Milton Friedman : pauvreté et salaire minimum

Publié le 3 Septembre 2012

Milton Friedman explique que l'argent des riches permet de faire fonctionner l'économie grâce à leurs investissements et sert donc au bien-être de tout le monde. Il montre également de quelle façon le salaire minimum, invention de l'État, crée du chômage et de la pauvreté.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Commenter cet article

Epicure 04/09/2012 11:40


Et il vous faut un Nobel pour découvrir ce Fil-à-couper-le-beurre???????????????


Ce sont aussi les riches qui perdent leur fortune en krachs boursiers..Les très riches et les tout ptits riches que nous sommes: si votre Assurance Vie/Retraite  est partiellement boursière,
vous êtes maron....


Sus aux salauds de pauvres...? 


Quand on est con, on le reste...