Myriam Picard: Lettre ouverte au chanteur indigne Raphael.

Publié le 26 Octobre 2010

IMAGE 183

 

Lettre ouverte à monsieur Raphaël Haroche

       Vous vous êtes permis récemment de commettre une chanson, « Le patriote ». Le message que vous y donnez est clair : vous méprisez la France, vous méprisez les Français. En voici quelques extraits éloquents :
Si j’étais moins intelligent
Si j’avais pas ma carte de lâche
Je leurs foutrais mon pied dans les dents
Je leurs faciliterais pas la tâche
En première page des magazines
Ils sont partout dégueulant
Leur réformes et leur grippe porcine
Le bon peuple et son président.
Il faut chanter la Marseillaise
Et avé’ la main sur le cœur
Moi je la siffle avec les Beurs
Prie pour qu’au foot on soit de la baise
L’ordre moral est bien partout
La démago de gauche à droite
J’aime mieux attendre qu’ils soient bien saouls
Avant de me battre.
              
           Pour mettre en valeur ces paroles hautement patriotiques, vous avez organisé une lamentable mise en scène, en enfourchant la statue de Jeanne d’Arc (place des Pyramides) et en chuchotant, à l’oreille de ce symbole de la France, combien vous méprisiez ce pays.
Si vous n’êtes pas content de la France, la porte est ouverte. Grande ouverte. Nous n’avons que faire de rebellocrates qui croient monter des barricades quand ils se contentent de gravir prudemment une échelle sous l’œil complice d’une caméra. Et sachez que si vous vous permettez encore une fois de peloter aussi bêtement une statue de Jeanne d’Arc, il y aura sans doute quelques bons Français pour vous rappeler un peu vigoureusement, avec des méthodes de l’époque, ce que fut cette bergère de quinze ans pour des milliers de Français désespérés. Ce n’est pas parce que vous avez beaucoup d’argent, une petite gueule d’amour de Rimbaud en mal de talent, et l’admiration des bobos des rives gauche – et droite, que vous pouvez vous permettre de donner des leçons aux Français. Ces Français que vous jugez « désolants », bramez-vous. Certes, quand ils tolèrent qu’un adolescent attardé de 35 ans leur donne des leçons de vie.
Votre chanson et son clip offensent les millions de personnes qui sont mortes pour la France ; vous marchez sur un sol trempé de larmes et de sang, un sol qui a pu garder son nom et son âme grâce à des hommes et des femmes qui se sont sacrifiés pour que vous ayez un jour la possibilité de vivre libre dans ce pays sur lequel vous crachez aujourd’hui
La Française que je suis vous prie de vous cantonner à des débats à la hauteur de vos capacités. Battez-vous contre le réchauffement climatique, pour la béatification de Karl Lagerfeld, ou pour la culture du boulgour bio, mais ne vous mêlez pas de la France. Elle n’a que faire d’un « planqué derrière ses lunettes noires » (comme vous le dites si bien) qui vit très confortablement dans le XVIIème, n’a jamais eu peur de se faire tabasser dans le métro, et ne sait pas ce que c’est que de vivre à proximité d’un camp de Roms. Car vous ne vivez pas dans la réalité, vous l’ignorez absolument. Papa-maman avocats, enfance à Boulogne, scolarité à Henri IV, épouse qui, pendant que vous caracoliez sur la statue de Jeanne d’Arc, assistait à la Fashion Week : on ne peut pas franchement dire que vous êtes des damnés de la terre.
« Les étrangers, ça va dans des camps / On va quand même pas sauver le monde. » dites-vous avec ironie. Eh bien, si vous trouvez cela tellement révoltant, pourquoi n’en accueillez-vous pas quelques dizaines chez vous ? Avec vos moyens financiers, ce doit être possible. Et nous serions tous ravis de voir ce que donnerait cette confrontation de vos idéaux droitdel’hommistes avec la réalité.
 
             Car la réalité, monsieur, c’est que les Français n’en peuvent plus. Et si le gouvernement a décidé de faire une opération de communication en expulsant quelques Roms, c’est précisément parce qu’il sent la révolte d’un peuple qui n’en peut plus de vivre, jour après jour, la communautarisation de son pays. Voilà sans doute des mots que vous ne connaissez pas. Je vous invite donc à aller vous promener du côté des Mureaux ou de la Courneuve : ce seront des travaux pratiques très instructifs, je n’en doute pas.
Vous verrez alors ce que pensent réellement ces Beurs dont vous parlez, et avec lesquels vous rêvez de siffler la Marseillaise. Vous allez connaître le sens des mots « bolosser » et « face de Craie ». Et j’ose espérer que vous mesurerez alors le courage de ceux qui osent se dresser contre cette inadmissible violence antifrançaise et antiblanche qui gangrène notre pays.
             Car les gens de courage ce ne sont pas Zazie, Judith Godrèche, Christophe Willem et vous-même : vous vous indignez très confortablement, derrière des micros ou sur des plateaux TV, vous vous battez contre des moulins à vent, et avez l’impression qu’en défendant l’antiracisme ou le maintien des Roms en France, vous êtes dans l’irrévérence, alors que ce gouvernement que vous critiquez donne depuis des années des millions d’euros à des associations qui pourfendent les mêmes méchants que ceux que vous désignez d’un doigt lisse bordé de cachemire.
Votre chanson sue le mépris. Mépris pour le peuple, mépris pour ses inquiétudes, mépris pour ses souffrances. Mépris pour les symboles d’un pays qui ne doit pas être si atroce que cela, puisque tant de gens veulent y rentrer et y rester.
Quel sera le prochain acte de bravoure et de folie artistique du mutin de Panurge (merci Philippe Muray pour cette belle invention) que vous êtes, Monsieur ? Déféquer devant le Panthéon ?
                En vous posant en pseudo résistant, vous vous inscrivez au contraire parfaitement dans l’histoire des collabos et des traîtres qui ont sali notre pays. Vous êtes de ceux qui, depuis plus de trente ans, forcent les Français à se battre la coulpe en permanence, à rougir de leurs valeurs et de leur histoire, à cracher sur tout ce qui est digne et respectable dans un des rares pays où on ne vous colle pas au gnouf pour des propos comme les vôtres.
 
           J’ai 25 ans, Monsieur, je suis française, et fière, quoi qu’il arrive, de mon pays. Aucune nation, jamais, n’est parfaite. Mais j’ai la chance de faire partie d’une grande et belle histoire, j’ai derrière moi des siècles d’héroïsme et de grandeur. J’essaie d’en être digne, tant bien que mal. Alors quand je vois un si petit freluquet s’estampiller bouffon d’une cour et d’un système qui lui rapportent tant d’argent et de médiatisation, je ne peux que me dresser, du haut de ma jeunesse, et vous rappeler à l’ordre.
             Au nom de cet hymne que vous raillez, de cette Jeanne d’Arc dont vous vous servez, veuillez, Monsieur Haroche, avoir un peu d’humilité, d’intelligence, et de décence. Vous n’êtes pas Guy Môquet ni Emile Zola. Mais un petit Parisien conformiste dont le plus grand acte de bravoure de sa vie aura sans nul doute été de monter une échelle, place des Pyramides, sans un harnais de sécurité.
Myriam Picard

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Casterman 25/07/2011 11:58



Merci à Myriam pour sa Lettre ouverte, et à Gérard Brazon pour son travail.


Je réagis aux derniers commentaires (N° 40 à 42).


— NON, on ne peut tolérer une "pauvre chanson" aussi méprisante sur notre pays, et qui inoccule la haine dans les esprits.


— NON, une réaction comme celle de Myriam n'a rien de raciste. Elle est intelligente et courageuse. Penser le contraire
relève de la paranoïa et de l'inversion des valeurs(= manipulation, culpabilisation...)


— Mais OUI, le commentaire N° 41 est un dégueuli d'insultes : voilà la vraie violence, qui commence dans  le langage et les esprits — ceux qui ne
pensent plus. Preuve d'une terrible inculture : La violence est la force des faibles !  Merci d'écarter ce genre d'insanités sur ce blog pour ne pas le souiller.


— Et encouragements à ceux qui se battent pour notre dignité et nos valeurs ! Le gros problème est que, en France et en Europe, nos valeurs sont en perdition -
elles sont même sabordées !! Là, il y aurait beaucoup à (re)dire. Car cela explique en partie la violence des uns ou le mépris des autres. Amitiés !



Gérard Brazon 25/07/2011 14:02



Merci de votre commentaire qui me va droit au coeur. Bien à vous. Gérard Brazon



Jeff 02/07/2011 04:16



Je suis d'accord avec l'article. Un beau discours fièrement patriote... Mais au bout de quelques lignes, j'me suis dit "pourquoi tant d'énergie et d'acharnement à détruire une pauvre chanson
?"

Des chansons qui racontent des conneries, il y en a à la pelle... Alors si maintenant il y a un plaidoyer contre Raphael ou dès qu'un chanteur illettré écrit n'importe quoi, j'ai peur que vous en
fassiez leur publicité et jouiez leur jeu de provocation.

J'pense qu'il faut laisser passer, ne pas s'abaisser à leur niveau... Parce qu'au final, les paroles sont tellement stupides qu'on en rigole et qu'on oublie juste après.
Vos idées sont importantes et il est primordial de les défendre, mais contre quelque chose de dangereux... Pas une chanson de pacotille.



Allez tous vous fair enculé 16/03/2011 23:58


Géraldine Je suis d' accord avec toi Je chis sur myriam et ses propos Lepeniste Et sur tous ceux qui les aprouve Bandes de facho Parano gavé de cliché Lobotomise par les media Dsl pour les fautes
Je vous emmerdes tous Bandes de sodomites des beau quartiers Salam a tous ceux qui mange même dans l assiette du voisin


simon 16/03/2011 12:50



le racisme bat des record en france, et ce n'est pas grace a RAPHAEL mais a vous.


la France est le pays des droits de l'homme, et ayant vous meme oubliez cela, je pense pouvoir affimer que vous êtes de très mauvais francais



Aurore 08/03/2011 15:26




Anonyme : Agatha Montgomery 07/03/2011 11:11



Monsieur , voilà mon prénom , nom et même mon adresse e-mail.


Je n'ai rien à cacher. Et je dis ce que je pense.


Je pense sincèrement qu'il y a mieux à faire pour votre " France " aujourd'hui , que d'écrire des lettres ouvertes à des artistes qui eux , font leurs métiers.


Je suis américaine. Vous voyez , je ne réagis même pas en tant que française. Mais je suis surprise du mépris français. Très surprise.



Anonyme 06/03/2011 18:08



Je ne sais pas si l'auteur de cette " lettre ouverte " lira ce commentaire , en tout cas je le lui souhaite.


Madame , votre patriotisme est tout à votre honneur , et il est très respectable. Cependant , je trouve que cet artiste dit ( cruement sans doute ) des vérités que les Français
se refusent d'avouer.


Certes , la France a une Histoire absolument glorieuse , mais aujourd'hui , qu'en est-il ?


Je vais vous le dire : la France n'est plus la même. Un Président qui ( oui il faut le dire ) ne sert à rien , des valeurs qui s'effondrent , des immigrés qui viennent de partout ... Est-ce cela
, la France ?


Vous parlez de respect. Mais dans votre lettre , madame , j'ai noté un bon nombre d'injures injustes à l'égard de ce chanteur. De plus , il n'est pas le premier et pas le
dernier à critiquer la France d'aujourd'hui.


Je pense sincèrement que vous vous ridiculisez devant des milliers d'internautes, et que le terme d'Art et de second degré , vous passe bien loin.


J'en suis navrée pour vous.


Cependant , et je parle en tant que musicienne moi-même , il serait bon de respecter le travail d'autrui , qu'il vous plaise ou non.


 



Gérard Brazon 07/03/2011 10:47



A la seule différence qui est de taille, c'est que Myriam s'affiche, prends des risques (agression sur elle il y a peu), pour sa famille et que vous, vous êtes une anonyme. Quelle valeur humaine,
quelle idée du courage avez-vous pour vous permettre de dire que Myriam se ridiculise alors que vous n'osez pas affirmer nominativement votre opinion. C'est moi, madame, qui suis navrée pour
vous. Ce n'est pas parce qu'il n'est pas le dernier que cela l'excuse si toutefois il y a des excuses à demander. La France est "abîmée" disent les socialistes, ils demandent que l'on change de
civilisation! Rien que ça! Qu'en pensez-vous? Mais en clair s'il vous plaît. Ce serait un acte de "bravitude" à défaut de bravoure française.


Gérard Brazon



Thierryu TESSERON 06/03/2011 16:30



Myriam PICARD


Bonjour et BRAVO pour ce que tu as écris sur ce connard de Harohce. Même si ma soeur habite Puteaux comme toi, moi je vis à Nice et je ne connaissais pas la chanson de ce pauvre connard du XVII
em. Autant j'arrive à accepter le désarroi d'un pauvre type, autany JE HAIS ces petits salopards du XVII em qui crachent sur la société  qui les a fait.


En 68 j'ai giflé (sévèrement !) une de mes très bonnes amies , filles d'un très grand avocat dont je tairai le nomp, uniquement parce que cette petite (mais belle !) conne était sur les
barricades pour défendre je ne sais quelle soi-disante idée révolutionnaire. Quand tu roules en BM que tu passes tes vacances à Courchevel l'hiver et à Cannes l'été TU FERMES TA GUEULE
!!! Elle s'est mariée avec mon meilleur ami et depuis 43 ans je ne l'ai jamais revue  ! Je pardonne tout sauf la connerie XVI èm, c'est tellement facile de faire la révolution avec le
fric de papa !!!


BRAVO Myriam, je suis avec toi à 500% .


Biz


thierry



géraldine 04/03/2011 11:58



Mme Picard


Je suis francaise aussi, et j'ai honte de lire vos propos. Nous n'avons pas tous la même vision de notre nation c'est sur... 


Vous n'êtes qu'une conasse fasciste et sarkoziste, mais pour qui vous prenez vous????


 



claude méautte 02/03/2011 17:50



je ne suis pas fan de cette génération de pseudo-vedettes ,aussi n'avais-je jamais entendu la chanson.


je suis totalement en accord avec vous et vous félicite de l'avoir fait ,en plus avec la manière



Kevin Dani 22/02/2011 18:04



Bonjour, moi je suis tombé sur ce blog un peu par hasard. La politique ne m'intéresse pas vraiment , je n'y connais rien, le patriotisme encore moins mais j'ai lu..je trouve que cet article est
bien rédigé et intéressant même si à 25 ans (on a le même âge) je trouve que tu te prends bien la tête pour si peu mais ce n'est pas le problème, chacun sa vision des choses et je le répète,
c'est bien rédigé.


Par contre j'ai également lu les commentaires des "adorateurs de la France"..et là..je dois dire que je suis un peu sur les fesses . Non pas par rapport à certains discours racistes, mais plutôt
par toutes les fautes d'orthographe et de grammaire que j'ai pu relever (je sais que cela a été dit, mais je le redis).


Sachez que Raphael qui ose dire un peu de mal de la France, et bien cette France il la respecte un peu plus que vous je trouve, parce que lui au moins arrive à conjuguer un verbe au présent
correctement et arrive à faire la différence entre "ce" et "se".


Vous êtes pitoyables, vous prétendez adorer votre pays mais vos commentaires sont bourrés de fautes. Comment peut-on prétendre aimer la France si l'on n'est pas capable de faire le
plus petit effort qui soit pour l'aimer, la base d'un adorateur de la France: écrire français correctement. Un grand LOL.


Un jeune métis belge qui n'aime pas particulièrement le peuple français, mais qui aime la France et la respecte..bien plus que certains d'entre vous.



Gérard Brazon 23/02/2011 15:00




@ Dani. Vous n'y connaissez rien en politique! Bien... En patriotisme non plus! Parfait. Par contre, vous connaissez bien la grammaire et l'orthographe. C'est
tout à votre honneur. Vous dites à ce propos, que les personnes qui ne maîtrisent pas bien cette matière, ne devraient pas écrire. Que de ce fait, ils sont discrédités. Je vous trouve non
seulement dur et injuste mais tout simplement stupide. Vous souhaitez donc, si l'on suit votre raisonnement, réserver les commentaires uniquement à ceux qui maîtrisent la langue de Molière. Le
patriotisme serait à l'avenant. Exit les cancres, les fautes, les oublis, les ratés du clavier. Une vision très aristocratique pour quelqu'un qui ne connaît rien à la politique mais qui jette
dans le silence plus de la moitié d'une population au moins. Savez-vous que de la plus haute marche sociale à la plus base, la grammaire et l'orthographe ne sont pas maîtrisés? Alors du haut de
vos 25 ans, installé sur un souverain mépris de l'autre du fait de ses faiblesses orthographiques, vous jugez et rejetez, tout en parlant de racisme que vous discernez dans les propos. Là aussi,
il faudrait vous poser la question de la définition du racisme. Si sur ce blog, nous critiquons l'islam en tant que système politico-juridique, nous ne considérons pas pour autant, les hommes en
fonction de critères raciaux. A ce propos, savez-vous que cette expression est utilisée dans notre constitution républicaine! Il est vrai que vous êtes Belge. Tout cela pour dire, connaissant
Myriam, qu'elle serait morte de rire de vous lire. Apprenez, que ce n'est pas l'orthographe qui façonne les idées, mais c'est la pensée. Votre pensée est bien trop étroite jeune homme pour
comprendre qu'il ne faut pas confondre le contenant et le contenu. Même si c'est mieux de boire un bon vin dans un beau verre, il n'en reste pas moins que le vin reste bon même si le verre n'est
pas en cristal.  Pour conclure. Vous êtes Belge et vous précisez métis sans que sache pourquoi vient cette précision. Auriez-vous lu sur ce blog, une atteinte aux métis, aux blancs, aux
noirs, aux asiatiques? Cela aurait pu m'échapper et dans ce cas, veuillez me préciser le commentaire que je supprimerai sur le champ. 


Gérard Brazon


 


 


 


 


 


 



 



anto 28/01/2011 22:48



en accord avec une partie de cette lettres, je trouve dommage de laisser certaines idées extreme-droitiste en ressortir.


proposer a ce chanteur pseudo-rebelle de quitter le pays sur lequel il crache, je cautionne, mais de la a amener le propos sur du racisme anti-français ou des roms, ça frise la demagogie.


se battre contre des propos scandaleux est une chose, melanger des sujets pour rejeter la faute sur de tiers personne l'est tout autant (scandaleux bien sur).


voila ravissante myriam, que votre combat continue, mais qu'il soit juste et subtil, c'est tout ce que je vous souhaite



commandant le goff 14/01/2011 00:08



ce petit collabo n'aura que ce qu'il mérite quand le jour sera venu et ce jour est proche ! ramadan 2011



Hugon William 13/01/2011 18:52



Bravo, MADAME, pour votre verve et votre clairvoyance, je suis Français et Fier de l'être, et il n'est pas normal de voir ou d'entendre autant de lâcheté dans une seule chanson. Aimons la
France, bon sang, aimons là!!!! 



BobbyFR94 03/01/2011 02:23



Bonjour, et bonne année à toutes et à tous tout d'abord.


J'ai 47 ans et suis tombé par hasard sur youtube sur le chant de cette "star" montante, dans son immaturité surtout, à mon sens ...


 


Myriam, comme l'a souligné un commentaire, à 25 ans, vous avez bien plus de maturité que des gens plus agés, et censés avoir du bon sens...


 


Je vous invite à écouter les paroles sur youtube, du chant des Patriotes :


http://www.youtube.com/watch?v=baYD2XVhnE4


Et à lire un article qui fait la comparaison entre les paroles du chant des Partisans et celles du chant des Patriotes, tout deux sur la musique d'Anna MARLY :


http://allianceeuroperesistance.over-blog.com/article-le-chant-des-patriotes-par-bobbyfr94-le-resistant-63997082.html


Merci de lire cet article avant de réagir sur les paroles que j'ai composées et -passablement - interprétées, et de me laisser un commentaire ; vos lecteurs sont bien évidemment invités à faire
la même démarche et les mêmes actions...


 


Dans l'attente de votre réponse, je vous souhaite, comme à toutes les lectrices et tous les lecteurs, plein de bonnes choses pour 2011


 


Signé un inconnu sans emploi...



mocaer 19/12/2010 17:25



merci mme picard ce raphael vie dans son petit monde dore en securite il peu se permettre ce fils a papa de cracher sur ces francais qui se levent le matin pour nourrir leurs enfants et qui saves
restes humbles et respectueux de leurs prochains marie marseille 14



blagodariov 15/12/2010 21:45



Bravo, et merci, sincèrement, Myriam, pour cette lueur d'espoir que vous apportez à notre morose quotidien festif et métissé.


 


Et puisqu'en France, tout finit par des chansons:


 


http://www.youtube.com/watch?v=QQY-BqM8Bi8


 


 



Cécile HUON 02/12/2010 12:43



D'abord je voudrais dire merci à Martial Normand qui, en écrivant à Riposte Laïque, m'a permis de découvrir votre courrier.


Vous êtes "raciste" parce que vous n'aimez pas ce chanteur (? aujourd'hui, ouvrir sa bouche est souvent assimilé à chanteur) ? Eh bien, je suis également raciste parce que je n'aime pas ceux qui
traitent la France comme il le fait et, de plus, en tant que descendante de la famille de Jeanne d'Arc, je n'aime pas qu'on traite Jeanne d'Arc comme il le fait.


Ceci m'a aussi permis de connaître le confort matériel dans lequel vit ce Raphael et je me permets de dire, comme vous, qu'il est très confortable de braire quand on rentre dans son confort
douillet alors que ceux qu'on a voulu enchanter rentrent dans une étable.



jalouse 04/11/2010 14:04



petite Myriam, bravo, vous au moins vous n'avez pas eu peur d'afficher votre image en tous cas, merci d'aimer la France, notre pays que ces espèces de minables s'ingénient à salir, à railler, à
livrer à ces hordes d'individus qui, s'ils n'étaient pas en France crèveraient de faim de maladies et surtout d'oppression, .Oseraient-ils dans leurs pays d'origine, proférer ne serait-ce qu'un
seul mot sur leurs pays ou leurs dirigeants? S'ils ne se plaisent pas ici, qu'ils partent, mais connaissez vous l'histoire du cheval de  Troie, malheureusement, maintenant, ils sont chez
nous et veulent NOUS plier à leus loiscontinuez à résister nou nous veillons avec vous sur notre bien le plus précieux: notre pays LA FRANCE



maxicrash 02/11/2010 19:34



Bonsoir à toutes et tous , je viens de lire la réaction de Melle Myriam Picard , et ne peux que la féliciter , vu son jeune age , j'ai noté aussi , sur d'autres site où cette lettre est publiée ,
que le contenu de sa lettre a été assimilé aux valeurs du FN ( raccourci un peu facile).


Que le chanteur Raphaêl se sente obligé de surfer sur une tendance " à la mode" est dommage , pourquoi pas se mettre une casquette à l'envers aussi ? , je pense , sans être adepte de
celui-ci qu'il peut faire mieux ,  il est facile de "taper" sur un systeme ( certes perfectible) et de ne rien faire pour essayer de l'amméliorer , alors , oui , je n'ai peut être pas
compris le sens caché ( ou profond) de cette chanson  , oui je suis peut être un sombre crétin de n'avoir pas compris le "message" , mais je ne pense pas que Raphaêl soit le mieux placé pour
nous interpeller sur ce sujet.


J'aime mon pays , il est ce qu'il est , mais comme tout ce que j'aime , je le defends en dehors de toute appartenance politique.



capucine 02/11/2010 17:15



ABSOLUMENT MAGNIFIQUE !!! Rien à ajouter, c'est parfait...



roxy 02/11/2010 11:34



Bravo Myriam, pour votre courage, la France a besoin de jeunes comme vous ! Votre indignation va dans le sens de celle que j'éprouve pour ces quelques groupes de rap qui, dans les paroles de
leurs chansons, insultent gravement la France et incitent à la violence, aux meurtres, aux viols ouvertement envers les français. Cela n'est pas tolérable. Et personne ne bouge, ni les médias, ni
les poltiques et encore moins les associations anit-racistes bien sûr. Pourtant, il s'agit bien d'une forme de racisme envers les blancs. Les français doivent se ressaisir, ouvrir les yeux !



TANGY Elise 02/11/2010 11:07



JE VIENS DE ME RENDRE COMPTE QUE MON COMMENTAIRE INITIAL QUI ETAIT UN COPIE/COLLE EST SORTI TRONQUE, voici la suite du poème..


Tous les soirs passagère en de maisons nouvelles


j'entendrai des chansons que je ne saurai pas


tous les soirs, au sortir de batailles nouvelles


J'irai dans des maisons que je ne saurai pas


QUAND NOUS REVERRONS NOUS ET NOUS REVERRONS NOUS!


OH! MAISON DE MON PERE, OH! MA MAISON QUE J'AIME.


Poème très émouvant de Charles PEGUY, tous ceux qui ont vécu l'exil familial s'y reconnaitront


MAIS LISEZ CI-DESSOUS le courrier de Myriam PICARD à qui je fais chapeau bas VOUS COMPRENDREZ MA COLERE !!!!! 


 



Rolland Jean-Denis 02/11/2010 10:28



Très chère Myriam, je travaille dans le monde du spectacle et du concert depuis une quinzaine d'années. Comme tout boulot, même si cela reste une passion, on fait abstraction des détails. C'est
un ami qui m'a fait suivre votre lettre. Merci pour cette dernière, je n'avais pas pris le temps de lire les paroles en écoutant plutôt les mélodies. Merci de m'avoir corrigé cet oubli et bravo
pour cette réponse franche et claire. Mais au delà de ce courrier vous posez une question plus importante, jusqu'où peuvent aller les chanteurs à textes ou dans une autre version peut on laisser
un chanteur à texte insulter notre patrie...la question est intéressante



TANGY Elise 02/11/2010 00:31



Chère Myriam, je suis perplexe que vous ayez pu aussi mal interpréter mon commentaire.


Je n'ai aucun complexe concernant mes origines: juive et marocaine et je ne suis nullement raciste, bien au contraire!!! Je revendique ma pluri-identité sans pour le moins du monde dénigrer
quiconque.


Votre lettre à Raphaêl m'a bcp touchée


J'ai relevé le fait qu'il est juif, parce que je le suis moi-même et qu'à ce titre il nous incombe des devoirs qu'il n'a pas respecté.


S'agissant de Jeanne d'Arc, il m'a plu de lui donner le change à travers l'émouvant poème de Charles PEGUY né en 1873, à Orléans!!! et.....juif de surcroit.


Poème que j'appris à 9 ans à Casablanca alors que j'étais marocaine....J"ai 58 ans et je suis française aujourd'hui


Je trouvais tout cela très subtil et bien loin de tout idée raciste.


Le racisme commence à partir du moment où l'on se cache, pour ma part je viens à visage découvert


Cordialement


 


 


Je trouve très beau qu'en tant que française à 59 ans, je lui réponde sur la base d'un poème que j'appris à 9 ans à Casablanca étant alors marocaine à travers un poète (juif, désolée d'insister,
mais je n'y vois aucun mal, n'étant pas raciste) Charles PEGUY né en 1873 à....Orléans!!!!


 


 



poll 01/11/2010 11:54



j'ai écrit ce matin 1 / 11 / 2010, un commentaire sur Myriam/Rapahael , il n'apparait pas ? serait ce parce que j'ai pas la carte ump ?


 


merçi de répondre



dettori lydia 01/11/2010 09:20



bravo myriam, j'aurai pu écrire cette lettre, vu que j'ai les memes avis que vous .


vous avez entièrement raison, ceux qui n'aiment pas la France et la vie qu'ils y mènent, n'ont qu'à retourner dans leurs si beaux pays où ils auront le droit de faire la meme chanson (et se
retrouver illico en prison, car leurs prisons ne sont pas les notres, et là bas, ils leurs feront passer l'envie meme de chanter des anneries pareilles)



beauvillain 31/10/2010 22:19



Je suis d'accord avec bon nombre de personnes sur internet si ce monsieur crache sur son pays mais qu'il s'en trouve un autre on ne le regrettera pas !



josette 31/10/2010 17:48



Tout n'est jamais ni blanc ni noir, il y a du gris aussi (sans jeu de mot !). J'ai adoré la lettre de Myriam, elle s'exprime bien, et même si le vin est plus important que la carafe, un minimum
de grammaire et d'orthographe fait plaisir à voir ... j'ai cependant lu tous les commentaires, à la suite d'un déjeuner en famille au cours duquel les avis étaient forts partagés. J'ai amorcé la
pompe en leur disant que j'ai osé, moi, en général plutôt réservée, hier, en me promenant dans la grand rue, arracher une affiche de Raphaël qui annonçait sa tournée, sous les yeux ébahis d'un
mari sidéré ! Mais mais mais, ce matin, il me dit, tiens la voilà ta chanson... (sur RFM, dommage j'aime bien cette radio) la mélodie n'est pas laide il faut l'avouer, mais il faudrait toutefois
qu'il apprenne à mixer... inintelligible... on ne peut pas comprendre les paroles, à moins de vraiment faire très attention, ceci explique peut-être cela : que personne ne l'ait vraiment remarqué
(?). Dans tous les cas, certains ce midi disaient qu'il a raison ce brave garçon de surfer sur les messages porteurs et que de toutes les façons ca ne servira à rien ni dans un sens ni dans
l'autre... J'ai réfléchi et finalement je crois que ce qui me gêne vraiment dans son affichage par la chanson, c'est sa situation... parents aisés, enfance dorée, etc. comment peut-il cracher la
dessus tout en en profitant un max ? Alors qu'il s'en occupe vraiment et que son épouse, au lieu de parader dans les lieux à la mode, héberge des sans-abris ... Cette fois là il pourrait avoir
droit aux honneurs de la presse, pour quelque chose de "bien".



Gérard Brazon 31/10/2010 19:12



C'est vrai que la vérité n'est jamais simple. Mais il y a un moment ou il est nécessaire de clarifier sa position et de faire des choix. Sa famille plutôt que ses amis, ses enfants plutôt que ses
neveux, sa femme plutôt que sa belle soeur, etc. C'est Aristode qui disait a peu prés cela... Rien de neuf sous le soleil.



dufrenne 31/10/2010 13:49



bravo miryam je viens de perdre mon pere a cause d'un accident de la route il etait commando jaubert et a toujours combattu pour nous c'est pourri de se foutre ouvertement de la france alors
qu'il y a tellement de personnes qui sont mortes pour pouvoir nous assurer un monde meilleur cordialement et avec toi nadege



Myrtille 31/10/2010 12:17



Je ne ferai pas de grandes phrases, juste éviter, peut être, de faire des fautes, mais j'applaudis des 2 mains, le courage de Myriam, pour nous avoir donné son opinion.Merci merci



Aline 31/10/2010 10:01



Exact, vous avez raison. Je me laisse, moi aussi, aller à la passion, seulement quelque peu désappointée par la direction que prend la France de temps à autres, sans que chacun ne se rende tout à
fait compte de ce changement. Je ne me moquais absolument, c'est une chose que je déteste par-dessus tout, et je regrette que ça ait pu passer pour de la moquerie, alors mille excuses, et de tout
coeur. Nous sentons quelques fois bien faibles face aux mots et je le conçois. Cordialement



Vagabond 30/10/2010 19:25



Myriam, je suis trop fière de toi.


Et merci, malgré tout ce que vous avez vécu, de continuer à crier haut et fort!



claudine bergmans 30/10/2010 17:42



Mademoiselle , 


du haut de vos 25 ans , je trouve que vous avez un sacré caractère ! Sacré , comme votre beau pays , si malmené aujourd'hui , par ces mêmes habitants qui s'en disent amoureux, et chauvins !


Je suis scandalisée par les paroles et les actes de ce " provocateur " en mal de publicité , qui essaie sans doute de faire frémir ses camarades de jeux en manque d'émotions fortes ,  afin
d'attirer sur lui une attention on ne peut plus commerciale !


Je vous signale que votre lettre circule en Belgique , c'est ainsi que j'en ai eu connaissance , et que vos voisins un peu sensés réagissent comme moi !


Résultat des course  : n'achetons pas ce CD pourri !


Vive la France !!!!!


 


Claudine Bergmans


 



Aline 30/10/2010 15:18



Bonjour à tous. Tout d'abord, j'ai trouvé la lettre de Myriam, non seulement juste, mais également, et c'est chose rare, franche. Mais si elle est dans le vrai, je pense qu'il est des
commentaires dont nous aurions très bien pu nous passer. Je n'attaque pas, je constate, et ne prenez pas mes mots autrement que sous le sceau de la simple remarque. Je suis en effet hautement
surprise de constater que dans ces messages patriotiques, défendant la France, etc., (ce que je trouve tout à fait louable) nous puissions trouver un nombre incalculable de fautes d'orthographe.
Ce n'est pas plus compliqué que cela. Si nous sommes français, et si nous sommes fiers d'être français, pourquoi avoir une maîtrise si relative de sa langue ? Il est des choses justes à dire ;
seulement, les dire de manière juste est, je pense, le meilleur des crédits. Je trouve un problème aux Français et à la France, et je ne donnerai que mon avis. Il ne s'agit pas ici de comparer
avec tel ou tel pays, j'ai trop peu d'expérience pour émettre de pareils jugements. Je tiens seulement à rappeler que dans un pays qui a une histoire comme la nôtre, des richesses, (j'en passe et
des meilleures) il est déplorable de constater une baisse considérable du niveau de culture de sa population. De ses populations. Je ne pense pas qu'il faille à tout prix renvoyer les gens
chez eux. Mais avant tout trouver les moyens, nous, à notre échelle, de comprendre et d'apprendre. Car nous avons à apprendre, et de plus en plus. Il n'y a qu'à regarder l'éducation des jeunes.
L'"instruction" conviendrait mieux. Les enfants ne savent plus parler de leur pays. Alors, oui, nous pouvons nous vanter d'être patriotique, nous pouvons nous réjouir d'avoir une histoire, et une
belle histoire. Mais demandons aux Français de demain, ces jeunes que nous trouvons dans les rues, sans qu'aucun ne connaisse parfaitement les raisons qui l'y ont poussé, de quoi est faite
l'histoire de la France. Nous serions surpris. J'ai dix-sept ans. Je pense être suffisamment bien placée pour parler de mon inculture et de l'inculture de mes camarades. Je ne chercherai pas à
blâmer qui que ce soit : il n'est pas utile de trouver un responsable. Peut-être cela reviendrait-il même à remettre en cause tous nos parents, nos grands-parents. Or, il ne s'agit que d'un
simple commentaire, qui, je l'espère, ne sera d'ailleurs pas pris comme une parole totalement négative et foncièrement hostile à notre système éducatif. Notre mode de pensée est gangrené, notre
façon de fonctionner est boiteuse, raccommodée, recouverte d'un voile d'illusion. C'est beau de vouloir renvoyer les étrangers chez eux. C'est seulement un peu réducteur. Et impossible, nous le
comprendrons bien. Le chanteur Raphael prend un parti, fort bien. C'est une célébrité, son message porte ou choque, c'est selon. Mais combien chaque jour avance des messages d'une pareille
violence (violence dans les sentiments que le texte transporte) ? Et sur quelque sujet que ce soit ? Ils sont l'oeuvre, sans doute, de gens qui réfléchissent peu, ou qui réfléchissent mal. Il est
facile de critiquer. Il est facile de détruire en somme. La lettre de Myriam est belle car elle est construite, et car son jugement est, selon moi, juste et direct. La chanson de Raphael n'est
qu'un exemple comme un autre de ce qu'est la France d'aujourd'hui. Un pays qui se déchire derrière des paillettes et des parpaings. Un pays qui se divise et dont on cache, par tous les moyens, la
fissure béante qui le parcourt. Il devient plus que nécessaire de réfléchir avant de parler, ce que peu d'entre nous sont aujourd'hui apte à le faire. J'admire les gens qui entretiennent leur
culture, ces gens au regard toujours neuf et ouvert. C'est d'une éducation et d'une instruction consciente dont la France a besoin. Je ne croie pas en l'élite. Mais en l'homme. Et l'homme se
construit à partir de l'homme, et à partir des autres hommes, et l'homme se fait son jugement selon ce qu'il voit et selon ce qu'il connaît et apprend chaque jour. Il ne faut pas fermer la porte
à la connaissance. Et la France s'abrutit à cause (ou grâce) aux jugements des autres... Je sens que je perds mon fil, et je m'en excuse largement. Trop de choses à dire, et je n'ai pas la
méthode de Myriam. Admirations.


Arrêtons seulement la compétition. Elle appauvrit l'être et nécessite l'artifice. C'est réellement dommage.



Gérard Brazon 30/10/2010 20:42



Grande et belle déclaration. Cependant Aline, soyez gentille de ne pas vous moquer de ceux qui ne contrôlent pas forcèment la grammaire. D'autant que, le plus souvent, la passion domine et
l'orthographe en pâtit. Qu'importe au fond puisque l'idée est présente. C'est bien là l'essentiel. Et puis n'oubliez pas que des commentateurs ont aussi droit à la parole et en les complexant
vous risquez de les interdire de clavier. Donc, de l'indulgence car le vin est plus important que la carafe.


Bien à vous Aline



philibert boussat 30/10/2010 14:05



Un grang respect pour Myriam Picard!


Quand donc allons nous retrouver nos valeurs républicaines? Méritons nous d'être bafoués, souillés chez nous par une minorité de sauvages? Il aura fallu 130 ans pour quitter l'Algérie où il n'y
avait que des ''champs de pierres'' à l'arrivée des premiers colons. Attendrons nous aussi longtemps pour renvoyer ces hôtes indélicats chez eux??? J'ai vécu dans un grand nombre de pays arabes,
du Maroc aux pays du golfe... Là-bas, je peux vous affirmer qu'en période de ramadan, par exemple, il vous est interdit de fumer, boire et manger dans tout lieu public. Je ne m'étends pas sur le
reste...Chez nous, au nom de la démocratie, tout leur est permis, plus besoin de vous détailler nous sommes tous au courants!!! Alors Monsieur le Président de la République, je vous suggère
une idée qui va faire bondir tous nos ''gauches et extrêmes gauches'' Faites venir en France (après accords avec les autorités concernées) quelques centaines de policiers Marocains,
Algériens et Tunisiens et j'ose vous garantir qu'en quelques semaines nous n'aurons plus aucun problème de banlieues! Sachez bien que dans leur pays d'origine ces gens-là sont très mal tolérés
quand ils viennent en vacances étaler leur ''savoir'' et leur standing obtenus chez nous grâce à la fraude incessante doublée de nos bienfaisantes aides sociales!


Cela est hélas valable pour toute l'Europe. Il nous faut défendre nos valeurs et cesser de jouer les grand coeurs car ils sont insensibles à ce jeu! Devrons nous prendre les armes pour
retrouver nos libertés? Qu'en pense la majorité silencieuse???...Il ne faut plus palabrer, il faut agir pour éviter le septicémie!


 


 



Francoise Guillaumet 29/10/2010 15:57



Merci,


Il n'y a rien a ajouter, sinon Merci.


Merci d'être Française et d'en être fière !Du haut de vos 25 ans Mademoiselle, vous avez plus de maturité que bien des gens qui sont en tete de notre pays et qui par de grands discours ,le
salice.


Merci de montrer que la jeunesse de ce pays aime encore la France avec un grand F, la France de nos ainés.


Merci


Merci pour votre liberté d'expression



Sh 29/10/2010 12:18



Ce que beaucoup de gens oublie c'est qu'il existe encore la l'iberté d'expression';
Tout ne doit etre pris au serieux. Les artistes on tendance a rabesser les autres pour ce mettre en valeur et ca depuis des siecles. Regarder la culture -hip hop-, elle rabesse les femmes à tout
niveau. Ca aussi est naussif pour une nation. Peut-etre pas la nation francaise mais les femmes en general. Et bien il n y a personne qui pete un cable pour cette cause.
Le racisme, l'incomprehension reside partout, et si elle vous derange, et bien faite encore plus de bien? Ca ne sert a rien de mettre cette artiste en lumiere, ca lui fais encore plus de
publicité.



myriam 29/10/2010 10:31



j'espere que c'est à moi que vous vous adressez jeune demoiselle de 9ans ...c 'est pas correcte de dire que ce chanteur est juif d'abord c 'est raciste  c 'est pas la France qui parle comme
ça ...la France cher pays de mon enfance ou douce France ...vous voyez le file noir de vos pensées  se n'est pas un idéal se que vous emanez c'est des frustrations de personnes mal éduqués.


la France c'est autre autre .



TANGY Elise 29/10/2010 10:19



Chère Myriam, votre réaction a fait du voyage , voici la mienne mais j'ai intitulél'objet: lettre au "chyanteur" Raphaël, ce lapsus venant de mes doigts, je l'ai trouvé fort à propos. J'espère
que vous recevrez mon commentaire et que vous y répondrez. Merci. Elise


QUEL BEAU LAPSUS ! Mes doigts sur le clavier ont valsé, pour dire en fait la
vérité :  « chyanteur » JE LE GARDE ! Découvrant le courrier à ce chanteur
juif adressé, pour moi de son échelle il a dégringolé faisant honte à ma race ; à travers son
rap’ verreux, ni je ne me trouve, ni ne me reconnait !!!!! 


petite marocaine de Casablanca, du haut de mes 9ans


 j’appris, d’un autre juif, que celui-là personne n’oubliera,


 Un poème  de Charles PEGUY.


 D’outre-tombe ses vers sublimes


Jusqu’à ce moment, après 50 ans,


 m’arrachent encore des larmes


Parlant de la Pucelle, ils parlent de nous tous….


Comme un soufflet à Raphaël, je les renvoie


Pour balayer à armes égales, l’outrage qu’il nous a fait !


Elise  TANGY


 


                                                                                                         
  ‘ La Pucelle :MAISON DE MON PERE » :


                                                                                                      
Oh ! Maison de mon Père où j’ai filé la laine


                            
                                                                          Où
les longs soirs d’hiver assise au coin du feu


                                                                                                      
J’écoutais les chansons de la vieille Lorraine


                                                                              
                        Le temps est arrivé que je vous dise
Adieu !


 


                                                                                                     
Tous les soirs, passagère en des maisons nouvelles


                          
                                                                           J’entendrai
des chansons que je ne saurai pas


                                                                                                &n