MicroSwimmer: une pilule dirigeable remplace l'endoscopie

Publié le 19 Janvier 2012

 

http://www.techno-science.net/illustration/Autres/Medecine/medicaments-TS.jpg

 

Des chercheurs de l'université de Tel Aviv (Israël) se sont associés avec une équipe de médecins du Brigham and Women's Hospital à Boston (États-Unis) pour travailler sur le MicroSwimmer: une pilule télécommandée équipée d'une caméra. Un article sur ces recherches a été publiée dan la revue Biomedical Microdevices.

Afin de se passer de l'encombrement et surtout de la gêne occasionnée lors d'une endoscopie, les chercheurs ont eu l'idée de concevoir une capsule qui pourrait être avalée par le patient et que l'on pourrait diriger. Cette capsule dirigeable est dotée d'une queue de 20 mm sur 5 mm composée de cuivre et de polymères flexibles.

La capsule se commande en générant un champ magnétique à l'aide d'un appareil IRM. Ce champ magnétique engendre une vibration de la queue, faisant avancer l'engin à une vitesse de quelques millimètres par seconde. Le choix du cuivre n'est pas anodin: la plupart des autres métaux magnétiques provoquent des interférences avec l'IRM, ce qui assombrirait fortement les images envoyées par la caméra embarquée (qui fournit une image toutes les demi secondes).

Voici un micro-robot capable de naviguer dans notre côlon à la recherche d'une éventuelle tumeur, et qui pourrait s'avérer bien utile pour détecter des stades précoces du cancer. Reste à le tester sur un être humain, mais les premiers essais, réalisés certes uniquement dans un réservoir d'eau, sont concluants.

Auteur de l'article: Cédric DEPOND

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Commenter cet article

Claude Germain V 19/01/2012 19:04


A existé en France depuis 20 ans ou un peu moins ,voir sur des vieux numeros de Sciences et Vie .