Monsieur le premier ministre, pourquoi tant de haine ? Par Opposition Républicaine Jeunes

Publié le 20 Janvier 2013

« Monsieur le Premier ministre pourquoi tant de haine ? »

Je souhaitais réagir suite à la lettre ouverte de l’acteur français Gérard Depardieu au Premier ministre Jean-Marc Ayrault.
Ce véritable cri du coeur qui je l’espère sera largement entendu doit nous faire réfléchir au-delà de ce cas particulier, au mode de fonctionnement de notre société. Une société française qui je crois blâme trop souvent la réussite, le talent, le courage et la différence !
Est-ce vraiment un mal de réussir en travaillant ? Je ne le crois pas. La valeur travail est une des plus belles qui soient ! L’argent gagné en travaillant n’est pas volé ! La réussite personnelle s’accompagne généralement de la réussite des autres et permet le rayonnement de la nation !

Gérard Depardieu aime la France, ce pays qui l’a vu naître, ce pays qui lui a permis de gravir l’échelle sociale (car oui la France offre cette opportunité !) et de devenir un des acteurs préférés des français. François Hollande et Jean-Marc Ayrault n’ont de cesse depuis leur entrée au pouvoir de diviser les français au lieu de garantir l’unité nationale comme l’exige leur fonction !

L’idéologie socialo-communiste qu’ils tentent de mettre en place de cette pseudo égalité parfaite qui en réalité ne profite qu’a certains et de la haine du « riche » est dépassée et le système a, (il me semble) montré ses failles ! Tous les français quels qu’ils soient ont le droit au même respect. Je me suis engagé en politique pour défendre ces valeurs de courage, de travail, de respect et d’égalité des chances sans quoi rien ne serait possible et je n’accepte pas un tel mépris envers les français !

Arrêtons de crier au scandale quand nous sommes confrontés à la différence et respectons la car elle nous apprend beaucoup et nous permet d’avancer, de nous construire ! Que serait la France sans ses artistes, ses entrepreneurs, ses médecins, ses intellectuels ? Pourquoi mener une politique de linchage acharnée de la réussite et de ce fait du travail ? Il faut au contraire l’encourager et ne pas décourager ceux qui font la France car oui, il faut le dire, la réussite de chacun fait la réussite de la France !

Qui êtes-vous Monsieur Ayrault pour vous permettre de juger vos concitoyens ? Montrez-vous digne de votre fonction et occupez-vous des vrais fléaux qui touchent les français comme le chômage et ce notamment chez les jeunes qui ce mois-ci encore explose ! A ce sujet, qu’attendez-vous pour agir ?

Avant de donner toujours et sans cesse plus de droits à des fins électoralistes et de privilégier l’assistanat à la solidarité ou une politique d’impunité pénale plutôt qu’une justice plus juste, ayons tous les mêmes devoirs car une république sans devoirs n’est pas une république valable !

La France est ma patrie et je l’aime, réagissons face à l’action de division nationale, dévastatrice que mène le gouvernement avant qu’il ne soit trop tard ! »

Benjamin de Graves 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Marie-claire Muller 20/01/2013 22:21


Surtout en matiére de richesse ces donneurs de leçons montrent l'exemple!


LA GAUCHE CAVIARD DANS TOUTE SA SPLENDEUR !!!


 


Des logements luxueux pour des ministres minables



Par France Presse Infos - Le Gaulois











Hôtel particulier de Broglie : c'est là que réside la ministre marocaine Najat Belkacem





 


Mais pourquoi les ministres de la gauche solidaire ne vont-ils pas habiter dans les banlieues sensibles ?… eux
qui prônent le vivre ensemble ! Consultez cette liste : vous ne serez pas déçus.


 





Jean-Marc Ayrault : 7
pièces, 309m2, au 57 rue de Varenne dans le 7e. Valeur* : 4 881 273 €





Najat Vallaud-Belkacem : 149 m2 dans un hôtel particulier au 35 rue de Varenne : 2 195 307 €





Manuel Valls : 117 m2
place Beauvau, dans le 8e : 1 574 001 €





Laurent Fabius : 100 m2
au 37 quai d’Orsay : 1 003 100 € (je connais un peu le quartier, et 100m2 au quai d’Orsay c’est 5 millions d’euros)





Bernard Cazeneuve : 110
m2 dans le 6e : 1 443 860 €





Cécile Duflot : 60 m2 au
72 rue de Varenne : 871 800 €





Jérôme Cahuzac (qui
possède un appartement de 300m2 dans le XVIe) : 40 m2 à Bercy : 367 480 €





Jean-Yves Le Drian : hôtel particulier au 14 rue Saint-Dominique : 1 167 500 € (estimation)





Kader Arif : même
punition et même adresse que Le Drian





Vincent Peillon : duplex
dans un hôtel particulier au 110 rue de Grenelle dans le 7e : 3 millions d’euros (estimation)





Stéphane Le Foll : 60 m2
au 78 rue de Varenne face à l’hôtel Matignon : 815 160 €





Sylvia Pinel : 58 m2
dans le bâtiment Colbert à Bercy : 536 520 €





Valérie Fourneyron : 75
m2 au 20 avenue de Ségur dans le 7e : 739 950 €





Marylise Lebranchu : 55
m2 dans un hôtel particulier au 80 rue de Lille, dans le 7e : 852 555 €





Marisol Touraine : 4
pièces au 14 rue Duquesne dans le 7e : 1.5 millions d’euros (estimation)





Marie-Arlette Carlotti : 109 m2 au 14 avenue Duquesne dans le 7e : 1 339 719 €





Christiane Taubira : 65
m2 place Vendôme, 75001 : 1 495 000 €

DURADUPIF 20/01/2013 19:04


Il est trop tard M. Swatzer Il n'y a plus de solution "à l'amiable". La voie du compromis, la pire de toutes, n'est plus du tout en objet. La France a un problème politique sérieux avec une
religion politique qui ne se règlera pas avec quelques réussites économiques pour quelques tranches de la Population.

asperian 20/01/2013 17:49


Se faire traiter de "minable" est un honneur, qand ça vient d'un minable...