Nouveaux jours fériés religieux? les juifs sont contre; les musulmans pour.

Publié le 14 Janvier 2012

Par  

Les juifs contre, les musulmans pour.

 

Après Bertrand Delanoé voici Eva Joly qui propose un jour férié destiné aux juifs et aux musulmans afin qu’ils puissent célébrer Kippour et l’Aïd-el-Kebir: cette proposition a été formulée par Eva Joly, mercredi, à l’occasion de la « Nuit de l’égalité » au Bataclan, à Paris. 

La candidate EELV aux présidentielles a ainsi prôné que « chaque religion ait un égal traitement dans l’espace public ». L’ancienne juge a déclaré: « le rêve français pour (elle) est celui de la passion de l’égalité (…) cette égalité, élément clé de l’identité nationale, a été mise à mal par cinq ans de présidence sarkozyste. (…) Eva Joly, qui souhaite mener « une campagne plus lisible », a formulé quelques propositions qui auront toutes leur place pendant la campagne électorale, à l’instar des « statistiques de la discrimination » qui ne sont qu’un « instrument utile pour permettre demain un même accès à l’emploi, à la santé, au logement, voire aux responsabilités politiques ».

 

 

Quand est il des « revendications communautaires » ?

D’après nos recherches les juifs n’ont pas formulé de réclamations  destinées à obtenir un jour férié républicain, notamment au jour de la fête de Kippour. Nous avons contacté pour cela le Consistoire de Paris (destiné à organiser la pratique du judaïsme en France) , lequel a confirmé cette approche. D’après le Consistoire, les juifs de France pratiquent Kippour en déposant une journée de « vacances »  auprès de leurs employeurs ou en se faisant remplacer (si ils ont une entreprise) comme cela se fait depuis le décret napoléonien du 30 mai 1806 à la base des rapports entre les fidèles juifs et la République. Aucune réclamation ou demande de jour férié n’a été formulé.

 

Selon le CRIF: « Non, ce n’est pas une bonne idée! »

Richard Prasquier, le président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), n’est « pas enthousiaste. On n’est pas particulièrement demandeurs au sein de la communauté juive, ça fait apparaître un passage vers un communautarisme. On va faire une fête pour les juifs, les musulmans, dans ce cas il serait normal d’en faire pour les bouddhistes ou ceux qui sont de tradition humaniste… Non, ce n’est pas une bonne idée! »

 

Selon le CFCM « Une proposition louable »
Le président du Conseil français du Culte musulman Dalil Boubakeur a jugé « louable » la proposition d’Eva Joly : « Ce serait une avancée dans l’insertion du culte musulman dans la société française, a-t-il déclaré. Cela répondrait à une revendication très ancienne des musulmans de France, qui sont des citoyens français. »
Source: RMCinfo

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Epicure 19/01/2012 11:21


la connerie "essentielle" des gauchistes apparaît là dans toute sa splendeur!


Désolant!

LA GAULOISE 15/01/2012 08:25


BEN VOYONS ! ! ! !

Claude Germain V 14/01/2012 17:07


Si les français juifs ne demande rien c'est qu'ils se considerent fondus dans la masse et moi je pense que c'est vrai .


Si les musulmans demandent ,c'est qu'ils sont communautaristes et veulent creer leur petit monde a eux CHEZ MOI .Qu'ils aillent creer leur monde a eux chez eux ,ils y seront en definitive plus
heureux qu'ici .


Cela evitera tres surement un conflit de civilisation que je pense inévitable ........question de temps tres proches .