Nouvelle Constitution Hongroise un retour aux sources! C'est quand pour nous?

Publié le 20 Avril 2011

Nos bien pensants jugeront bien sûr que c'est populiste l'attitude des parlementaires Hongrois. Sauf que c'est des parlementaires et que cela contrarie la définition du "populisme" en français qui est "en principe" une réaction du peuple vis à vis des parlementaires ! Il va falloir qu'ils trouvent autre chose.

Alors le texte suivant est une salve de la bien pensanse qui se veut meurtrière. Vous y lirez tout le fiel. En les lisant, je souris doucement car, ce n'est qu'un début. Est-ce que la Hongrie nous indiquerait la voie?

Gérard Brazon

 

        Le Premier ministre conservateur hongrois Viktor Orban a célébré lundi un triomphe personnel avec l'adoption par le parlement d'une nouvelle constitution, comprenant des références à Dieu, au christianisme et à la famille traditionnelle, qualifiée de "putsch" constitutionnel par l'opposition.

262 députés ont voté pour, 44 contre et un s'est abstenu, un vote qui ne faisait guère de doute, le parti gouvernemental, le Fidesz, disposant au parlement d'une majorité des deux-tiers. Les socialistes (MSZP) et la gauche libérale-Verts (LMP) ont boycotté le vote, alors que l'extrême droite (Jobbik) a voté contre le texte, baptisé par une grande partie de la presse hongroise de "Constitution Orban".

"Nous avons vécu un moment historique", a affirmé le président du parlement, Laszlo Kövér (Fidesz). "Le texte reconnaît le christianisme comme la base de notre civilisation, mais la constitution garantit la liberté morale", a-t-il ajouté, avant d'appeler les députés à chanter l'hymne national. La nouvelle constitution doit encore être signée par le chef de l'Etat, Pal Schmitt, un proche de Viktor Orban, le 25 avril, et elle entrera en vigueur le 1er janvier 2012.

              Les références à Dieu, au christianisme et à la famille traditionnelle font des vagues en Hongrie où une série de manifestations de l'opposition, d'organisations non-gouvernementales (ONG) et de mouvements de citoyens ont mobilisé plusieurs milliers de manifestants ces derniers jours. (Amusant ce discours de bien pensant n'est-ce pas?)

          Et, lundi encore, des citoyens réunis sur Facebook pour la liberté de la presse face à la très controversée loi sur les médias de Viktor Orban, qualifiée de "liberticide" par ses détracteurs, ont organisé une manifestation près du parlement pour dénoncer une "mise en cause" de l'Etat de droit.

         Dans son préambule, truffé de formules relevant d'un pathos historique, chrétien et nationaliste, (Je souris doucement... ) la constitution salue "l'unité spirituelle et intellectuelle" de la nation hongroise, "déchirée en plusieurs parties lors des orages de l'histoire".

          Ses détracteurs considèrent que cette Constitution viole les libertés fondamentales et constitue essentiellement un moyen pour Viktor Orban d'asseoir son pouvoir. (Au secours c'est forcèment la dictature...)

Ainsi, organisations féministes, de défense des droits de l'Homme ou associations de défense des homosexuels ont affirmé que le projet de constitution était "discriminatoire" et "anti-démocratique", tout en étant fortement marqué par "une idéologie droite-chrétienne". Elles s'inquiètent en particulier du sort de ceux qui n'entrent pas dans ce moule: non-croyants, homosexuels ou encore familles mono-parentales. (Mais pas un mot sur le discours des musulmans contre l'homosexualité, l'inégalité des femmes et l'anti démocratisme de la charia ! Pitoyable fixation de cette bien pensance)

De même, elles estiment que la porte est ouverte à une possible interdiction de l'avortement car la constitution stipule que "la vie du foetus doit être protégée à partir du moment de sa conception". (Idem car dans lequel des 56 pays musulmans le droit à l'avortement existe-t-il? Mais là grand silence)

De plus, le Conseil budgétaire de la banque centrale, composé de membres proches de Viktor Orban, aura un droit de veto sur le budget et, s'il est exercé, le chef de l'Etat, Pal Schmitt, pourra dissoudre le Parlement. Ainsi, même s'il se trouve dans l'opposition après les législatives de 2014, Viktor Orban pourra, via le Conseil budgétaire et le chef de l'Etat, dissoudre le Parlement. Une disposition qualifiée de "putsch" constitutionnel par l'opposition. (Cela me rappelle les discours de la gauche en 1958 sur le projet de constitution de la 5éme République)

Viktor Orban s'était justifié en déclarant que la constitution précédente remontait à l'époque où la Hongrie appartenait au bloc communiste, après la Seconde Guerre mondiale, alors qu'elle avait été pourtant mofifiée en 1989, après l'effondrement du bloc soviétique.

Cependant, le secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies (ONU), Ban Ki-moon, en visite lundi à Budapest, évoquant "les préoccupations internationales", s'est permis de demander à Viktor Orban de "prendre conseil" auprès d'organismes "comme l'ONU et le Conseil de l'Europe". (De quoi l'ONU se mêle-t-elle ? Là pour le coup, c'est scandaleux et ressemble à une ingérence manifeste qui laisse indifférent cette bien pensance

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

berlaine 21/04/2011 17:59



Cette réaction est fort intéressante; ici on n'en demande pas autant mais rien de plus que les musulmans prient dans leur coin (comme tous les autres croyants de toutes les autres religions) et
cessent de nous em...... .! Je souhaite également à ce propos une bonne paire de lunettes à nos politiques de droite comme de gauche pour voir où ils nous ont entraînés et qu'ils réagissent
rapidement s'il en est encore temps.


Étant plus vert que les verts sur certains points et puisque votre note évoque l'homosexualité j'espère encore pouvoir invoquer la liberté d'expression pour dire ce que j'en pense sur le fond. Il
s'agit souvent pour beaucoup d'un exercice ludique pour quelques autres d'une activité dite: "vicieuse" épisodique ou occasionnelle mais, présenter cela comme normal me choque car si cela devient
un état permanent chez un être humain; je pense sincèrement qu'il s'agit d'une maladie qui se soigne; (ce à quoi il faudrait bien entendu les inciter mais surtout pas les contraindre). En effet,
à part quelques rares êtres androgynes doués des attributs mâles et femelles comme les escargots et ....?., la nature a fait des mâles et des femelles qui perpétuent les espèces et l'accouplement
qu'ils consomment relève du plus pur et naturel comportement. Certains, pour des raisons qui les regardent et que je me garderai bien de condamner; se complaisent et s'enferment dans leur
homosexualité mais alors, cela relève autant que pour les autres que je dis "normaux" de l'intimité du couple et je comprends mal que cela tourne à l'exhibitionnisme; pour revendiquer une
reconnaissance légale, à l'accès au mariage; au droit d'adopter des enfants etc.... Il m'apparaît encore plus choquant de les voir manifester et se trémousser dans les rues en tenues 
parfois ridicules pour s'en dire "fiers".... aux fins d'obtenir la reconnaissance de cette "déviance" pour en faire l'égale de la  "normalité".! Il faut être compréhensif devant cet état de
fait et certes, la position de l'islam est sur ce plan, comme en beaucoup d'autres; inadmissible intolérable (charria et charité sont incompatibles).!


Je regrette que ce thème n'ait jamais fait l'objet d'échanges contradictoires réellement libres ...   



ronaldo 21/04/2011 16:58



On est pas obligé de choisir entre le Vatican et Islamabad, non plus...


Allez, avec 10 % de musulmans en france et un premier ministre qui va faire le mariole à Rome en disant que la france est la "fille ainée de l'Eglise", gageons que nos faux laïcards choisiront...


Vous aimez tant parler de Doriot et cie. Monsieur Brazon, je vous observe avec plaisir et je m'aperçoit que malgré vos rodomontades, vous n'êtes pas tout a fait Jean Moulin...


 



ronaldo 21/04/2011 09:34



"nouvelle constitution,
comprenant des références à Dieu, au christianisme et à la famille traditionnelle"


 


une voie à suivre ?


 


pas trop "irposte laïque" ça comme conception de la société...


 


 


 



Gérard Brazon 21/04/2011 13:57



Vous m'excuserez de préférer mes racines y compris judéo-chrétienne. Entre un imam et un curé j'ai chois même si je ne suis pas un cureton au moins celui-ci respecte la loi sur la laïcité. Pour
conclure, j'aimerai bien si vous en êtes capable que vous puissiez argumenter et me dire pourquoi ce serait mieux avec l'islam. Par exemple...



Nancy VERDIER 20/04/2011 23:00



La question est de savoir, contre qui la Hongrie se "blinde-t-elle" ?? Il y a très peu de Musulmans de nationalités hongroises. Les Hongrois avaient gardé un mauvais souvenir de la conquête
turque. Donc c'est un retour aux sources plutôt dirigé contre le laxisme occidental et la Constitution européenne ??? Le fait qu'ils mentionnent les origines chrétiennes de l'Europe, montrent
qu'ils n'acceptent pas la Constitution europeéenne et qu'ils cherchent à se dégager de l'Union. Les Hongrois comme les Tchèques n'étaient pas très communistes au fond d'eux-mêmes, plutôt de
droite, donc là aussi c'est un retour aux sources. Ils font essentiellement du commerce avec l'Allemagne. Donc c'est une manière de se regrouper autour de l'homme fort de l'Europe. J'espère que
dans la foulée et dans l'état d'esprit un peu rigide qu'ils adoptent notamment vis à vis des homosexuels et de l'avortement - j'espère donc, qu'ils  ne vont pas retrouver leurs
caractèristiques anti-sémites - une toute petite Communauté subsiste à Budapest. A suivre.



Claude Germain V 20/04/2011 21:14



Que l’ONU aille s’anuser ailleurs, heu ? non ,mille excuses aille s’ONUser ailleurs ,que Bruxelles aille ……….tout ce qu’on peut imaginer ailleurs ……ainsi soit ‘il.


Je n’oublierais jamais la traitrise UMPS qui a empêché d’inscrire sur la constitution européenne l 'origine judéo-chretienne des européens . Trahison que beaucoup n’oublieront pas .


Il n’y a pas longtemps, sur un article Monsieur Brazon à passé les ecrits d’un journaliste sur une prophétie de destruction de l’Islam .Je ne vais pas rentrer dans la polémique ,mais depuis les
années 1500 une quantité de prophéties annoncent vers notre siècle un soulèvement de peuples slaves qui déferleront sur l’Europe pour venir la secourir contre l’Islam .Un conflit gigantesque sera
livré d’où sortira vainqueur L’Europe Christique .


J’arrête la mes propos sur le sujet car les bobos-collabos-UMPS-islamophobes veillent .


Personnellement j’ai la foi et j’y crois, à chacun d’en penser ce qu’il veut.


Bonne soirée .


Ah ! j’oubliais simple question Monsieur Sarkozy , avec l’autorisation de qui  et de quel droit avez-vous reçu comme un président acquis ,le principal opposant à Kadafi
 .


Monsieur sarkozy vous représentez la France des faux-culs ,vous avez oublié la période pas si vieille que cela ou la France se gobergeait ,je dis bien s’empiffrait de l’argent du pseudo dictateur
en lui vendant des tonnes d'armes ; là ou tous les partis politiques de France s’en « foutaient » plein les poches .


Vous excellez à lancer des oukazes vengeurs contre de pseudo dictateurs et par derrière vous remettez « pire » en place .C'est d'ailleurs exactement ce que vous faites avec le peuple
français ,vous vous foutez ouvertement des Français de souche . Tonton Busch vous a bien éduqué .Une marionnette pitoyable ; et dire que j’ai voté pour vous .


Vivement 2012 .