Nicolas Bay Député socialiste a gagné le prix de la connerie!

Publié le 9 Mars 2013

Je me fais le relais d'un article écrit sur Minurne de Marc Le Sthaler qui pique une grosse colère bien naturelle face à l'idiotie d'un représentant de la socia-lie la plus crasse.  Alors il semblerait que ce soit de l'humour de gauche! Plus c'est con, plus c'est insultant, plus c'est dégradant et plus la gauche ferait de l'humour. Moi aussi j'attends avec impatience cet humour s'exercer au dépend de Mahomet. J'en rigole à l'avance... Nicolas Bay Député socialiste a gagné le prix de la connerie!

Voici mon courriel :

Je ne suis pas croyant Monsieur, mais votre blague sur le corps du Christ ne m'a pas fait rire! Vous touchez aux symboles, au fond des Nations. Alors il est vrai qu'à gauche on préfère le "progrès" à la "tradition", les "feuilles" aux "racines" alors même que les unes ne pourront pas êtres sans les autres. J'attends avec impatience votre prochaine blague sur Mahomet. Je vous donne quelques pistes comme son parcours de prophète, celui d'esclavagiste et sa pédophilie notoire qui n'est un secret pour personne (Aïcha violée à 9 ans)! Allons un peu de courage, je suis sûr que vous allez en trouver une bien bonne...

Gérard Brazon 


 

Nous, on attend avec impatience que vous continuiez vos exploits humoristico-religieux en ridiculisant d'autres religions...

 

L'islam, par exemple. C'est rigolo, l'islam aussi ! Non ?

 

Ah, sûr que ça fait moins branché et puis vous risquez de choper une fatwa, ça fait un peu réfléchir, hein, Monsieur le Clint Eastwood du Pas de Calais ? Une petite blague gentillette sur le mariage de Mahomet avec une fillette, ça ne vous inspire pas ? Vous préférez sans doute dénoncer les évêques pédophiles, c'est moins dangereux... C'est plus "in" et en plus vous ne risquez rien.

Pas de fatwa chez les cathos, même plus d'excommunication ! Et en plus le Vatican est en roue libre ces jours-ci, même pas un vieux Pape pour vous rappeler à l'ordre...

 

Et ce petit garçon, prénommé Jihad, né un 11 septembre, ça ne vous inspire aucun calembour ? Une bonne blague qui nous ferait exploser de rire ? Non ? Pas d'inspiration ?

 

Vous n'êtes pas drôle, citoyen député. Même pas courageux. Un pleutre, plutôt, un lâche, du genre qui prend son pied à frapper un homme à terre.


Foutez leur donc la paix, aux chrétiens. Ils sont plus deux milliards sur la planète à croire que le pain symbolise le corps du Christ et le vin son sang. C'est leur problème et ils ne font de mal à personne. Et ne nous ressortez pas l'Inquisition et Monseigneur Lefèvre. On s'est débarrassés de la première il y a cinq siècles et que les disciples du second assistent à la messe en latin, où est le problème ?

 

Foutez leur la paix, ou même, plutôt, défendez les ! Ce sont leurs églises qu'on brûle un peu partout, ce sont leurs cimetières qu'on profane ! Ce sont eux qui sont pourchassés, arrêtés, torturés, martyrisés, massacrés !

 

Quel plaisir pervers prenez vous donc à les humilier ainsi tout en laissant votre pays sombrer dans l'insécurité, le sous-développement et la misère ?

 

Vous n'êtes qu'un lâche, et de la pire espèce.  (...)

 

Voici l'adresse de sa permanence. Si vous habitez dans le coin, on ne sait jamais... Une envie subite de lapidation...

 

37 rue Jules Guesde
62410 WINGLES

 

On peut aussi lui téléphoner.

 

Tel : 03.21.40.71.53
Fax : 03 21 74 18 98

 

Ou envoyer un mail à sa permanence pour l'assurer de la reconnaissance de la Nation.

 

nbays.permanence@gmail.com

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

LA GAULOISE 10/03/2013 12:52


diagnostic concernant ce député ps : débile profond à enfermer illico car dangereux pour les autres et pour lui meme ( mais ça, on s'en fou !!)

DURADUPIF 09/03/2013 23:13


Lui et les siens ils paieront la facture saumâtre.

jack 09/03/2013 20:55


Pas de doute,  c’est un vrai un con au cerveau
lobotomisé!


Enfin,
dire que c’est un con est un pléonasme doublé d’un doux euphémisme ; toutefois, lorsque l’on sait qu’il est socialiste il devient  presque
excusable.