Non, Dounia Bouzar, la laïcité n’est pas un concept que reconnait l’islam

Publié le 22 Janvier 2012

via le Blog de Sami Aldeeb
par
Fabrice Letailleur

Dounia Bouzar voudrait nous faire croire qu’il existerait un islam des lumières prêt à reconnaitre notre République une et indivisible alors que ce système politico- religieux est tout le contraire, car il enferme ses fidèles dans un obscurantisme et n’accepte pas que la loi divine de Mahomet soit contestée et critiquée par qui que ce soit.

 Pour ses adeptes la loi coranique se situe au-dessus des lois humaines et en ce sens, elle est totalement incompatible avec les valeurs qui fondent notre République, à savoir : la liberté, l’égalité et la fraternité.

Dans tous les pays où l’islam est religion d’ État, la liberté de conscience, la liberté d’expression n’existent pas et la liberté d’exercer un autre culte est totalement refusée. Alors si vous êtes non croyant, vous êtes un pestiféré.

Dois-je vous rappeler que les chrétiens en terre d’islam sont tués et sont considérés comme des sous hommes.

Dans les tous les pays où l’islam régit les règles de vie commune selon les préceptes de la charia, la femme n’est pas légale de l’homme. La femme est voilée et elle est soumise à seule volonté de son mari et aux dogmes édictés par Allah « le miséricordieux».

Dans tous les pays où l’islam impose sa domination sur les esprits faibles et incultes, la haine des mécréants, des athées, des juifs et des chrétiens est prônée par ses adeptes et ses idéologues.

L’islam ne reconnait pas les autres religions ou toutes autres croyances et ne reconnait surtout pas le droit à un individu musulman de changer de religion. L’apostasie est reconnue comme étant un crime et en cela doit être puni par la loi coranique.

Dans tous les pays où l’islam est reconnu comme religion d’État, les libertés fondamentales sont confisquées et ceux qui contreviennent aux préceptes de la charia sont sévèrement châtiés.

Dounia Bouzar vous êtes totalement utopique ou alors vous ne voulez tout simplement ne pas ouvrir les yeux.

La violence et la peur que provoquent ces fidèles dévots travaillent l’Islam en profondeur. C’est le noyau de ce qu’est devenu l’Islam. Le cycle de la peur et de la violence est responsable de tous les défauts de la société islamique.

C’est pour cela que les musulmans ont l’air si pieux (par peur d’une réaction mauvaise des fidèles les plus dévots).

C’est pour cela que les musulmans n’abandonnent pas leur foi, et pour cela qu’ils ne s’intègrent pas dans leurs sociétés d’accueil lorsqu’ils émigrent (les tueurs sont entraînés à tuer quiconque quitte la foi).

C’est pour cela que les musulmans modérés ne se font guère entendre (les tueurs sont entraînés à tuer quiconque questionne la foi).

C’est pour cela que, du Maroc aux Philippines, les musulmans en viennent à l’émeute pour quelques caricatures, ou pour une phrase du pape (les tueurs déclenchent l’émeute, et les autres sont obligés de les suivre pour avoir l’air pieux).

Dans le journal égyptien Roz Al Youssef le 13 août 2011a été publié une interview du cheik Abdel Shehato. Ce haut dignitaire du Jihad islamique égyptien, libéré de prison dans le sillage de la révolution égyptienne, déclarait :

« La démocratie cela n’est pas la croyance des musulmans mais celles des juifs et des chrétiens »

«Quand la loi d’Allah sera appliquée, le rôle du peuple prendra fin et Allah régnera en maître».

« Si nous prenons le pouvoir, nous soumettrons le monde entier à la Charia »

« Les touristes souhaitant visiter l’ Égypte devront se conformer aux conditions et aux lois de l’islam; l’art, la peinture, le chant, la danse et la sculpture seront interdits et la culture sera entièrement islamique »

Imaginons un seul instant que la religion musulmane devienne majoritaire en France, je ne donnerai pas cher de nos libertés fondamentales.

Alors vous comprendrez plus aisément que la laïcité ne soit pas pour l’islam conquérant un concept acceptable qui l’obligerait à composer avec des croyances qu’ils jugent contraires à sa vision de la société, une société qui doit être à l’image de Mahomet le guide suprême.

Dans l’interview que Dounia Bouzar a donné au site SaphirNews, celle-ci ose critiquer la décision prise par les prudhommes dans le cadre de l’affaire de la crèche baby loup qui avait demandé le licenciement d’une de ses employées qui était venue travailler avec le voile islamique, alors que le règlement intérieur l’interdisait.

Dounia Bouza considère que cette sanction remettait en cause la liberté fondamentale de conscience et de religion. Elle ajouta même qu’une entreprise ne pouvait pas faire un règlement intérieur qui soit au-dessus de la loi.

 

 


Je rappellerai à Dounia Bouzar, qui semble avoir une drôle de conception de la dignité de la femme dans notre pays qu’un règlement intérieur doit être respecté par les employés travaillant dans l’entreprise considérée et n’est en rien contraire à la loi.

Dans les entreprises, comme dans l’espace public, si nous voulons préserver les acquis de la loi de 1905 qui a défini le concept de laïcité auquel les Français sont attachés, nous ne pouvons pas tolérer que le port du voile islamique s’impose dans le pays des droits de l’homme, de l’égalité homme femme et du pays de Voltaire et du siècle des lumières, car cela laisserait le chemin libre aux islamistes qui cherchent à imposer dans nos sociétés démocratiques, des pratiques archaïques aux antipodes de notre conception du vivre ensemble au-delà des nos différences.

La place de la religion dans un pays laïque doit se limiter à la sphère privée et ne doit pas apparaître de façon ostensible dans la sphère publique.

Je suis désolé Madame Dounia Bouzar, je considère pour ma part que l’islam n’est pas une religion, mais doit être rangé dans la catégorie des sectes et que c’est une idéologie fasciste qui ne respecte nullement les droits de l’homme dans les pays ou il est dominateur.

Dans les pays islamiques, l’individu doit se soumettre à la loi divine et s’il déroge à ses règles, il encourt les foudres d’Allah qui peuvent aller jusqu’aux châtiments corporels reconnus par le Coran.

Cette secte totalitaire humilie, avilie, opprime près d’un milliard d’individus dans le monde.

Cette croyance ségrégationniste, sexiste et barbare doit disparaître dans les pays où elle est pratiquée afin que tous les musulmans retrouvent le chemin de la liberté et rejoignent le camp des démocrates qui ont choisi comme modèle de civilisation les valeurs universelles et humanistes issues de la Révolution Française de 1789.

Sur le site Poste de veille Amin Imani, un américain d’origine iranienne déclarait le 6 juillet 2011 :

« Les idiots utiles sont naïfs, débiles, ignorants des faits, utopistes ; ils sont des rêveurs niant le principe de réalité ou carrément trompeurs. … L’idiot utile peut être un millionnaire, une star de cinéma, un universitaire renommé, un politicien, ou issu de n’importe quel autre segment social. Sans aucun doute, la variante la plus nocive est celle du «politiquement correct». Ils sont passés maîtres dans l’art de l’euphémisme, de l’ambiguïté, du sophisme, du double-langage et de la duperie en tous genres. [...]

L’idiot utile peut même s’engager dans la désinformation volontaire et le mensonge lorsque cela lui convient. Des termes tels que «islam politique» ou «islam radical», par exemple, sont des contributions de l’idiot utile. Ces termes n’existent même pas dans le jargon de l’islam, car ils sont tout simplement redondants. L’islam, par nature et selon sa charte – le coran – est un mouvement politique radical. C’est l’idiot utile qui aseptise l’islam et trompe les gens en prétendant que «l’islam réel» constitue la plus grande partie de cette religion qui serait essentiellement modérée et apolitique. »

Mme Dounia Bouzar, je considère que vous faites partie de ces idiots utiles de l’islam et ce qui m’effraie le plus c’est que le Parti Socialiste vous ait choisie pour rédiger à la demande de Jean Glavany le «spécialiste laïcité » de ce parti qui se dit encore socialiste pour élaborer son guide pratique de la laïcité.

Pour enfoncer le clou, je dois dénoncer les concessions incessantes que les socialistes font aux revendications communautaristes des islamistes sur le territoire français où l’on voit de plus en plus de mosquées s’implanter avec nos deniers publics.

A Paris, le bobo Delanoë, encore un idiot utile de l’islam, s’est couché devant les revendications des islamistes et a été une nouvelle fois interpellé le 15 décembre dernier par l’UDCC (Union de la défense des Citoyens et contribuables) sur le volet financier du projet de l’Institut des Cultures d’Islam qui contrevient de façon flagrante à la Loi de 1905 de séparation des Églises et de l’État.


La Mairie de Paris finance 22 millions d’euros pour la partie pseudo- »culturelle » de la « mosquée Delanoë », mais elle garantit l’emprunt des 6 millions « cultuels ». Donc il suffit que le musulmans disent « on ne peut pas payer, on n’a pas de sous », et c’est le contribuable qui passera à la caisse.

Or ces garanties d’emprunt pour les associations musulmanes et par les collectivités, c’est ce que préconise aussi le « rapport pratique sur la laïcité » Bouzar-Glavany-PS (cité dans la vidéo).

Après les baux ou les ventes de terrains et de locaux à prix bradé, les subventions « culturelles » pour la partie madrassa et compagnie des mosquées, voici donc un troisième biais utilisé par les élus pour contourner totalement les lois laïques, et financer quasiment intégralement des lieux de cultes. (Et pour être tout à fait objectif, signalons qu’à Paris et Marseille, il y a aussi du financement public d’écoles intégristes juives.)

A Marseille, Gaudin a refusé de garantir les emprunts éventuels par les associations musulmanes pour financer la Grande mosquée, et du coup cela a contribué à mettre le projet à l’eau puisque les banques ne voulaient pas prêter sans cette garantie.

Les hussards de notre République laïque doivent se retourner dans leur tombe. La Gauche a vraiment vendu son âme au diable.

Fabrice LETAILLEUR

Voir son blog http://lebloglaicdechamps.over-blog.com/

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Pierre Bellenger 24/01/2012 10:12


Dans son ensemble ce blog est inutilisable par le commun des mortels. L'écriture est si petite, qu'il est illisible. Et de plus c'est un fousytout qui donne le tournis.


Bien cordialement.

island girl 23/01/2012 01:42


L'islam n'a rien d'une religion ,c'est une machine de guerre .