sur RMCà un auditeur , la double peine c'est un peu "nauséabond" n'est-ce pas ?

Gérard Brazon

******

Nice Matin

Quatre individus soupçonnés d’avoir participé à l’agression mortelle de Maria-Cristina Prieto en septembre dernier sont identifiés. Le principal suspect qui l’a frappée et étouffée est en prison

C’était bien pour lui voler ses bijoux, que Maria-Cristina Prieto, une octogénaire, a été sauvagement tuée le 21 septembre dernier dans sa résidence secondaire de la rue Dulys à Juan-les-Pins.


Depuis le début, c’était la piste principale des enquêteurs de la police judiciaire qui ont discrètement identifié quatre hommes, trois auteurs principaux et un complice ayant servi de chauffeur au trio soupçonné.

Trois ont été mis en examen par le juge Christophe Morgan de Grasse et ont été écroués, dont celui qui est considéré comme le tueur ayant frappé, puis bâillonné et étouffé la retraitée de 82 ans vivant habituellement à Salon-de-Provence.

Son amie handicapée de 75 ans, véritable sœur adoptive, avait survécu à l’agression et avait passé de longues semaines à l’hôpital.

Conjugué avec les constatations très poussées des experts de la police technique et scientifique, c’est un travail d’enquête très classique qui a permis d’aboutir à l’arrestation des suspects qui avaient laissé des traces sur place. « C’est une véritable enquête criminelle à la Maigret, un énorme travail », se félicite le commissaire divisionnaire Philippe Frizon, chef de la police judiciaire de Nice.

Le bon samaritain était en repérage

D’emblée, les « limiers » de la brigade criminelle se sont intéressés à la présence suspecte près de l’immeuble de plusieurs individus dont l’un avait le bras en écharpe. Lors de l’enquête de voisinage, ils ont également appris que l’ascenseur était en panne et qu’un inconnu avait spontanément aidé Maria-Cristina Prieto, 82 ans, à monter ses courses.

Le précieux témoignage d’un homme ayant eu vent qu’une relation éloignée avait «participé à un coup » à Antibes, a mis les enquêteurs sur la trace d’un ressortissant tunisien qui vivait clandestinement à Nice lors des faits et qui a bizarrement disparu juste après… En s’intéressant à l’environnement de cet homme arrivé en France après avoir profité du Printemps arabe pour sortir d’une prison de son pays, les policiers ont identifié deux autres individus, eux aussi Tunisiens clandestins ayant vécu à Nice. Et eux aussi évaporés…

Le juge d’instruction a alors délivré un mandat de recherches contre ces trois hommes susceptibles d’être retournés en Tunisie ou d’être en Italie. Grâce à la coopération internationale, c’est là, dans une prison de Parme que l’un d’eux a été retrouvé, après avoir été arrêté avec un kilo de cannabis. Prélevé par les Italiens, son ADN a été comparé aux traces trouvées sur la scène de crime et a « matché ». Cet homme a été dernièrement extradé en vertu d’un mandat d’arrêt européen et écroué à Grasse.

Entre-temps, un individu ayant servi de chauffeur a été identifié, interpellé et placé en détention et un deuxième suspect a été arrêté en février dernier à Draguignan dans un squat qu’il partageait avec d’autres clandestins.

Le troisième suspect est, quant à lui, activement recherché. Sans surprise, les bijoux arrachés aux deux femmes n’ont pas été retrouvés, mais c’est bien pour les voler que la victime a été agressée. Elle avait probablement été suivie par les malfrats qui n’avaient pas hésité à l’aider à monter ses courses pour mieux repérer les lieux. Le bon samaritain était en repérage.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

philo 31/05/2013 12:39


OH oui, la France serait agréable à vivre ne disait-on pas "Douce FRANCE" avant l'arrivée de toute cette m.... Qui peuple d'ailleurs (mais
chut tt il ne faut pas le dire) à près de 90% nos prisons. Tout cela aux frais des français, qui se font voler, violer, et tuer par cette racaille de chance pour la France. Je ne sais pas comment
nous pouvons continuer à tolérer cette situation ubuesque qui nous est imposée par nos politiciens de tous bords véreux, pourris et corrompus avec l'aide des journaleux et des me(r)dias, lorsque
ce n'est pas carrément la censure. Circulez et fermez vos gueules sans cela vous serez inscrits sur le tableau des "cons" du syndicat de la magistrature. De toute façon pour les racailles la
justice sera clémente 20, voire 30 condamnations à des peines risibles les remettent dans la rue au bout de quelques jours ou semaines. Par contre qu’un français blanc commette une infraction
même légère et il sera matraqué par la dite justice. CELA FAIT UN CERTAIN TEMPS QUE LA FRANCE N’EST PLUS UNE DEMOCRATIE. L’avenir est bien sombre pour ce qui fut notre "Douce FRANCE".

island girl 30/05/2013 18:57


Quand il ne s'agit pas de roms ...ce sont des arabes ou des africains ,la france serait agréable à vivre sans tous ces RATS .


 

Epicure 30/05/2013 17:50


Les Super Flics de France qui sans aucun signe particulier sans renseignements de "balances" bien sûr, ont découvert ces Quatre Illégaux ...! Je rêve......


C'est comme tous les assassinats dans le monde dont les auteurs sont connus et repérés depuis des lustres mais qu'on ne "coffre" quand ce n'est plus possible de ne rien faire... Car je vous
signale qu'aucune filature de plusieurs mois et années ne permet jamais aucune arrestation de Filières entières...ce que justifient les soi-disant attentes des services de police....Ou bien alors
ON NE NOUS EN INFORME PAS  "pour ne pas désespérer Billancourt".....(On ne sait jamais où "disparaissent" ces terroristes arrêtés et que personne ne voit non plus jugés par les cours
d'Assises..?????)