Michel Onfray : Porc pour tout le monde à la cantine ! (vidéo)

Publié le 25 Octobre 2012

-

Il est vrai que ceux qui n'aiment pas le porc, peuvent manger autre chose, voire manger à la maison. Il est tout aussi vrai que beaucoup d'enfants ont des mères ou des pères qui ne travaillent pas et qui ont la possibilité de faire des repas sans porc s'ils le souhaitent à leurs enfants.

Cela dit, tout est bon dans le cochon et dans nos contrées c'est une erreur manifeste d'obéir à des critères religieux mis en place à une époque où tuer le cochon sous un soleil de plomb garantissait des risques certains pour la santé. Qu'il y eût une nécessaire obligation de l'interdire pourquoi pas, que ce fût à travers un précepte religieux, allons-y compte tenu de l'époque, que ce soit devenu une "tradition", passons, mais aujourd'hui, avec toutes les normes de sécurité sanitaire, en aucun cas cette tradition "religieuse" ne doit s'appliquer dans nos écoles laïques et républicaines, dans un pays où le cochon est roi et la base d'une culture culinaire formidable. Tradition pour tradition, c'est celle du pays où l'on choisit de résider qui prime.

Gérard Brazon 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

mgdej 05/11/2012 17:57


La thèse hygiéniste sur l'interdiction du porc n'est pas validée.


    Connaissance récente des  risques liès à la viande porc en pays chaud...il ya d'ailleurs d'autres viandes aussi dangereuses, et dans le sud est asiatique on ne se prive
pas de porc, pas plus que les coptes en Egypte.


     Les tabous alimentaires qui ont été abolis par le christianisme servent à faire du lien(religare) à exclure ceux qui ne les respectent pas!!!


      l'islam pratique donc la discrimination...

DURADUPIF 25/10/2012 16:57


La secte islam est un gros gros problème. Son éradication ne se fera pas dans la dentelle. Il faudra s'y préparer....la puissance publique actuelle le sait...trouvera t'elle un Jules Moch qui à
cassé du communiste hier, pour casser du subversif sectaire islamiste aujourd'hui. Peu probale, il faudra des hommes venus d'ailleurs de cette mouvance compètement aplaventriste. Le premier beau
flambeau est celui de G.I 732 du 20 octovbre 2012.


 

mika 25/10/2012 15:32


Les mots justes pour le dire...



Michel Onfray : "C'est l'islam qui est un problème, pas la burka !"


http://www.youtube.com/watch?v=raaMi_iYPLs&feature=related