Non à Caroline Fourest la "porte-parole de l’islamophobie de gauche" (sic) à la fête de l’Huma!

Publié le 8 Septembre 2012

Gérard 52ansTrès amusant de constater que l'idéologue qui manifestait avec les islamistes contre les "Assises de l'islamisation en Europe" se fait jeter comme une malpropre par les tenants de l'islamisation de type Oumma.com. Ceux-ci font  pression au Parti Communiste pour interdire sa présence à la fête de l'Huma.

'Plus doctrinaire que l'Oumma tu meurs', la preuve, faire pression sur un parti on ne peut plus laïc (du moins sur le papier) est plutôt gonflé. A moins que la porosité de ce parti est telle que bientôt en plus de la faucille et du marteau, on y verra le croissant.

Dans cet article, Caroline Fourest en prend pour son grade par ceux-la même qu'elle défendait la main sur le coeur à Charenton devant les assisses des patriotes. A vouloir "bouffer" à tous les rateliers, voilà son salaire. Allez Caroline, je suis sûr que tu peux encore te faire une petite place.... dans un trou de souris! Affaire à suivre...

Gérard Brazon

****

Oumma.com site islamiste en ligne

Quelle ne fut pas notre indignation et notre colère en apprenant la présence de l’essayiste sulfureuse Caroline Fourest, invitée par les communistes à la fête de l’Humanité pour débattre du thème « Comment faire face au FN ? ».

Depuis bientôt dix ans, C. Fourest mène une action continue pour promouvoir et légitimer des idées islamophobes et discriminatoires au sein de la gauche française. Cette stigmatisation systématique des musulmans a inspiré nombre de dirigeants politiques de droite et d’extrême-droite, dont Marine Le Pen.

De la loi interdisant le foulard dans les établissements scolaires publics (2004) à l’interdiction des « prières de rue » (2011) en passant par l’interdiction du port du « voile intégral » (2010), C. Fourest a systématiquement pris position en faveur de  mesures discriminatoires visant spécifiquement les musulmans.

Lasse de ses prises de positions discriminatoires, l’association antiraciste Les Indivisibles lui a décerné un « Ya bon award » pour avoir dénoncé des« associations qui demandent des gymnases […] réservés aux femmes, voilées, pour en plus lever des fonds pour le Hamas ». De son côté, Alain Gresh n’hésite pas à la qualifier de « porte-parole de l’islamophobie « de gauche » ».

La malhonnêteté intellectuelle caractérisée de C. Fourest et les libertés qu’elle prend avec la vérité ont conduit Pascal Boniface à la qualifier de « sérial-menteuse ». (...)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

jp 08/09/2012 12:55


se genre de personnage devrait passer à la guillotine  .