Occident - Israël - Moyen-Orient: La paix et le choc des cultures.

Publié le 21 Septembre 2011

Si il y a bien quelque chose qui est une esbroufe monumentale c’est bien cette proclamation unilatérale d’un état palestinien qui n’a aucun territoire hormis celui qui se trouve en Jordanie. Il est tout de même incroyable que les Occidentaux se prêtent à un jeu qui consiste in fine à détruire Israël. J’en veux pour preuve que jamais les dits palestiniens d’aujourd’hui n’ont revendiqué leur indépendance lorsque la Jordanie occupait la Cis-Jordanie et Jérusalem Est. D’ailleurs ce territoire ne s’appelle pas Cis-Jordanie pour rien. Nous savons tous que cette Palestine est musulmane et sera un nouvel état arabo-musulman, un de plus au nom d’une histoire qui n’existe pas. La Palestine est une création récente. A terme, si la Cis-Jordanie devenait indépendante, ce serait peu de temps après, des escarmouches aux frontières et sans doute des attentats si ce n’est une guerre dans les années suivantes avec l’aide des états musulmans voisins. C’est inscrit dans les gènes des arabo-musulmans qui n’accepteront jamais un état juif au Moyen-Orient et dont la culture religieuse implique non seulement la mort des juifs mais la domination du monde à terme. Le monde ce n’est pas pour demain, l’Europe sans doute par  lâcheté ou  cupidité des dirigeants  européens pour après demain mais Israël refusera d’être la proie aujourd’hui ! On ne peut demander à un pays de se faire harakiri avec un mot d’excuse pour ne pas l’avoir fait plus tôt ! Je le dis et le répète sans cesse depuis des années, l’Histoire est notre avenir, c’est au regard de l’histoire qu’il faut déterminer nos choix pour un avenir meilleur.

L’histoire de l’islam, des arabo-musulmans, de l’empire Ottoman, de la Turquie d’aujourd’hui sont des repères qu’il ne faut jamais perdre de vue. C’est ce que nous faisons depuis des années et nous allons le payer très cher !  

Israël est le seul pays démocratique de la région. Le seul qui nous soit proche culturellement et sentimentalement avec lequel nous avons une histoire commune. Que l’on ne nous fasse pas croire que c’est avec la Turquie. Ici sur ce blog, j’ai souvent exprimé mon rejet de cette Turquie européenne au nom de l’histoire et des milliers de morts européens. Il nous est interdit de lâcher Israël ! Il nous est impossible de lâcher une démocratie pour un hypothétique rêve de démocratisation des pays arabes qui ne seront jamais démocratiques comme nous, nous l’entendons. C’est d’ailleurs bien normal, ils n'ont  pas nos racines, ni la même culture, la même vision de l’humain, les mêmes exigences de droits pour tous, la même idée de l’égalité des sexes que nous. C’est un conflit culturel, religieux qui s’ouvre. Israël est notre rempart, notre première ligne de front, notre avant poste. Si nous l’abandonnons, c’est nous-mêmes que nous suicidons à terme. Ce n’est pas plus compliqué que ça !

S’imaginer comme le font aujourd’hui nos dirigeants que la démocratie sera l’avenir dans des pays comme la Libye, l’Egypte, la Syrie et même dans les pays du Maghreb où nous étions autrefois, relève au minimum d’une irresponsabilité ou d'un idéalisme béat. On peut s’entendre avec des dirigeants mais on ne changera pas le fond des peuples. Le fond de ces peuples est arabo-musulman, le plus souvent islamique dans le plus mauvais sens du terme. Leur vision de la femme, des libertés civiles et de la justice n’a rien à voir avec notre vision. Pour  l’exemple,  le fait d’envoyer devant les représentants de l’ONU, dans le cas de la demande d’indépendance de la pseudo Palestine, une femme, mère de quatre terroristes, fière d’eux, en dit long sur la vision d’un monde qui ne peut pas être le nôtre! Une vision de l’avenir qui ne peut pas être la nôtre !

Gérard Brazon

************

 

Bivouac ID

L’Autorité palestinienne a choisi la mère de quatre terroristes, dont l’un a tué sept civils israéliens et a tenté d’en tuer douze autres, comme symbole de sa campagne pour la reconnaissance d’un Etat palestinien à l’ONU.

Lors d’un événement largement médiatisé, l’Autorité Palestinienne à demandé à madame Latifa Abu Hmeid de mèner le cortège vers les bureaux de l’ONU à Ramallah et de remettre en personne,  une lettre pour le secrétaire général Ban Ki Moon.

Le journal officiel de l’Autorité palestinienne PA daily rapporte qu’elle a été choisie pour lancer la campagne pour L’ONU, soulignant qu’elle est ” la mère de 7 prisonniers et d’un “Shahid” (martyr), Abd Al-Mun’im Abu Hmeid”. Cependant le journal ne mentionne pas que 4 de ses fils en prison sont condamnés pour meurtres.

Nasser Abu Hmeid - commandant de la branche armée du Fatah, “Brigades des martyrs Al-Aqsa Martyrs” à Ramallah, condamné 7 fois à la prison à vie pour le meurtre  de 7 civils israéliens et 12 tentatives de meurtres. 

Nasr Abu Hmeid - Membre des “Tanzim”, faction terroriste du Fatah. condamné 5 fois à la prison à vie pour participation à deux attentats et pour trafic d’armes.

Sharif Abu Hmeid - membre d’une unité terroriste commandée par  l’un de ses frères, responsable d’attaques contre des civils et des militaires. Il a accompagné un terroriste-suicide jusqu’au lieu de l’attentat en mars 2002. condamné 4 fois à la prison à vie.

Muhammad Abu Hmeid - impliqué dans plusieurs attentats - condamné 2 fois à la prison à vie +  30 ans.

Le cinquième fils, Abd El-Mounim Muhammad Yusuf Abu Naji Hmeid, celui désigné comme ”martyr”, était membre de l’aile militaire du Hamas, les brigades Izz A-Din Al-Qassam, a planifié et exécuté l’assassiner d’un officier du renseignement israélien.
Source :
 Palestinian Media Watch

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

Nancy VERDIER 21/09/2011 23:43



Le discours de Sarkozy aux Nations Unies, quelle prétention...!!! Il fixe même un calendrier pour la "réconciliation et la paix". Dans un an, "clic clac" tout doit être finalisé a dit Sarko....On
a quand même vu Goasguen sur une chaîne TV (France 24, je crois bien) pour rappeler que Mahmoud Abbas aurait dû faire des élections il y a 2 ans. Donc, il n'est même pas président de l'Autorité
Palestinienne. Tout compte fait, il s'est présenté à l'ONU comme chef de l'OLP (qui demande la libération de la Palestine). Et puis quid de Gaza et du Hamas ?? C'est vraiment le cirque. En outre
les Européens ne sont pas d'accord entre eux (c'est sans doute mieux ainsi). Les Européens divisés en 3 groupes sur cette question, apparaissent aux yeux du monde comme des Nains politiques. Et
la France se met en vedette. 
Je me sens un peu rassurée du fait de ce cirque Onusien. Tout devient ingérable. Quant à changer le mental des arabo- musulmans vis à vis d'Israël, cela prendra encore du temps. Mais OUI, la
Palestine est en Jordanie, alors qu'on nous fiche la paix avec ce micro - état à créer en Cisjordanie. C'est impossible.