Mouloud Aounit est mort d'une tumeur au cerveau! Tout s'explique...

Publié le 10 Août 2012

Mouloud Aounit, est mort, vendredi 10 août,  des suites d'une tumeur au cerveau à l'hôpital de la Salpêtrière à Paris, a indiqué son entourage. Militant associatif et politique, l'ex-président du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) était âgé de 59 ans.

"Il laissera à tous ses compagnons et compagnes de militance le souvenir fort de celui qui aura jusqu'au bout refusé de renoncer"salue le MRAP dans un communiqué.

Mouloud Aounit y avait adhéré en 1979. Il assumera dans un premier temps la présidence de la fédération de Seine-Saint-Denis, avant de particper, en novembre 1983, à la "marche des Beurs" entre Marseille et Paris "pour l'égalité contre le racisme". (Dont on sait, qu'elle fût diligentée par la gauche et se transforma en association SOS Racisme sous la coupe des socialistes et permit à Harlem Désir et Julien Dray de faire une belle carrière politique. ndlr Gérard Brazon)

Il occupera la présidence du MRAP de 2004 à 2008. (où on ne peut pas dire que la défense des blancs persécutés fut pour lui une préoccupation essentielle. ndlr Gérard Brazon.)

"Il a consacré toute sa vie au combat contre le racisme, quels qu'en soient les victimes ou les auteurs, et aura marqué de manière profonde l'association antiraciste par son intense intérêt pour la vie et pour les gens, par sa curiosité intellectuelle, une vaste culture, une grande capacité de travail et un inlassable dévouement", souligne également l'association. (Ben voyons, le service funèbre est bien rendu mais les éloges sont pour le moins trop flatteurs: quid des pendaisons des homosexuels en Iran, des décapitations en Arabie Saoudite, des lapidations de femmes ailleurs; etc. Son antiracisme n'était qu'un tropisme essentiellement anti français. C'était tout sauf la France d'en bas, celle qui souffre dans les cités sous le poids d'une islamisation redoutable. ndlr Gérard Brazon) 

Né le 23 février 1953 à Timezrit, à l'époque de l'Algérie française, Mouloud Aounit était arrivé très tôt à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), ville où il a fait toute sa carrière. Il a notamment été élu au conseil régional d'Ile-de-France, à la tête de la liste présentée par le Parti communiste français en Seine-Saint-Denis. Son engagement politique auprès de Marie-George Buffet, lors de la campagne présidentielle de 2007, alors qu'il est à la tête du MRAP, lui vaudra quelques critiques. (Il était à sa place au fond, chez les cocos, les internationalistes, les collabos de mai 1940 à juin 1941, les Staliniens, etc. Ndlr GB) 

 Il a aussi été accusé de trop privilégier au sein du Mouvement la lutte contre l'islamophobie. (C'était l'essentiel de son combat en tant que communiste et musulman(?). Il a pratiqué la taqqya.).

  Lors de la dernière campagne présidentielle, il avait dénoncé les positions du Front national et de Marine Le Pen. (Bien sûr, et merci au journal le Monde, on n'entendra que les accusations de Monsieur Aounit et pas les réponses de Marine Le Pen. cette vidéo prouve s'il le fallait le parti pris de ce journal qui relate la mort d'un homme et stigmatisant un dirigeant politique. cqfd. Ndlr gérard Brazon)

 Le cinéaste Jean-Michel Riera avait commencé à réaliser un documentaire sur cette grande figure de l'antiracisme ( Les biens pensants aiment se donner des qualificatifs superlatifs)"Il était malade depuis dix-huit mois et il était dans le coma depuis plus d'une semaine", a-t-il confié. Marié et père de deux enfants, Mouloud Aounit était chevalier de la Légion d'honneur et de l'Ordre national du mérite. (Plus d'un décoré doivent se poser des questions sur ces deux Ordres.)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

lombard 11/08/2012 11:12


bonjours


pourrait on m'expliquer ce qu un civil a pu faire pour  obtenir ces deux distinctions??


je suis scandalisé par ces deux attributions ,(honte a lui, il y a du avoir encore du copinage socialiste  a grande echelle pour ces attributions...),j'ai honte pour ceux qui sont morts pour
la france .ils doivent se retourner dans leur tombe....