Mosquée à Mantes-la-Ville : Cyril Nauth préfère l’intérêt général au clientélisme musulman.

Publié le 25 Avril 2014

Les premières semaines des maires FN se sont déroulées sous l’œil mesquin des caméras. Les journalistes pensaient faire de grandes découvertes sur le fascisme en action. Raté. On a vu des maires prendre des décisions rationnelles, démocratiques, républicaines et justifiées.

À Henin-Beaumont, Steeve Briois a choisi de virer la LDH du local dont elle n’avait jamais payé le loyer et de baisser de 10% la taxe d’habitation.

À Villers-Cotterêts, Franck Briffaut s’est engagé à ne pas commémorer l’abolition de l’esclavage. Une décision qui rompt avec la politique de repentance à laquelle nous soumet la loi Taubira dont la spécificité est de culpabiliser les Français tout en ignorant l’esclavage arabo-musulman.

Mais la décision qui nous occupe le plus ici c’est celle prise par le tout nouveau maire de Mantes-la-Ville. Cyril Nauth vient en effet de s’opposer à un projet de construction d’une nouvelle salle de prière pour les musulmans.

Voté par la majorité socialiste précédente, ce projet a déjà fait couler beaucoup d’encre (lire l’article de Danielle Moulins pour Riposte Laïque datant de novembre 2013Lèche-babouches de la semaine : Monique Brochot, Maire PS de Mantes-la-Ville.)

fn_a_mantes_la_ville_mosquee_en_peril-0

En 2013, la maire PS Monique Brochot avait entrepris l’acquisition de l’ancienne trésorerie de la ville afin de répondre aux attentes de l’Association des musulmans de Mantes-Sud (AMMS) qui avait émis le souhait de pouvoir bénéficier d’un plus grand local de prière.

Le coût de l’opération pour les contribuables s’élevait à 650 000 euros pour une salle pouvant accueillir 7OO musulmans. La maire avait tenté de rassurer ses administrés en déclarant que l’association musulmane AMMS s’était engagée à rembourser l’argent public qui serait dépensé. Or l’association n’avait pas un sou d’avance. Une situation dénoncée par le candidat FN Cyril Nauth lors de la campagne des municipales. Ce dernier avait d’ailleurs clairement annoncé que s’il devenait maire, il n’y aurait pas de nouvelle salle de prière payée par les contribuables.

Heureusement l’achat n’a pas été entériné avant les élections. Ce qui offre aujourd’hui la possibilité à Cyril Nauth, devenu entre-temps maire FN de Mantes-la-ville, de respecter son engagement et de remettre en cause l’achat promis par Monique Brochot.

Ce qui est intéressant c’est de constater une nouvelle fois la stratégie communautariste mise en place par le PS. Car ne pas acheter le local avant les élections aura permis à la maire sortante d’exercer un « chantage » en direction des musulmans pendant toute la campagne : « si je suis élue maire vous avez votre salle de prière, si je ne le suis pas vous perdez vos privilèges ». Sous-entendu : mobilisez-vous pour m’élire.

Si cette méthode anti-républicaine présente un avantage pour les arrivistes, elle peut aussi avoir ses inconvénients. En effet, elle dévoile aux Français encore attachés à la laïcité et à leur identité le vrai visage des islamo-collabo.

A Mantes-la-ville ces Français ont été capables de se mobiliser pour mettre un terme à une incurie financière au service de l’islamisation du pays.

Espérons que cette réaction salutaire ne soit pas une exception car sans cela c’est ainsi qu’Allah deviendra grand en France.

Jérôme Cortier

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Du côté des médias

Repost 0
Commenter cet article

Danielle Moulins 27/04/2014 10:11


L'islam est une secte hautement malfaisante qui chaque jour prouve sa nocivité, avec force et violence atroce en Arique et en Asie, avec rouerie, taqqiya et de plus en plus d'agressivité en
Europe. C'est une salopperie (1) qu'il faudra bien parvenir à interdire à court terme si nous voulons survivre.


(1) Bravo Christine!

lombard 26/04/2014 14:32


bonjour Jeanne


le drame es qu'avec des personnes comme vous les musulmans ont de bons jours devant eux !allez lire le coran ainsi que les haddiths et trouvez moi le mot amour du prochain et partage en paix
!!cela n'existe pas !!par contre tuer, le mécréant, l'apostat ,le laique ,le chretien ou le juif donc l'infidele en général,la, pas de probleme.pour votre gouverne une mosquée ou une salle de
priere, pour eux c'est une caserne et vous acceptez tous les jours leur tenue de combat dans les lieu publique a savoir,jdelaba ,foulard et autre bourka ce n'est pas pour rien que l'ancien
ministre de l'education peillon le traitre vous incitais a pousser vos enfants blancs  ou européens d'origine chretienne a apprendre l'arabe ou une langue africaine afin de s'intégrer dans
leur société que vous avez abandonné aux musulmans!! grace donc à des gens comme vous ,aveugles ou concentants nos enfants et petits enfants n'auront pas le choix, sauf d'etre soumis au dictat de
cette secte destructrice pour ceux qui auront survécu!!

Jeanne 25/04/2014 20:01


qu'ils aient  une salle de prière O.K: là encore en respectant les règles de la République. mais bibliotèque , rerstaurant, salle d'enseignement lieu de rencontre , ... annexes qui au fait
ne sont même pas ouvert à tous. NON.! certaintes villes proposent même des cimetières musulmans: où est 'le vivre ensemble ' de nos élus........les racistes ce sont eux: c'est eux qui ne veulent
pas s'intégrer ..........ce sont eux qui au fait ne nous acceptent pas  ............. " leur histoire de hallal , porc....avez vous vu un mzz mettre des gants pour toucher un billet et une
pièce 'touché  sûr par un haram qui était en contact avec du porc .........pourtant je suis une militante  pour que chacun a le droit de vivre sa religion ( qui d'ailleurs est  une
affaire perso) 

LA GAULOISE 25/04/2014 15:31


  AMEN  MARIE PLUME  .   QUE L ON NE VOIT PLUS JAMAIS DE NOUVELLES MOSQUEES DANS  LE PAYS DE JEANNE D ARC ET DE CHARLES MARTEL  ( ENTRE AUTRE  ! )

marie-plume 25/04/2014 14:15


Superbe! Que cette initiative soit suivie par beaucoup d'autre maires issus des rangs de RBM lorsque cela exigera pareille rigueur républicaine pour protéger la France de tous les
"lèche-babouches"en titre; honte à eux, et beaucoup de voeux de succès au nouveau Maire de Mantes-la-Jolie. Bravo!