Naissance de "Reconquête Républicaine" : ni mariage homo ni islamisation de la France - Par Gérard Brazon

Publié le 20 Novembre 2013

Gérard Brazon2013  Vendredi 15 novembre, avec des résistants nous avons porté sur les fonts baptismaux une nouvelle association dénommée Reconquête Républicaine. Elle sera  chargée sous la Présidence d’Henry Afonsode lutter contre l’islamisation rampante mais aussi, de permettre l’ouverture d’un dialogue constructif avec tous les résistants patriotes de tous bords, qu’ils soient croyants ou non, pour peu qu’ils acceptent la primauté de la laïcité à la Française. Avec cette nouvelle association, ils pourront trouver ou retrouver pour certains, la possibilité de se réunir sans parti pris, sans sectarisme politique ou religieux afin de mener des actions communes et de participer à des manifestations avec d’autres résistants et associations de la résistance.

Je salue donc cette naissance et fais part dans le même temps de tous mes remerciements appuyés à Riposte Laïque qui permet aux fondateurs de déclarer cette naissance.

Gérard Brazon ( Puteaux-Libre)

*****

Communiqué

Ce Printemps dernier, nous avons vu que des millions de Français, de tous les horizons, se sont retrouvés sur les pavés de Paris et de Province pour manifester une opposition pacifique contre un projet de loi anti famille.  Nous avons également constaté dans la stupéfaction et la colère, la volonté d’un passage en force du pouvoir politique. Ce fut une injustice flagrante et contraire à l’esprit républicain. Nous avons connu la répression policière, les gazages de parents, celui d’enfants y compris dans les poussettes. Certains manifestants ont même goûté aux « délices » de la garde à vue infamante. Les délinquants de la Place Trocadéro qui avaient brisé les vitrines, n’ont pas eu droit à cette violence !

Nous, les fondateurs de Reconquête Républicaine, avons pu constater que si les manifestants étaient unis dans un même rejet d’une loi inique, ce ne fut pas le cas, à notre grand regret, de toutes les organisations militantes ayant pour but de défendre la laïcité et de lutter contre l’islamisation.

Nous, les fondateurs de cette nouvelle association, voulons que la laïcité nécessaire, ne soit pas pour autant un obstacle à l’union des patriotes en lutte contre l’imposition de lois remettant en cause non seulement la République mais aussi les fondements de notre Nation dans sa globalité culturelle.

Nous voulons que notre  association  laïque et républicaine prenne en compte toutes les sensibilités, y compris celles exprimées par différentes chapelles et églises pour peu qu’elles acceptent la primauté de la laïcité. La loi républicaine sur les lois religieuses.

Nous voulons que la France éternelle ne soit pas l’objet d’attaques permanentes de la part d’une intelligentsia communautariste, au service de l’européisme et du mondialisme.

Nous refusons que notre France ne devienne qu’un vague territoire en Europe, noyé dans l’océan du multiculturalisme informe, où nos 1500 ans d’Histoire, nos combats pour la Liberté, notre culture, nos ancêtres ne soient plus que des objets de curiosité, ou de vagues  souvenirs lointains, évoqués rapidement lors de visites scolaires dans des musées, entre deux passages dans des mosquées.

C’est pourquoi, Reconquête Républicaine aura à cœur d’ouvrir le dialogue avec tous ceux qui partagent aujourd’hui notre point de vue ou le partageront demain.

Nous demandons à tous les patriotes, de toutes les origines de nous rejoindre sur nos valeurs à commencer par celle de la Liberté d’expression, mais aussi le respect de notre Histoire millénaire, de nos valeurs humanitaires, de la Laïcité, maison commune de tous, et garante de la liberté des cultes  dans le respect de la loi.

Nous souhaitons l’application stricto sensu de la loi de 1905 interdisant tous  financements de religions. Nous voulons l’application de la loi affirmant clairement la séparation entre le temporel et le spirituel. Nous exigeons la neutralité de l’école de la République à tous les niveaux y compris alimentaire, une école qui ne doit en aucun cas subir le diktat d’une religion. Une loi interdisant sur tous les lieux publics, les signes religieux ostentatoires et provocateurs qui se veulent surtout des marqueurs politiques contraires à notre définition républicaine des droits de l’homme et de facto, des droits de la femme née libre et égale en droits !

Nous aurons l’occasion de nous exprimer sur tous blogs, sites et supports ainsi que dans des réunions formelles, informelles et officielles pour exprimer et réfléchir à des actions dans les mois qui viennent.

Reconquête Républicaine porte le nom qu’il faut. Reconquérir nos libertés républicaines, notre liberté de penser, celle de parler librement, celle d’agir sans contrainte, celle de vivre en toute liberté dans le cadre de lois qui ne soient pas contraires aux libertés fondamentales des citoyens.

Pour tous contacts:

Reconquête Républicaine : 21 place de République 75003 Paris.

Courriel : reconquete-republicaine@orange.fr

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Roban 22/11/2013 21:48


Vous écrivez : "Nous aurons l’occasion de nous exprimer sur tous blogs, sites et
support"


Pouvez-vous préciser lesquels ?

pouf 22/11/2013 09:29


J'ai du mal à voir la différence avec RR...Décidément, avec cette idée géniale ( ? ), je pense au mariage homo, nos seigneurs ont réussi à casser un mouvement de résistance qui ne pouvait que se
développer ! Diviser pour régner semble être encore à la mode ( à mon avis, cette méthode finira par mettre le pays à feu et à sang à moins que les Français ouvrant brutalement les yeux ne
s'unissent pour pulvériser les collabos ? ).


Christine Tasin a un point de vue sur le problème du mariage pour tous et comme chacun pense qu'il a raison, la consultation des adhérents ( de même qu'un referendum au niveau national ) aurait
permis de classer le problème avec la volonté des "opposants au résultat" de respecter clairement le vote.


Hélas...


 

stef 21/11/2013 11:49


"Nous demandons à tous les patriotes, de
toutes les origines de nous rejoindre sur nos valeurs"      


---------


Réécrivez cette phrase qui ne veut
strictement rien dire. On ne rejoint pas un mouvement dans l'objectif d'acquérir des valeurs, c'est parce des gens ont certaines valeurs, qu'ils rejoignent tel ou tel mouvement qui en est animé,
et non pas le contraire.


 


Par ailleurs la précision maladroite "de
toutes les origines" est à éviter impérativement. On imagine bien que votre mouvement est respectueux des législations de la République et accepte toutes les origines. A moins qu'il s'agisse du
Klu Klux Klan (?)