Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Obama en Israël : double langage et indécision

Publié le 21 Mars 2013

Obama : Visite en Israël et dans les territoires administrés par L'autorité palestinienne

May. (avec AFP)
 

 

Le président américain a rencontré Mahmoud Abbas à Ramallah dans le courant de la matinée. Barack Obama a évoqué une solution « à deux Etats ».

  • ©Reuters

Barack Obama est arrivé vers 10 heures à Ramallah pour y rencontrer le président palestinien Mahmoud Abbas. Lors de cette rencontre, le président américain a déclaré que les Palestiniens méritaient leur propre état et a évoqué «la possibilité d’une solution à deux Etats» avant d’ajouter que la colonisation israélienne «ne fait pas avancer la paix».

Gaza s’invite dans la visite d’Obama

Les mouvements palestiniens de Gaza se sont invités en pleine visite de Barack Obama en Israël en tirant deux roquettes ce jeudi matin avant une rencontre entre le président américain et le chef palestinien Mahmoud Abbas.

«Une des roquettes a explosé dans la cour d’une maison de la ville de Sdérot, provoquant des dégâts. Le deuxième engin est tombé dans un champ», a déclaré le porte-parole de la police Micky Rosenfeld. Le maire de Sdérot, David Bouskila, a regretté à la radio militaire que sa ville «serve de punching-ball pour le Hamas et les autres groupes terroristes qui ont cette fois-ci voulu faire comprendre par des moyens non diplomatiques à Barack Obama qu’il n’était pas le bienvenu dans la région». Des responsables militaires, cités par la même radio, ont également estimé que ces tirs visaient à «porter atteinte à la visite de Barack Obama».

Lors de leur rencontre, Mahmoud Abbas et Barack Obama ont tous deux condamné la violence, dont les tirs de roquettes de Gaza survenus plus tôt dans la matinée. Un haut responsable gouvernemental israélien avait affirmé alors qu’«Israël observera de très près les propos du président Abbas aujourd’hui à Ramallah pour voir s’il condamnera l’attaque de roquettes de Gaza ce matin contre Israël».

Le président Obama est arrivé mercredi dans la région avec pour seule ambition déclarée d’«écouter» mais pas de lancer d’initiative de paix sur le Proche-Orient
.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

LA GAULOISE 22/03/2013 13:11


LE DEUXIEME PRENOM DE MONSIEUR OBAMA N EST IL PAS HUSSEIN?

FRANHENJAC 21/03/2013 21:02


Quel salop cet Obama !


Il ne peut y avoir qu´un état : Israel !

Claude Germain V 21/03/2013 17:47


Il y aurait'il des TRAITRES en Israel dans les HAUTES SPHERES POLITIQUES , des juifs impis souhaitant d'une façon discrete et cachée la destruction de ce paradis
????