Musulmanes voilées : soldates de l’islam à l’université et dans la rue.

Publié le 8 Août 2013

Pascal Hilout  Par Pascal Hilout pour Riposte Laïque

Le Haut Conseil à l’Intégration (HCI) conseille d’interdire le voile islamique, pardon, les signes religieux ostentatoires, à l’université !

Pouvait mieux faire, si la lâcheté et la langue de bois n’avaient contaminé l’ensemble de nos concitoyens. C’est depuis la création de Riposte Laïque que nous expliquons la ségrégation, en plus de la misogynie, véhiculée et clairement hissée, comme un étendard, par tout voile islamique.

Tous les Français auraient tort de continuer à sous-estimer le rôle dévolu et puis volontairement pris en charge par les musulmanes en France et en Europe. Il est temps de dénoncer cette hideuse mascarade des musulmanes, de TOUTES les musulmanes voilées.

Grand temps de mettre à nu ce jeu de cache-cache qui n’a que trop duré. Grand temps de ne plus considérer les musulmanes comme victimes, puisqu’en France et en Europe leur liberté de dire merde au voile islamique est garantie par la loi. Aujourd’hui, nous pouvons affirmer que les musulmanes voilées ne sont ni plus ni moins que des volontaires pour porter l’étendard de la ségrégation islamique et pour torpiller le creuset de fusion que la France a toujours été.

Le voile de toute musulmane en France proclame sans ambiguïté : « celle qui me porte est musulmane. Elle n’a d’amour que pour les musulmans et pour les convertis bien circoncis ». C’est de la ségrégation sexuelle et matrimoniale qui n’a pas sa place en France, qui n’a pas sa place en Europe et qui n’a pas sa place en Egypte non plus, là où les Coptes n’ont jamais eu le droit d’épouser des musulmanes. Le contraire n’étant pas vrai étant donnée la règle islamique bien connue « le masculin l’emporte sur le féminin ». Ce qui fait que tous les enfants d’un musulman sont considérés comme musulmans et uniquement musulmans.

Il est grand temps de dénoncer les musulmanes ségrégationnistes qui réservent le creuset de fusion, c’est à dire leurs entrailles et leurs amours, aux seuls musulmans.

Le voile islamique nous crie à la figure

Le voile islamique nous crie à la figure

Il n’y a pas de place à l’étendard islamique de la ségrégation, ni à l’université ni dans la rue. Il est grand temps de dire tout simplement « NON à la ségrégation islamique ».

Les musulmanes jouent un jeu pervers : elles savent pertinemment qu’elles sont des chargées de mission de l’islam, des victimes et puis vectrices pour reproduire uniquement des musulmans au détriment des autres citoyens. Mais voilà qu’elles nous la jouent victimes de la ségrégation des Françaises et des Français non-musulmans. C’est trop facile d’inverser les rôles ! Cela marche un temps, aujourd’hui, ça ne peut plus marcher.

Musulmanes, si tant est que vous êtes honnêtes, brûlez vos voiles bon sang et aimez qui vous voulez. Ayez tout simplement de l’amour pour les non-musulmans. Libérez-vous de la haine et du ressentiment que le Coran vous inculque à l’égard de tous ceux qui ne sont pas musulmans. Émancipez-vous pour émanciper TOUS les musulmans, votre progéniture féminine et masculine !

Allez les musulmanes, finissons-en avec cette mascarade qui n’a que trop duré.

Pascal Hilout, ex-Mohamed

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

FRANHENJAC 09/08/2013 13:25


Ne croyez-vous pas que ces musulmanes sont des masochistes, je ne vois aucune autre raison ?