Morsi menace l’église copte de “mesures de représailles” si les coptes manifestent. Traduction Nancy Verdier

Publié le 25 Septembre 2012

headshotPar Raymond Ibrahim  • photo 5281BTraduction Nancy Verdier

Jihad Watch

Tandis que le président égyptien - d’obédience Frères musulmans - a autorisé les musulmans à “manifester” en attaquant l’ambassade des Etats-Unis au Caire – à cause d’un film vidéo sur YouTube —l’activiste des droits de l’homme Magdi Khalil dit avoir des preuves que l’administration du Président Mohamed Morsi menace l’église copte d’Egypte de “mesures de représailles”  si les Coptes qui résident hors d’Egypte osent manifester contre lui lors du discours qu’il doit prononcer à l’Assemblée Générale des Nations Unies, prévue le 26 septembre.

Décrivant ces menaces comme “du chantage à bon marché” ayant pour but de faire taire les chrétiens  et les empêcher d’exposer les souffrances de leurs coreligionnaires d’Egypte,  Khalil en a appelé aux coptes et autres sympathisants en Amérique pour ne pas succomber aux exigences de Morsi mais au contraire leur répliquer en se montrant et en venant manifester très nombreux.

 

Toute reproduction est libre de droit et même conseillée avec toutefois le signalement de l'auteur, de la traductrice (Nancy Verdier) et du site www.gerard-brazon.com/ Merci d'avance 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article