Nouvel Obs: Entre les discours humanistes et les réalités.

Publié le 26 Septembre 2010

Liste (non exhaustive, tirée du « Nouvel Observateur » n° 2359 du 21 Janvier 2010) des personnalités qui ont fui fiscalement le pays pour s’installer en Suisse, ou dans un autre paradis fiscal.
S’ils l’ont fait en toute légalité (achat d’une résidence en Suisse, séjour inférieur à 6 mois sur le sol français), il est par contre inadmissible que certains d’entre eux continuent à s’immiscer dans la vie politique française, en participant activement aux campagnes électorales, pour soutenir tel ou tel candidat.>

 

Parmi les plus actifs des artistes comme : Alain Delon (à Genève depuis 1999), Johnny Hallyday à Gstaad depuis 2006, Charles Aznavour (résidant à Genève), Patricia Kaas, Emmanuelle Béart en Suisse (Notons qu’elle manifeste en France de temps en temps pour l’accueil des "sans papiers" ) Daniel Auteuil, Marc Levy et Michel Houellebecq etc....

Parmi les sportifs on peut citer Alain Prost, Jean Alesi, Richard Virenque, et les tennismen Guy Forget, Richard Gasquet, Henri Leconte, Amélie Mauresmo, Gaël Monfils, Cédric Pioline et Jo-Wilfried Tsonga qui payent tous leurs impôts en Suisse.

Moins étonnant, des Personnalités des affaires qui exercent actuellement (ou ont exercé récemment) un pouvoir politique économique ou financier en France, parmi eux :

Antoine Zacharias (Vinci), Claude Berda (AB groupe, TF1), Daniel Hechter (couturier) et Jean-Louis David (salons de coiffure, cosmétiques).

Des rentiers et des héritiers, dont les fortunes ont été créées en France.

Eric Peugeot, Jean Taittinger (PDG de la société du Louvre, ancien ministre de la justice et député de la Marne), Philippe Hersant (patron de presse du Groupe Hersant), Corinne Bouyques (héritière de la fortune Bouygues), les familles Defforey (Carrefour), Mulliez (Auchan) et Halley (Promodès), tous résidant à Genève ou aux environs.

 

Le Nouvel Observateur est-il un journal populiste ? En effet, quel est le but de diffuser une liste qui a le don d’énerver on ne peut plus des citoyens. Ceux à qui l’on demande de faire des efforts. A quoi rime cette diffusion qui démontre que nos artistes, sportifs et autres dirigeants d’entreprise font peu de cas de la France finalement! Le Nouvel Observateur est un hebdomadaire de gauche. Je le signale à tout hasard au cas ou l’on aurait pas compris. Pourtant, il poignarde allégrement quelques bobos biens pensants qui sévissent sur nos plateaux de télé pour promouvoir leurs disques, leurs films, leurs activités lucratives tout en tenant des discours lénifiants sur l’humanité et le don de soi ou de son argent pour aller au secours de la misère.

Il est assez triste de constater que ces « petits » personnages célèbres dans les médias et le bon peuple ne soient pas tout à fait en phase avec les propos qu’ils tiennent. Ils font leurs petits tours de pistes, sont applaudis généreusement pas les gogos et s’en retournent chez eux ! De l’autre côté de la frontière. Loin de la France.

Alors le Nouvel observateur fait joujou avec les nerfs du petit peuple ou ceux des « amuseurs » publiques ?

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article