Nouveau - Harem hallal, le flic de l'haram et la prostituée halal garantie. Par Anna Lauwaert

Publié le 29 Mai 2014

Par  Anna Lauwaert

 

Le "Croissant Chaud" ouvrira début juin à Amsterdam. Il obéira à des critères mis au point avec des imams. Inconvénient, les prestations seront un  peu plus chères pour les petits "cochons". Mais les péripatéticiennes certifiées halal seront aussi mieux payées. Tant mieux pour elles, mais cette ouverture, si je puis dire, pose aussi question... et réflexion.

 

Phénomène de société qui prend de l’ampleur, la conformité avec sa religion dans la consommation de tous les jours s’affirme toujours un peu plus. On a eu le dentifrice halal, les cosmétiques halals, le tourisme halal - notamment en Turquie -, on vient de franchir un palier supplémentaire.


C’est le site nordpresse.be qui nous l’apprend. Le 12 juin 2014, au 18 Dollebegijnsteeg (ruelle de la béguine folle ou… enragée… ça promet en effet… ) à Amsterdam, le bien nommé, et en français dans le texte, "Croissant Chaud", proposera à sa clientèle des hôtesses qui répondront à des critères très précis.
 

Comme l’a expliqué le futur gérant, Jonathan Swik, "Comme tout le monde, il y a des musulmans qui ont envie d’aller aux putes, et ils ne pouvaient pas le faire sans renier leur religion. Aujourd’hui, grâce au Croissant chaud, tous les musulmans désireux de se faire plaisir pourront le faire sans entrer dans le haram".

(et dire que les Français veulent supprimer la prostitution... en période de crise... alors qu'un creneau juteux s'ouvre... si j'ose dire...)  


Mieux payées que leurs consœurs halouf  

Pour se mettre en conformité avec l’Islam, des critères pour certifier les futures hôtesses halal ont été mis au point en partenariat avec trois imams ouverts et modernistes. Parmi ceux-ci, les prostituées ne consommeront ni drogues ou alcool. Elles seront d’ailleurs testées tous les deux mois.


Elles devront également faire leurs cinq prières quotidiennes, même si certaines d’entre elles doivent être réalisées pendant une prestation. Heu, est-ce bien compatible avec l’Islam ce qu’une telle position suggère ? (Prendre la prostituée à quatre patte pendant sa prière et l'entendre marmonner ? Imbandable ce truc. Ndlr Gérard Brazon) Dans une autre religion, on l'appelle celle du missionnaire... On peut être progressiste, mais à ce point là… on en est tout retourné !  

 

Enfin, il y aura l’interdiction d’avaler lors d’une fellationEt pendant le ramadan prière d'éjaculer sans produire de liquide svp. En effet,  les spermatozoides sont-ils considérés comme "viande halal" apparemment non... ou "crustacés haram"? Apparemment oui...  waouw la théologie a des beaux jours devant elle... entre nous: en passant on est en train de se faire tout un vocabulaire ...


Le cahier des charges dans sa totalité sera disponible sur le site internet du Croissant Chaud à la fin du mois de mai. Petit détail qui a toute son importance, les prostituées halals seront aussi mieux payées que leurs consœurs haloufs. "Les prestations coûteront elles aussi bien sûr 30 à 50% plus cher qu’une prestation classique mais préserverons l’utilisateur de toute déviation de sa religion", justifie Jonathan Swik.  

Sans mauvais esprit, n'est ce pas se comporter comme de vulgaires marchands du Temple ?

Ca pose question quand même

Bien loin de moi l’idée de blâmer l’ouverture d’un tel établissement. Ce qui me gène, c’est la segmentation à outrance dans laquelle on plonge la société contemporaine. A partir d'ici, les Marsu démontre de ne pas encore être très au courant de comment vont les choses de nos jours... Et le tourisme n’est pas épargné par ce phénomène.

On a vu l’émergence de destinations comme la Turquie qui promeuvent un tourisme halal. Le tourisme, dans sa philosophie même, n’est-il pas tout le contraire : permettre la découverte, la rencontre, l’échange et le partage avec des gens de confession, de culture, de peaux différentes.

 

On a déjà des hôtels pour femmes ou avec des étages dédiés exclusivement aux femmes femmes, à quand des établissements réservés aux noirs, aux blonds, aux bègues… Et tant qu'on y est, pourquoi ne pas segmenter encore plus et faire des croisières halals, des circuits halals ou des clubs naturistes halals ?

On se dirige vers l'apartheid qui ne dit pas son nom ? Et un pas de plus vers l’islamisation de l’Europe.

 

Pour en savoir plus : http://nordpresse.be/bientot-prostituees-certifiees-halal-amsterdam/


*****

Source Nord Presse

Après le vin et le mousseux halal et les premiers tests effectués sur des porcs OGM halal, le marketing autour du halal continue d’innover pour combler un marché de plus en plus demandeur.
En effet, près de 25% de la population mondiale est aujourd’hui musulmane et la ville d’Amsterdam ne pouvait continuer à se passer de ce marché.

Début juin 2014 ouvrira le premier bar à prostituées certifié halal !
Répondant au nom de « Croissant chaud »(en français dans le texte), ce bar proposera à ses clients une exclusivité mondiale en engageant uniquement des prostituées répondant à un cahier des charges très précis, comme l’explique Jonathan Swik, gérant du futur établissement et ancien gérant d’un établissement à Gembloux:

whoreComme tout le monde, il y a des musulmans qui ont envie d’aller aux putes, et ils ne pouvaient pas le faire sans renier leur religion. Aujourd’hui, grâce au Croissant chaud, tous les musulmans désireux de se faire plaisir pourront le faire sans entrer dans le haram.
Nos critères pour certifier les hotesses d’halal ont été mis au point en partenariat avec 3 imams ouverts et modernistes, par exemple:
 

- Les prostituées ont l’interdiction totale de consommer des drogues ou de l’alcool et sont testées tous les 2 mois. (Comme des bestiaux ? Ndlr Gérard Brazon)

- Elles doivent faire leurs 5 prières quotidiennes, même si certaines d’entre elles doivent être réalisées pendant une prestation.
- Interdiction d’avaler lors d’une fellation. (Impératif pendant le Ramadan.(sourire) Ndlr Gérard Brazon)

 

La suite du cahier des charges sera disponible sur le site internet du croissant chaud à la fin du mois de mai.
Les prostituées halal seront évidemment bien mieux payées que leurs homologues haram. Les prestations coûteront elles aussi bien sûr 30 à 50% plus cher qu’une prestation classique mais préserverons l’utilisateur de toute déviation de sa religion, précise Jonathan Swik.
Le Croissant chaud ouvrira le 12 juin au 18, Dollebegijnsteeg, Amsterdam.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire d'Islam

Commenter cet article

marie-plume 30/05/2014 17:27


Immonde! Indigeste! Qu'attendent certaine catégorie de femmen pour protester contre cette forme d'outrage fait aux femmes? Et le Garde des Sceaux, ne considère-t-elle pas cela comme "une forme
d'esclavage" Pauvres de nous! Comment peut-on autant souiller notre pays, nos coutumes, nos lois, notre République française? 

LA GAULOISE 30/05/2014 08:42


JE CROYAIS QUE LE RIDICULE AVAIT ETE ATTEINT DEPUIS LONGTEMPS MAIS JE ME TROMPAIS . C EST VRAI QUE LA CONNERIE HUMAINE EST DE LOIN LA SEULE CHOSE INCOMMENSURABLE ....

marco 29/05/2014 20:11


Ces histoires de produits ou prestations hallal sont tellement stupides,que je me vois obligés de considérer tous ces pseudo-savants plus ignare que possible,c'est vraiment la bêtise a l'état
pur.Pauvre sot que vous *etes.