Nazislamistes et l'éloge de la solution finale....

Publié le 14 Mai 2013

Par Minurne

Khadija Benguenna (KB) est diplômée de Sciences Po de l'Université d'Alger. Elle a fait ses débuts à la télévision algérienne en 1986, puis elle est passée en Suisse à RSI (Radio suisse internationale). En 1996 elle a rejoint Al Jazeera au Qatar. Elle y présente les actualités politiques internationales et anime divers programmes politiques. Le magazine Forbes la classe comme l'une des dix femmes les plus influentes du monde arabe.

KB est toujours très islamo-politiquement correcte, ce qui rend d'autant plus intéressantes les opinions qu'elle professe, car on peut avoir la certitude qu'elles reflètent l'opinion dominante des élites musulmanes.

Elle a mis le voile en solidarité avec les jeunes françaises que des lois "racistes et islamophobes" interdisent de vivre "pleinement" et "librement" leur islam. Il y a quelques semaines, elle a publié sur l’une de ses pages Face-Book des photos et écrit des commentaires qui montrent clairement les liens étroits qui unissent l'islam et le nazisme.

Son salaire est de 40 000 dollars par mois (31 000 euros).

 

La télévision libanaise Al-Manar a été interdite en Europe en 2004 en raison de "dérapages antisémites". Il est étonnant que la chaîne de l’intégrisme et de l’antisémitisme qu’est Al-Jazeera ne l'ait jamais été. En France notamment, ni le CRIF ni le MRAP n’ont jamais porté plainte contre elle.

Y a-t-il un antisémitisme condamnable parce que proche du Hezbollah, et un antisémitisme acceptable parce que découlant du wahhabisme qatari et saoudien ? Ces arabes-là dépensent tellement d'argent en France et arrosent si bien notre élite politique que la question peut être posée.

Al-Jazeera n’est pas une télévision privée mais une chaîne publique qui appartient à Hamad Ibn Khalifa al-Thani et à son beau frère Hamad Ibn Jassim. L’Etat étant la propriété privée du roitelet qatari et de son premier ministre, Al-Jazeera appartient donc en totalité à cette oligarchie wahhabite et mafieuse. La ligne éditoriale de cette télévision exprime donc les convictions de ces émirs.

Un vieux crabe nommé Qaradaoui, chef spirituel de cet émirat, déclarait le 30 janvier 2009 :

"Tout au long de l’histoire, Allah a imposé aux juifs des personnes qui les puniraient de leur corruption. Le dernier châtiment a été administré par Hitler. Avec tout ce qu’il leur a fait –et bien que les juifs aient exagéré les faits- il a réussi à les mettre à leur place. C’était un châtiment divin. Si Allah veut, la prochaine fois, ce sera par la main des musulmans".

Interrogé par Robert Ménard dans son émission, en avril 2012, le frère musulman Tariq Ramadan a défendu son maître Qaradaoui en prétendant que ses propos ont été mal traduits ! Depuis le "printemps arabe", Tariq Ramadan s’est installé à Doha où il est devenu salarié de "Hamad et Mozza" au service de l’islam "modéré et exportable", (Mozza est l'épouse de Hamad l'émir du Qatar). Car l'émir du Qatar est un malin qui a roulé dans la farine plus d'un chef d'Etat européen ! Cet islamo-wahhabite s'est entouré de domestiques comme Tariq Ramadan qui lui servent de vitrine progressiste  et socialiste.

Une autre de ses domestiques, Kadhija Benguenna  a donc publié des photos de Waffen SS musulmans faisant la prière, en ajoutant des commentaires qui dénotent son antisémitisme.

 

 

Les musulmans "modérés et socialistes" de France ont bien entendu affirmé qu'elle péchait par ignorance, que son site avait été piraté (elle a elle-même repris cet argument dans les émissions d'Al Jazeera destinées à l'Europe), mais il y a les photos qui parlent et les témoignages de résistants qui ont eu à souffrir de ces SS musulmans, le "reportage de K. Benguenna est donc recevable. Il a été publié par Dreuz Info.

Dans ses commentaires en arabe, la propagandiste du l'islamo-nazisme s'exprime ainsi

"Ces photos, qui avaient suscité beaucoup de débats autour de leur authenticité sont bien réelles, et il s’agit de musulmans bosniaques et de djihadistes tchétchènes, qui ont vécu sous l’oppression du régime communiste et laïc, aussi bien en Yougoslavie qu’en Union soviétique de l’époque, qui les ont privés du droit de prier, et leurs mosquées avaient été démolies… La victoire des Allemands a été l’occasion pour les musulmans de s’allier avec l’armée allemande, parce qu’ils ont retrouvé la liberté d’exercer leur foi islamique. D’autant qu’Hitler était très tolérant envers les musulmans, et il avait des savants musulmans parmi ses conseillers… Mais étant donné que les médias sont entre les mains des Juifs, ils ont occulté cette vérité et ils ont concentré leurs efforts sur la surenchère autour de l’Holocauste."

Sans commentaires...

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 14/05/2013 19:30


Lorsqu'on les voit ainsi à quatre pattes LE CUL en L'AIR, je me demande ce que l'on attend pour en saisir l'occasion en FRANCE et leur envoyer quelques bataillons de CRS pour leur fiche le pied
au CUL et, BON DEBARRAS .!