Monsieur Copé, lâchez-moi les baskets, je ne voterai plus pour vous ! - par Josette Clery

Publié le 23 Mai 2014

cope-le-bornePour Riposte-Laïque

Que vos services mettent enfin leurs listings à jour et oublient mes coordonnées une bonne fois pour toutes ! Courriers, SMS, appels téléphoniques reçus depuis 1 an ½ n’ont plus aucune raison d’être, puisque je ne fais plus – financièrement parlant – partie de l’UMP depuis le 31/12/2012. En réalité, depuis bien plus longtemps dans mon esprit, mais stupidement engagée pour la durée du quinquennat, j’ai bu la coupe jusqu’à la lie !

En la personne de Nicolas Sarkozy – que toutefois je n’accablerai pas de tous nos maux, je tiens à le préciser – surtout si l’on se laisse aller à certaines comparaisons actuelles – j’ai cru à la possibilité d’un homme élu à droite, capable de mener une « vraie » politique de droite, de réaliser les importantes réformes qui s’imposaient, et continuent plus que jamais à s’imposer sans, comme tous ses prédécesseurs, céder au terrorisme intellectuel d’une gauche arrogante et ignare, qui ne sait rien faire d’autre que jouer les vierges effarouchées, aidée en cela par des médias de gauche, voire d’extrême-gauche. Et cela quel que soit le pouvoir en place, depuis des décennies, alors que l’on ne cesse de nous rebattre les oreilles avec la parité, l’égalité ! Qui pourra m’expliquer cette flagrante contradiction jamais soulevée, jamais remise en cause ??

La suite a montré que je m’étais trompée, mais à l’évidence je ne suis pas la seule dans ce cas, si l’on considère le pourcentage confortable de voix ayant amené Nicolas Sarkozy au pouvoir. Sans cet engagement sur 5 ans, c’est bien plus tôt que j’aurai quitté l’UMP. Et cela mérite quelques précisions.

Tout d’abord l’ouverture à gauche, erreur majeure qui a fait ricaner à gauche, consterné et démobilisé les électeurs de droite qui n’avaient évidemment pas voté pour cela. Si la droite a perdu les élections en 2012, ce n’est pas, comme certains ont voulu à toute force le faire croire, par excès de droitisation mais bien au contraire par manque de droitisation, de rigueur, et de courage.

L’incapacité à en finir avec les 35 heures, tellement efficaces qu’aucun autre pays au monde ne les applique ! La poursuite d’une immigration massive incontrôlée et inadaptée à nos valeurs, notre mode de vie, cela malgré de beaux discours sur une immigration choisie, et en période de chômage de masse. Immigration présentée comme une chance pour la France ! En réalité immigration subie, et le mot est faible pour qualifier la réalité de ce que nous vivons au quotidien, nous les sans-grade, les Français qui ne vivons pas dans des quartiers privilégiés, qui ne nous déplaçons pas en voiture avec chauffeur aux frais de la princesse, mais devons nous contenter de transports en commun sales et non sécurisés.

Enfin, et ce n’est pas le moindre des reproches, la veulerie généralisée d’un parti, devant lequel s’ouvrait un boulevard, tant la bande de pieds nickelés qui est censée gouverner est ridicule et incapable, mais que l’opposition que vous représentez est totalement incapable de mettre à profit.

Pour mémoire, quelques faits peu glorieux, (la liste n’est pas exhaustive) :

La fameuse anecdote des petits pains au chocolat, racontée par Xavier Lemoine, maire de Montfermeil et reprise par vous-même, selon laquelle de jeunes enfants non-musulmans s’étaient fait arracher leur goûter des mains pour cause de période de ramadan. Déclaration sur laquelle vous êtes revenu, suite à une plainte du CFCM !

Plus récemment, le député Thierry Mariani, commentant la capture de plus de deux cents écolières chrétiennes par le groupe Boko Haram a affirmé que l’esclavage n’avait pas attendu l’arrivée des occidentaux pour sévir en Afrique. Vérité historique soigneusement et honteusement dissimulée par le monde du politiquement correct pour mieux culpabiliser les blancs. Interpellé aussitôt par un représentant de cette gauche si parfaite et si exemplaire qu’elle peut tout se permettre, vous vous êtes, encore une fois, « couché » au lieu de rétablir la vérité. Et combien d’autres exemples de ce type. La liste en serait trop longue !

Les Français ne pourront bientôt plus ouvrir la bouche sans risquer à chaque fois une plainte ridicule, tant il est devenu impossible d’émettre des vérités lorsque celles-ci dérangent le monde de la bien-pensance.

Pendant longtemps, entendre parler d’UMPS me hérissait, mais je vous rassure, ce temps-là est bel et bien terminé, aussi sûrement qu’est terminé mon engagement à l’UMP.

Enfin l’Europe, pour laquelle nous sommes appelés à voter dimanche. Là encore, quelle déception ! En 1979 j’ai voté pour une Europe que j’imaginais comme une sorte de fédération d’Etats qui nous rendrait plus forts, qui nous permettrait de faire jeu égal avec les USA et ce qui était encore à l’époque l’URSS. Pas pour cette usine à gaz, pour ce machininvraisemblable, ce fromage qui permet à un tas de gens parfaitement inutiles de se remplir les poches en vidant les nôtres ! Surtout lorsque l’on a un petit –tout petit –aperçu de ce à quoi s’occupe tout ce beau monde…enfin lorsqu’ils assistent aux séances !!

« L’Eurocratie légifère sur tout. Sur la largeur des béquilles des cyclomoteurs ; sur le point de savoir si le corbeau freu, la pie grièche, le choucas des clochers doivent ou non être protégés, par une réglementation unique applicable de l’Algarve à la Laponie et de Brest à Nicosie ; sur le changement de prénom des transsexuels ; sur la teneur en graisse du chocolat, etc. Autant de sujets, et bien d’autres j’imagine, qui méritaient vraiment de construire ce mammouth ! »

J’avoue avoir été très naïve, mais je me soigne ! Je vais aller voter dimanche mais ce sera contre l’Europe ! J’abjure tous ceux qui en ont marre d’être pris pour des imbéciles d’en faire autant.

Josette Clery

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

PETILLON 24/05/2014 11:29


Je le savais pourri ce Copé, mais je n'ai jamais entendu ce que je viens de lire à savoir ce qu'il a dit le 24 mars dernier "non à la proportionnelle, car cela ferait entrer des députés FN à
l'Assemblée Nationale", et dire que ce sont des donneurs de leçon de démocratie!, c'est à vomir, demain jour des Européennes, j'espère que ces pourris d'UMPS vont se prendre une raclée, et que le
FN deviendra le 1er parti de' France, s'il le démolisse autant, c'est qu'il leur fait peur, ils ont peur de perdre leurs avantages, le pouvoir, car c'est tout ce qui les intéresse, de la France,
ils s'en foutent, ils sont pour l'alter mondialisme, ils sont presque tous francs_macs et pour la trilatérale, mais comme ce M. Copé est à la voile et à  vapeur, (il n'est pas le seul) mais
aucun média n'en a parlé, c'est bizarre!!!, nous n'avons pas de leçon à recevoir de ce type, car comme ils le disent si bien, le FN, c'est la haine de l'étranger, eux, c'est la haine de la France
et des Français à leur détriment, la france n'est plus qu'une ruine et c'est tous ceux qui ont (ou eu) le pouvoir qui en sont les responsables.

LA GAULOISE 23/05/2014 10:21


COPE C EST LE HOLLANDE DE L UMP  !!!! ALORS NON NON ET NON !

mika 23/05/2014 09:56


MLP à JFC en 2011 



https://www.youtube.com/w2atch?v=LQxxf9FASzM