Le double langage musulman - Par Jean-Patrick Grumberg

Publié le 10 Octobre 2012

 

Moussaoui refuse les amalgames, mais la « communauté francophone de confession musulmane » veut « que périsse la République »

 

Bientôt dans les banlieues de France

Il est très difficile de s’y retrouver entre les bons et les mauvais musulmans. Les bons musulmans et le coran ordonnent de lutter contre ceux qui ne croient pas en Allah, et les mauvais musulmans jurent que l’islam est une religion de paix et d’amour. Qui croire ? Les bons ou les mauvais ? Le coran ou les modérés ? Le CFCM, (ou conseil français du culte musulman) a exprimé dimanche 7 octobre sont inquiétude face aux « amalgames » visant les musulmans (1).

L’autre CFCM, (ou communauté francophone de confession musulmane) (2) fait un « amalgame » visant les non musulmans et déclare : « Cette république laïque française bâtie voilà maintenant plus de deux siècles … EST l’instigatrice de notre humiliation et de notre oppression ».

M Moussaoui du CFCM s’inquiète de ces « amalgames » entretenus, selon lui, par « des propos et déclarations inappropriées », mais que dire des propos et déclarations inappropriées des musulmans de ce second CFCM ?

Qui sont les vrais qui sont les faux, sur quels critères ?

« L’immense majorité des musulmans de France aspire à vivre sa spiritualité dans le strict respect des valeurs de la République », déclarait Moussaoui au nom du CFCM dimanche 7 octobre au président de la République.

L’autre CFCM, celui de la communauté de confession musulmane; déclarait lui que « l’essence même de la république française est contraire à nos convictions. Son idéologie « civilisatrice » a déraciné nos parents et déstructuré leurs consciences de la réalité. Sa philosophie « indivisible » a désintégré notre héritage identitaire. » Lequel croire et pourquoi croire l’un plus que l’autre ?

Qui sont les bons musulmans ? Ceux qui nous rassurent et taisent le contenu du coran, ou ceux qui nous combattent en s’inspirant de lui ?

Qui représente les musulmans qui agressent la police et les pompiers ? Si le CFCM de Moussaoui représente les musulmans qui aspirent au respect des valeurs de la République, le CFCM de la communauté musulmane représente ceux qui rejettent la démocratie ?

Mais qui pose problème ? Pourquoi Moussaoui endort-il les Français en parlant des uns dont on n’entend jamais parler, et ignore les autres qui agressent et terrorisent la population ?

Quel est le mode d’emploi pour éviter l’amalgame quand les musulmans brouillent les cartes ?

Le CFCM de Moussaoui « en appelle à la conscience et à la responsabilité de chacun afin d’éviter tout amalgame avec l’ensemble des musulmans »,

Mais le CFCM de la communauté musulmane dénonce le CFCM de Moussaoui : « nos frères nous dénigrent dès que le socle de cette république est mis à mal. Voilà le pire de tout ! Nos frères avec qui nous devrions être – selon le terme – « une communauté » nous ont tourné le dos ! »

Le CFCM de la communauté musulmane ne représente peut-être pas la majorité des musulmans intégrés, mais il représente la minorité raciste et antisémite qui brûle les banlieues et agresse les « faces de craies ».

Voici ce que disent les musulmans qui représentent la communauté francophone de confession musulmane – sans aucun amalgame bien entendu. (Certains des propos que vous allez lire relèvent de l'appel à la révolte contre la France en tant que France Terre des Droits de l'Homme. le CFCM hait la France, ses institutions et pourtant les autorités publiques ne disent rien. Ndlr Gérard Brazon)


CFCM : « Liberté d’expression, hein ? Cette prétendue liberté – à deux vitesses – me laissera-t-elle mettre à nu toute notre répugnance envers ce système maudit sans en subir les conséquences contradictoires de leurs propres droits ? »

CFCM : « Pourquoi donc aimez ce pays ? Qui le pourrait ? Moi ? Issue d’ancêtres humiliés, dépouillés de leurs dignités, de leurs identités, forcés à l’assimilation républicaine pour mieux faire disparaître nos êtres profonds, au point où nos propres parents sont prêts à donner leurs vies pour un système qui les oppriment depuis des siècles et ne voient le bien être que par le regard de leurs propres bourreaux »

CFCM : « L’essence même de la république française est contraire à nos convictions. Son idéologie « civilisatrice » a déraciné nos parents et déstructuré leurs consciences de la réalité. Sa philosophie « indivisible » a désintégré notre héritage identitaire ».

CFCM : « Certains (musulmans) ont donc choisi leur camp. L’assimilation, la soumission, la trahison, l’humiliation, l’intégration caractérise les mots d’ordre de notre société. »

CFCM : « Ils t’asservissent selon les « Droit de l’homme » et de la « sainte » laïcité »

CFCM : « Vous n’avez toujours pas compris ! Ce système, ses lois, ses codes et ses dictons ont été dressés contre vous depuis sa création. Contre nos croyances, contre nos identités ! »

CFCM : « N’avons-nous pas un Coran ? N’avons-nous pas un système ? N’avons-nous pas la sunnah de notre bien aimé – ‘alayhi salâtu wa salâm – ? N’avons-nous pas nos sources, nos références, notre propre code de conduite ? »

CFCM : « Où est donc votre Islâm ? Un Islâm soluble dans la société, respectueux des idéaux républicains, voilà l’Islâm dénaturé qu’on souhaite nous imposer ! Un Islâm qui n’a d’Islâm que le nom. »

CFCM : « Notre être et notre identité sont anti-France par nature puisque laïcisation et francisation ne font qu’un dans le logiciel républicain. »

CFCM : « Ils nous oppriment depuis l’ère de nos arrières arrières grand parents, vous croyez que cela va prendre fin ainsi ? Il n’y a rien à attendre de ce pays et de leur société. »

CFCM : « A quoi te servirait la révolte, la consternation, la colère et la réprobation de ces faits lorsque toi-même tu adhères à leur politique, à leur « démocratie », au théâtre de l’électoralisme, à la liberté « d’expression », à la « citoyenneté » ? »

CFCM : « Louange à Allah, nous ne sommes pas républicains mais musulmans ! »

CFCM : « La France n’est pas injuste car elle ignore la véritable image de l’Islâm ». La France est injuste car elle est la France point barre. La France, patrie des Droits de l’homme et du citoyen. La France, terre de naissance de la laïcité, des lumières, de l’athéisme moderne et de l’humanisme prométhéen. L’essence même de ce pays est bâtie sur l’idée même de révolte contre Allah et Ses commandements. »

CFCM : « Tout le monde le sait ! Nos imâms et prédicateurs le savent très bien ! »

CFCM : « Que les prêcheurs responsables des 93% d’électeurs « musulmans » en faveur d’Hollande aillent se terrer loin dans leurs tanières… 20 ans qu’ils nous assomment avec leur « vivre ensemble » et leur « moindre mal ». Le mal n’a jamais été aussi grand ! »

Jean-Patrick Grumberg 

 (1) http://www.leparisien.fr/

(2) http://www.cfcm.tv/2012/10/02/republique-laicite-islamophobie/

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

le gobi furax 10/10/2012 17:18


Où donc situer ceux dont les exigences alimentaires imposent l'abattage rituel en France ?


Où situer ces personnes dont le régime annuel pose problème dans le monde du travail ?


Où situer ces mineurs qui jouent à "je te massacre" à 15 contre un ?


Où situer l'antisémitisme indissociable de cette religion tant "stigmatisée" ?


Chez les modérés ? Arrêtons l'hypocrisie,  la tolérance à sens unique c'est FINI !


 

mika 10/10/2012 16:02


hors sujet,


Juste une info dont personne ne parle


Pol.
internationale


Le Maroc sollicité dans une enquête sur le fils de Laurent Fabius


http://www.yabiladi.com/articles/details/13171/france-maroc-sollicite-dans-enquete.html