N’en déplaise aux journaleux français, la Suisse est un pays libre dans une Europe liberticide. par Gérard Brazon

Publié le 12 Février 2014

Infos du 20h sur TF1 le 10 Février. Un 20h et un reportage déplorable, honteux et indigne d’une télévision de ce niveau.

Par Gérard Brazon pour Riposte Laïque

Gilles Bouleau

Ce n’est pas du Bouleau Gilles c’est de la désinformation.

Les Suisses seraient des xénophobes et leur phobie ne s’adresserait qu’aux Européens, Français en tête. Carte de la Suisse en appui, des petits drapeaux sont affichés représentant tous les « étrangers » dont ne voudraient plus les Suisses. Tous européens bien sûr. Exit le vote contre les minarets d’il y a deux ou trois ans, exit les reportages sur la véritable invasion de la Suisse par les africains aussi bien ceux du Nord que les subsahariens. Non, nous dit le reportage, les Suisses n’aiment pas les étrangers… européens. C’est le message principal.  Le cri d’alarme lancé aux frontaliers.

Nous avons même pu entendre une Française frontalière affirmer sans honte qu’elle avait donné trente ans de sa vie à la Suisse et que ce n’était pas gentil de la part des Suisses. Pitoyable manipulation. Personne ne lui a dit qu’elle aurait pu travailler en France, ni lui rappeler les raisons pour lesquelles elle a préféré travailler en Suisse. Personne pour lui dire que d’autres avait donné trente ans de vie en France pour un salaire bien moindre et pour toucher in fine, une maigre retraite. Ce sont des choix, des décisions individuelles et personnelles mais que des journalistes français passant outre utilisent pour servir la soupe à l’Union Européenne en cherchant à transformer le résultat de la votation Suisse en une expression  raciste et anti citoyens européens. Diviser pour régner. C’est tout simplement écœurant.

Les Suisses sont égoïstes donc,  ce seraient des attardés quelque part. Bien entendu nous avons eu droit à la démonstration des vrais responsables: les dirigeants de ce vilain parti populiste UDC,  d’Oskar Freysinger venu tout droit de l’extrême droaaate. Reportage pitoyable mais récité d’une manière hésitante par le journaliste local de TF1 qui sans doute, se rendait compte de son ignominie et cherchait ses mots.

Reportage à charge voulant démontrer que ces europhobes ne sont que d’horribles demeurés fascistes probablement, qui n’ont rien compris aux bienfaits de l’immigration. Reportage à vomir.

Mais quelle ne fut pas mon étonnement d’entendre près de moi des Français dire tout haut que les Suisses exagèrent, que les Français ne sont pas vraiment des étrangers. Il m’a fallu quelques minutes pour faire prendre conscience de l’enfumage de cette information. On peut imaginer les dégâts sur les esprits faibles. Puisque Gilles Bouleau le dit, c’est que cela doit-être vrai n’est-ce pas…

Mais la vérité est là. Incontournable. Les Suisses ne sont pas les seuls à maudire cette immigration incontrôlée.

Les Suisses ne sont pas les seuls à refuser cette immigration qui nous vient essentiellement des pays qui exportent leurs BAC moins 10 à notre charge financière et font fuir nos BAC plus 8 à l’étranger.

Les Suisses ne sont pas les seuls à réaliser que tous les logements sociaux sont mis à la disposition et quasiment en priorité aux nouveaux arrivants avec distributions d’APL à la clef.

Les Suisses ne sont pas les seuls à comprendre qu’il est demandé aux autochtones de faire de la place aux immigrés venus d’outre Méditerranée et de culture islamique et qu’ils sont priés dans le même temps de s’adapter aux coutumes et aux langues venues d’ailleurs.

Les Suisses ont cette chance formidable d’avoir un système qui permet au peuple de s’exprimer.

En France ce sont les sondages qui explosent et affirme le refus des Français. A quand leur interdiction de livrer un message aussi peu européiste et fondamentalement anti immigration.

http://www.lefigaro.fr/politique/2014/02/10/01002-20140210QCMWWW00102-immigration-etes-vous-favorable-a-l-idee-d-instaurer-des-quotas-en-france.php

Sondage Figaro

Les Suisses peuvent s’exprimer et il ne manquera pas de débiles, comme Dany le rouge qui lanceront, comme pour l’interdiction des minarets, l’idée d’exiger que la  Suisse doit revoter encore et puis revoter de nouveau jusqu’à ce que de guerre lasse, ils se décident à jeter l’éponge et à voter dans le bon sens… comme en Irlande.

La Suisse a un système que nous pouvons envier et que nous n’aurons jamais si l’on reste avec ceux qui nous gouvernent.

Comment ne pas être d’ailleurs effaré de l’accueil des militants de l’UMP à Paris envers leur chouchou Nico.

Voilà donc un ancien Président qui aura menti à tous, aura trahi ses promesses, aura trahi les Français et le référendum de 2005 en imposant le traité de Lisbonne, aura passé une simple éponge au lieu du Karcher promis et se retrouve adulé par des militants de l’UMP à la mémoire de poisson. A se demander ce qu’il faut faire pour que ces militants comprennent que cet ex président est indigne de par ses différents mensonges, ces trahisons multiples et ses enfumages. Il est vrai qu’au pays des aveugles le borgne est roi. Surtout si l’on interdit aux voyants d’entrer dans le jeu politique.

N’est-ce pas lui qui, dans le même temps, en imposant le Traité de Lisbonne, a fait sauter le verrou référendaire nous protégeant de l’entrée de la Turquie? N’est-ce pas lui qui inventa un référendum d’origine populaire qui demandait pas moins de 4 millions de signatures de citoyens puis l’approbation des parlementaires afin qu’ils acceptent de déposer cette demande devant le Conseil Constitutionnel ?

En fait, cette honte populaire est juste impossible à réaliser. Elle consiste à ce que 4 millions de citoyens attendent la décision de quelques députés et de neuf conseillers constitutionnels. Sans garantie qu’ils acceptent la volonté des ces quatre millions de citoyens. Bravo Nico….

Postures, impostures, enfumages permanents. La France est malade de ses politiciens, la France est malade de cette Europe liberticide. Pitié, un peu d’air dans cette ambiance nauséabonde. Que cette Union Européenne liberticide s’effondre. Le bon air nous vient de la Suisse. Merci et vive la Suisse.

Gérard Brazon (Le Blog)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Du côté des médias

Commenter cet article

marie-plume 13/02/2014 11:35


Merci "Marco" pour cette excellente mise au point, constatée de visu, et qui en dérangera plus d'un, c'est dommage que vous ne puissiez pas avoir plus d'audience pour clouer le bec aux
détracteurs et fouineurs gouvernementaux, et autres aussi, qui craignent que ce référendum soit un appel d'air pour les milliers de Français qui, comme moi je l'avoue, attendent une pareille
initiative et espèrent que les prochaines élections apporteront une réelle éclaircie pour résoudre ce problème si crucial pour la France, n'en déplaise à tous ces gens qui s'asseoient placidement
sur le droit de la souveraineté française, et du sort des "Français de souche", désignation fortement contestée par le pouvoir en place, n'est-ce-pas M. héros?   Minable!

marco 12/02/2014 18:02


Je connais bien la suisse pour vivre tout près environ 20kms a vol d'oiseaux et je vais souvent chez eux,ce que dit les journaleux a la télé est une honte magistrale les suisses ne sont pas anti
européens ils recoivent tous les jours des travailleurs frontaliers de l'ordre de 150.000 environ et cette main d'oeuvre continuera a aller en suisse parce qu'elle est nécessaire a ce pays.Mais
ce que les suisses ne veulent pas c'est cette immigration sauvage sans respect voleuses et destructrice des biens communs ,fainéante a souhait et en bref inutile a ce pays.Les suisses l'on bien
compris et ilm ne dépend plus que de nous pour en faire autant,mais avec des politiques traitres a leurs peuples ça n'arrivera que si ont les fout dehors.

marie-plume 12/02/2014 09:58


"Les chiens aboient, la caravane passe.." ou "Bien faire et laisser dire" Las! Nous aurions aimé que ce journaliste, encensé à ses débuts par toute la caste politico-médiatique!, demeure dans le
champ de la neutralité et ne serve pas de perroquet pour discréditer la Suisse qui, doit-on le rappeler, ne fait pas partie de la zone euro et a conservé sa propre monnaie et ne s'est pas soumise
aux diktats de l'U.E... La Suisse a ouvert la voie pour démontrer, si besoin était, que l'on est libre de fermer sa porte à tous les indésirables, et que ce n'est pas un péché, ni une insulte, ni
"du racisme", non, c'est du bon sens, et de l'honnêteté intellectuelle quand on a en charge l'intérêt de ses concitoyens... A bas la démagogie de nos bien-pensants nantis de tous les droits,
hormis le plus élémentaire : celui de garantir au peuple la souveraineté, indétrônable!, du pays en sachant le mettre hors d'atteinte des intérêts purement ultra-mondialistes, mais pour ce faire,
il faut être d'une honnêteté hors pair,- nous en sommes loin!-  et ...visionnaire! Pauvres de nous! Vive la Suisse! Qu'elle serve d'exemple et honni soit qui mal y pense! 

Epicure 12/02/2014 09:50


Voilà un Suisse qui ne semble pas avoir le calme de son Accent ....!


Mais il dit tout haut ce que beaucoup de gens pensent.... tout haut aussi. Que les Français n'ont qu'un seul concurrent européen en matière de Suffisance, ce sont les Allemands...Mais les
Allemands, organisés, propres, moderne s et efficaces, ont eux, de meilleures raisons de l'être..! Suffisants......

patriote2 12/02/2014 09:44


Bonjour,


biensur que c'est contre vous les Francais et votre arogance et votre mépris des autres que nous avons voté contre l'imigration!!!!! Ras le bol des frontaliers sur nos place de travail,ras le bol
des criminels francais qui viennent chez nous commetre vols etc.......Les africains ne sont pas le problème de la Suisse pauvre con de Francais!!! mais bien les européens qui mous
envahissent!!!!!!!!!!!!!

Epicure 12/02/2014 09:10


Le Patronat  et donc TF1 et leurs servitezurs politiques de Gauche comme de Droite sont responsables de ce"tte immigration non choisie et minable....Ils otn besoin d'esclaves illétrés pour
bosser et voter...Mais ils ont oublié qu'il fallait depuis 40 ans importer des ingénieurs et des gens instruits et travailleurs plutôt que des parasites  et manoeuvres inutiles à l'époque de
la montée de l'industrie hyper technologique...


Absurde pays peuplé de FEODAUX industriels attardés.


L'incantation ne sert à rien car il n'y a personne qui  écoute....


Les sots ont déjà perdu.