Najat Belkacem, la plus nulle de tous les porte-parole de la Ve République !

Publié le 5 Août 2012

Par Huineng pour Riposte-Laïque

Depuis mercredi dernier, les services de Matignon ont sorti une video vantant l’action de l’équipe gouvernementale de Jean-Marc Ayrault.

Sûr qu’il s’agit d’un coup de pub. pour faire « jeune »,  mais probablement  réalisé à la va-vite sous l’égide de la plus nulle des porte-paroles d’un gouvernement que la 5ème République ait jamais connue.

N’est-ce pas Ségolène Royal elle-même, qui aurait déclaré à des journalistes qui l’ont citée, que si elle s’était appelée Claudine Dupont , Najat Vallaud-Belkacem n’occuperait pas le poste qu’elle occupe en ce moment.

Arrivée avec cinquante minutes de retard devant la presse, pour cause de séminaire gouvernemental s’éternisant, la porte-parole aurait bâclé son compte-rendu en délivrant ses informations carrément au pifomètre.

Plusieurs exemples de phrases malencontreuses  et complètement creuses : il est important de «  regarder dans le rétroviseur » «  beaucoup  a été fait » Quand la porte-parole a égrené, dans un inventaire à la Prévert, les premières mesures emblématiques du gouvernement : parité hommes-femmes dans l’équipe gouvernementale, retour à la retraite à 60 ans pour les personnes ayant commencé à travailler tôt, baisse des rémunérations des patrons des entreprises publiques, suppression de la TVA sociale, etc,…. c’est à se demander si elle n’a pas décroché dans une pochette-suprise son concours d’entrée à l’ENA.

Suite au compte-rendu ânonné comme une récitation en classe de CM1, Najat Vallaud-Belkacem s’est re-coincé les pieds dans le tapis en trahissant les contradictions de l’action et de la communication gouvernementales. « C’est le fait de prendre le temps qui nous fait gagner du temps » a-t-elle d’abord indiqué, enchaînant peu après sur les propos de François Hollande ayant décrété «  qu’il n’y a pas de pas de temps à perdre ».

Lorsqu’il a été question de la préparation du budget 2013, nouvel impair au chapitre des instructions ministérielles, elle aurait confondu lettre de cadrage et lettres plafonds. Et dire que c’est ce qu’on étudie en 1ère  année de Science-Po Paris en cours de droit constitutionnel. Mme la porte-parole qui aurait bien besoin d’une formation post-bac de rattrapage. Y’a de la schizophrénie dans l’air !

Huineng

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

mika 05/08/2012 17:34


video en question: 


http://www.gouvernement.fr/gouvernement/compte-rendu-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-1er-aout-2012