Nous sommes manipulés nous informe l’inénarrable Giscard.

Publié le 5 Décembre 2011

 Valéry Giscard d'Estaing (Européen convaincu, auteur de la Constitution européenne transformée en traité de Lisbonne validant les pertes de souveraineté) vient nous apprendre que la spéculation en Europe serait la volonté de banques et d'officines Américaines. C'est maintenant qu'il découvre ça ?

Après avoir fait voter la loi n°73-7 du 3 janvier 1973 sur l'interdiction d'emprunter à la banque de France mais uniquement aux banques privées. De qui se moque-t-il ?

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

CARILLO 05/12/2011 16:00


Effectivement il se moque de nous, comme du reste la majorité des politiciens, qui devraient être emprisonnés à vie avec confiscation de tout leur biens à verser dans les caisses de l'Etat. C'est
écoeurant d'entendre ce sinistre personnage!