Michel Rocard contre l'adoption par les "couples" homosexuels

Publié le 8 Février 2013

Par  

FRA. Michel ROCARD, former Prime Minister.Si, selon Valeurs actuelles de jeudi, l’ancien Premier ministre de François Mitterrand se dit « pour » le « mariage » homosexuel, il estime cependant que le Pacs « aurait pu suffire ». Sur l’adoption, Michel Rocard est beaucoup plus ferme : « Tout ça, me paraît dangereux. Pour l’adoption, il me semble que ce n’est pas souhaitable, donc je ne suis pas pour».

Il déclare ainsi en en vouloir à la « communauté » homosexuelle de ne pas se contenter du Pacs : « J’en veux un peu aux communautés homosexuelles de ne pas s’être contentées du pacs et d’avoir poussé sa revendication jusqu’à des symboles, recherchant un peu une revanche ou la victoire sur les hétéros pour gommer un long passé. La communauté homosexuelle a tort de pousser jusqu’aux symboles qui appartiennent objectivement aux hétéros à raison de ce qu’ils sont. » Et de poursuivre : « Je veux dire à la communauté homosexuelle que je trouve qu’elle est passée de la quête du raisonnable, d’une reconnaissance qu’elle était en train de gagner, à une agrégation des symboles des hétéros et que cela est dangereux parce que la déstabilisation des symboles met à mal les sentiments de communauté et d’appartenance ». Pour l’ancien Premier ministre, cela peut mener à « une aggravation de l’antagonisme entre les deux façons d’être ».

Suite à la polémique survenue après l’attaque de Vincent Peillon contre l’enseignement catholique, Michel Rocard craint un retour de la « guerre scolaire » « Ça ne demande qu’à repartir. C’est l’une des raisons », affirme-t-il, « pour laquelle j’aurais préféré que les communautés homosexuelles recherchent la paix, la réconciliation, l’acceptation que le pacs était une idée de génie, plutôt que d’enclencher quelque chose qui va provoquer un désaccord et une méfiance durables. »

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

Epicure 08/02/2013 19:43


Combien de Français se préoccupent de ce que pensait Mendes France ou Rocard...Les gros malins de tous bords bistros de droites et salons de gauche vomissent sur le Youpin et le Parpaillot
raisonnables. Qu'a -t-on à faire de gens raisonables dans la France Soviétique ou Intégriste?