Occupation de la mosquée de Poitiers par la Génération Identitaire. Par Christian De Lablatinière

Publié le 22 Octobre 2012

Par Christian De Lablatinière

En lisant le texte de la déclaration de Génération Identitaire il est difficile de ne pas adhérer à leur revendication: c’est un constat qui dérange surement mais on peut largement dire que la grande majorité des français à droite comme à gauche en a marre de cette immigration incontrôlée et envahissante. La grande majorité des français (y compris certains musulmans) a peur de cet Islam radical et violent qui envahit nos villes. La grande majorité des français souhaiterait que nos rues soient débarrassées de cette “racaille” (terme employé par l’ancien président de la République) afin que nos enfants ne soient plus agressés, que l’insécurité diminue.

Extrême droite ou jeunes français voulant affirmer leur identité ? Les médias se sont empressés de qualifier ces jeunes identitaires d’extrême droite, c’est surement aller un peu vite en besogne mais il est vrai que dès qu’on touche à l’Islam les médias, en bon dhimmis, vous qualifient d’extrême droite. Nos amis Guy Millière Et Gilles William Goldnadel, Yvan Roufiol, Ménart et Zemmour en ont fait les frais.

Bien sur cela dérange de parler de l’Islam, des musulmans, des mosquées construits souvent avec l’argent public en violation totale de la loi de 1905. Cela dérange mais c’est une réalité que tous nous vivons en France et un peu partout en Europe.

- Comment ne pas être conscient que 12 millions de musulmans, chiffre de Martine Aubry, change profondément l’équilibre fragile d’une nation ?

- Comment un pays peut-il absorber et intégrer autant d’étranger en aussi peu de temps et sans aucune mesure d’accompagnement ?

 Car ne l’oublions pas, jusqu’au début des années 80 les mouvements migratoires étaient relativement modérés. Mais depuis cette politique forcée de “Dialogue Euro-Arabe”, appelée également Eurabia, c’est de l’ordre de 200 000 nouveaux immigrants officiels par an (surement plus de proche de 400 000/an avec les clandestins) que la France doit intégrer dans une économie qui marche au ralenti depuis de nombreuses années. C’est mission impossible et ce n’est ni une question de racisme ou de xénophobie mais purement de l’économie !

Comment résoudre l’insécurité tant que les gouvernants laisseront se perpétrer des zones de non-droits aux mains des bandes et des dealers, pratiquement tous de confessions musulmanes ? Comment empêcher la montée de l’Islam radical si on laisse prêcher des imams radicaux dans 80% des mosquées de France, si on laisse les prisons aux mains des islamistes ? Comment continuer à enseigner si on laisse l’école de la République être remise en cause et déstabilisée par des musulmans qui refusent l’enseignement français, l’histoire de France, etc… ?

Les dirigeants ont imposé à la France cette immigration massive incontrôlée pour satisfaire à leurs engagements envers la Ligue Arabe puis envers l’OCI dans le cadre de l’échange Eurabia. En fait d’échange, il s’agissait d’un échange pétrole et technologie contre population et liberté pour l’Islam de s’implanter… Le livre de Bat Ye’or, Eurabia, décrit parfaitement les termes de cet échange.

Ainsi les gouvernements successifs ont créé des loirs d’exceptions pour favoriser l’immigration comme le regroupement familial qui a permis un statut d’étranger permanent ou comme l’octroi des aides sociales aux étrangers qui n’ont jamais cotisés, mettant ainsi en péril notre système social. Ils ont également aidé à la délocalisation de nos industries vers l’Afrique du nord détruisant ainsi des milliers d’emploi en France.

Toutes ces mesures et beaucoup d’autres trop longues à détailler ici sont devenus de vraies aspirateurs à étrangers et ont mis en grave péril notre système social, nos emplois, l’équilibre même de notre société. Toutes ont été prévues et planifiées dans le cadre du Dialogue Euro-Arabe.

La France met aujourd’hui en oeuvre le dernier volet de ce fameux Dialogue Euro-Arabe, le volet culturel où il est écrit que les gouvernants doivent favoriser la promotion de l’Islam sur un plan culturel et artistique afin de favoriser l’acceptation de l’Islam par les populations européennes… Nous y sommes !

Il suffit de voir les efforts déployés de tout côté pour présenter l’Islam comme une religion qui a “beaucoup apporté” à la civilisation, ce qui en soit est un pur mensonge, l’Islam n’ayant apporté qu’une religion, des conflits et des destructions. Institut du Monde arabe, l’art islamique au Louvre, l’immense centre culturel islamique en construction à Paris, les exemples ne manquent pas de cet effort pour “vendre” l’idée de l’Islam.

Les médias y participent largement et sont eux aussi  l’oeuvre pour nous faire avaler cette culture qui nous est étrangère et pire encore pour couvrir les excès des islamistes radicaux que l’on nomme jamais.

Tous ces efforts pour nous imposer l’Islam étaient planifiés dans le Dialogue Euro-Arabe, il suffit de relire Eurabia pour comprendre qu’il ne s’agissait pas d’un fantasme de Bat Yé’or mais  bien d’un processus largement planifié et organisé par nos dirigeants.

Il est d’ailleurs étonnant que les “complotistes” toujours prompts à chercher un complot judéo-maçonnique dans tout souffrent d’une cécité totale quant il s’agit de d’Eurabia et de la conquête de l’Europe par l’Islam…

Les questions que posent Génération Identitaire sont de vraies questions:  « Immigration, construction de mosquées : REFERENDUM ! »

Ces jeunes français ont le droit de poser la question de l’immigration et du développement tout azimut de l’Islam sur le territoire français. Ils ont le droit d’en appeler à un Référendum sans pour autant être de dangereux fascistes d’extrême droite.

Nos voisins suisses ont bien eu à se prononcer sur la question des minarets sans pour autant tous être qualifiés d’extrême droite. Les hollandais et les allemands ont décidé de mettre un terme au fameux multiculturalisme si cher à nos politiciens après en avoir constatés l’échec sans être pour autant tous qualifiés d’extrême droite.

Combien de ceux qui stigmatisent ces jeunes français ont pris la peine de lire leur manifeste ou leurs articles ? Aucun surement, les médias français ont un tous un trait commun : la flemme ! Dès que l’AFP ou une autre agence diffuse une information tous la reprennent sans enquêter, sans vérifier. Et quand, comme l’AFP en est coutumière, c’est de la désinformation on a la retrouve diffusée partout.

Je suis allé lire le manifeste de génération Identitaire et je n’ai trouvé aucun appel au meurtre, aucun appel au fascisme, aucun propos raciste et aucun propos antisémite. Et chose rare aucun propos anti-sioniste.

Ces jeunes identitaires rappellent le droit des peuples à leur autodétermination surtout quand il s’agit de l’arrivée massive et incontrôlée d’étrangers qui change profondément le visage et l’avenir du pays. C’est un constat difficile à faire pour nos politiciens qui ont largement ouvert les portes sans contrôles et sans mesures d’accompagnement et d’intégration.

Mais la réalité nous rattrape et ce mouvement de “résistance” de Génération Identitaire est certainement précurseur d’un choc qui sera surement plus violents dans les années à venir si aucune mesure n’est prise par le gouvernement. Et malheureusement, il n’y a certainement rien à attendre du gouvernement Hollande dès lors où celui-ci a annoncé qu’il n’exigerai plus de visa pour les étrangers en provenance d’Afrique, ouvrant encore plus les vannes de l’immigration.

Certains analystes complaisants justifient la violence, la montée de l’islamisme dans les banlieues en raison de de l’abandon des quartiers par les gouvernements successifs. Cette analyse pour le moins surréaliste oublie facilement que la France a absorbé des générations entières d’immigrés de diverses origines pendant des siècles sans que cela ne pose de problème particulier.

En revanche, on peut facilement comprendre que cette politique d’immigration incontrôlée de nos gouvernants couplée à un laxisme total en matière de sécurité ne peut qu’engendrer des mouvements de protestation de plus en plus virulents de français qui se sentent agressés par cette présence massive, irrespectueuse de nos valeurs et de notre culture judéo-chrétienne.

Cette occupation pacifique d’une mosquée en construction à Poitiers n’est que le prémisse d’une gronde populaire qui risque de s’étendre à l’ensemble du territoire et qui finira certainement par ne plus être pacifique.

Déjà la communauté juive est très expressément visée par tous les islamistes et les Mohamed Merah en herbe qui, comme on l’a vu à Sarcelles, sont prêts à passer à l’acte violent voire meurtrier. On ne lance pas deux grenades dans un super marché casher sans avoir envie de tuer.

La communauté juive devra rapidement s’organiser pour faire face à la violence islamiste, voir s’organiser en autodéfense puisque nos gouvernants ont montré les limites de ce qu’ils sont prêts à consentir face à l’islamisme. Même si l’on peut largement saluer le coup de filet de la police dans ces milieux, c’est loin de suffire pour ramener la sécurité et surtout empêcher l’islamisme radical, qui prône le meurtre des juifs et le racisme anti-blanc, de se développer.

Expulser tous les imams radicaux de France, expulser tous les étrangers en situation irrégulière qui n’ont pas de travail, expulser tous les étrangers condamnés pour des crimes, réinvestir tous les quartiers sensibles, les nettoyer des dealers et de la “racaille” et assurer une présence policière permanente pour que la population puisse enfin revivre normalement, renforcer les effectifs de la police en leur donnant les moyens et les ordres nécessaires au lieu de les empêcher de faire leur travail.

Voilà quelques mesures fortes qui calmeraient très vite tous les islamistes… A situation d’exception mesures d’exception…

Sur un plan social, arrêter de dispenser largement les aides sociales aux étrangers qui n’ont jamais cotisés en France et la France sera beaucoup moins convoitée par les populations étrangères. Arrêter de donner la préférence aux étrangers au détriment des français comme on le voit dans beaucoup d’offices de HLM.

Ces mesures ne sont ni racistes ni islamophobes, ce sont juste des mesures de bon sens et de bonne gestion. Les gouvernants sont comptables des deniers publics et dispenser des aides sociales à des étrangers dans tous les sens, sans aucun contrôle et sans aucun fondement relève de l’escroquerie vis à vis de tous ceux qui travaillent et cotisent en France, français ou étrangers.

Quant à l’Islam, il est purement naïf voir suicidaire de ne considérer l’Islam que comme une religion. En effet, l’Islam a deux facettes d’une même médaille: une facette religieuse dans laquelle la grande majorité des musulmans se retrouvent mais qui n’est malheureusement que le prétexte pour que la seconde facette, l’Islam politique, fasse passer ses messages de conquêtes de l’Occident.

C’est ainsi qu’on nous parle de l’Islam comme une religion de paix, sans jamais le démontrer clairement par des textes. Mais accordons aux musulmans la bonne foi sur ce point et heureusement la très grande majorité des pratiquants sont des gens paisibles qui ne veulent que vivre et travailler normalement.

En revanche, l’Islam politique a plus que démontré partout dans le monde qu’il n’a qu’un seul objectif la conquête du reste du monde et par la force s’il le faut.

C’est de cet Islam politique que se revendique l’Organisation pour la Coopération Islamique qui n’a d’autre objectif que de répandre l’Islam partout, de le financer, d’imposer la Charia et d’établir le Grand Califat mondial.

C’est aussi de cet Islam politique que se revendique Al Quaida, mais aussi le Hamas et le Hezbollah et beaucoup d’autres groupes terroristes extrêmement violents et meurtriers.

C’est aussi de cet Islam politique que se revendiquait Mohamed Merah et les islamistes et salafistes arrêtés en France. Leur combat s’appelle le Jihad et il consiste à islamiser par la violence le reste du monde afin d’y établir également le Grand Califat mondial et la Charia. Ces islamistes radicaux ne sont que le bras armé d’un même objectif politique: la conquête du reste du monde…

Il existe également des islamistes en col blanc tel que Tarik Ramadan et des sympathisants acquis à leur cause tel que Alain Soral, Dieudonné et quelques autres. Mais ne nous y trompons pas, tous qu’ils soient en col blanc, qu’ils soient sympathisants, qu’ils soient islamistes, salafistes ou dirigeants de l’OCI, tous n’ont qu’une seul objectif : imposer l’Islam en Europe, en Occident.

Sur le plan religieux, l’Islam en France ne pose pas réellement de problème dès lors où ses adeptes se contentent de rester dans le strict cadre religieux en respectant les limites fixées par les règles républicaines et laïcs, comme le font les juifs, les protestants, les chrétiens, et autre.


Que les musulmans continuent de pratiquer leur religion dans le cadre de la vie privée, sans vouloir conquérir l’espace public avec des foulards, des djellabas et autres accoutrements d’une autre civilisation, ne pose aucun problème. Que les musulmans financent eux même leurs mosquées sans fond public comme l’ont fait les juifs ou les protestants, ne pose aucun problème. Que les politiques arrêtent de financer la construction de mosquées ou de pseudo centres culturels islamistes avec des fonds publics.

Mais si l’Islam en France est là pour propager la version politique de l’Islam c’est à dire le Jihad et l’imposition de la Charia, si une minorité de musulmans tentent d’occuper l’espace public, d’imposer petit à petit des exceptions relevant de la Charia, d’imposer des voiles et des djellabas qui sont des signes ostentatoires non pas de l’Islam mais du Jihad, alors il est du devoir des gouvernants de s’y opposer farouchement car il en va de la survie de notre cohésion nationale sauf à capituler définitivement.

Si rien n’est fait, si ce gouvernement comme le précédent fait preuve de laxisme face à l’Islam politique conquérant, si le Qatar peut continuer à acheter progressivement des pans entiers de notre économie (récemment la Banque d’affaire Dexa) pour mieux financer l’Islam comme il s’apprête à le faire dans nos banlieues sans aucun contrôle, alors des mouvements comme Génération Identitaire surgiront partout en France et il y a fort à parier qu’ils seront beaucoup moins pacifistes. Nous parlerons alors de résistance d’un peuple face à une occupation sournoise qui ne dit pas son nom.

Faudra-t-il attendre d’en arriver là ?

Christian De Lablatinière - © Europe Israël
Reproduction autorisée et encouragée avec la mention suivante © Christian de Lablatinièrewww.europe-israel.org 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Claude Germain V 22/10/2012 15:58


Faisons plus simple et ne tournons pas autours du pot ,c'est une hypocrisie effroyable .A part quelques cas ,en tant qu'ethnie differente de la notre ,dans ses formes pensées ,dans son
comportement ,dans ses habitudes de vie et coutumes ,dans son domaine pseudo religieux et les applications qui en decoulent , je vais etre plus simpliste ,je pense que si demain il y avait un
vote ,meme en prenant le risque de confrontations civiles graves ,si dans un referendum demandant aux français : voulez vous fermer les frontieres ??
voulez la demolition des mosquées ne faisant pas parti de notre culture ? voulez vous le depart de 4 a 5 millions d' illegaux sur la terre de France et au pire le depart d'un certain nombre de
musulmans ; je donne le resultat du referendum pour un OUI ENTRE 60 et 70 % ....


Qui oserait poser les questions vitales  ???? personne ..... c'est pour cela que cela ne pourra aller qu'en empirant ..... Dommage .....

LA GAULOISE 22/10/2012 15:46


Une fois encore, on fait grand cas et on crie au scandale pour une occupation, somme toute bien légitime, mais , bien sur, on passe sous silence la destructions des Eglises et le massacre des
chrétiens de par le monde musulman : chercher l'erreur !  Un foi de plus, on demande UN REFERENDUM....!

DURADUPIF 22/10/2012 14:55


Oui on en est arriver là ! L'organisation politique qu'est l'islam mène obligatoiremernt à l'affrontement. Cela ne va pas tarder. L'aplaventrisme caratérisé des princes qui nous gouvernent ne
nous incitent pas au moindre optimisme. Ce n'est pas en arrêtant quelles jeunes décérébrés, plus salafistes que moi tu meurs, mais bien en mettant sérieusement en demeure TOUS les "tenants" de
l'auto-proclamé islam en France. CFCM, Recteurs, Mosquées, Imams, OIF, OCI Frères musulmans. Associations coraniques locales,régionales, nationales, Instituts coraniques, écoles coraniques,
madrassa,etc... QUI EUX ENDOCTRINENT ces décérébrés. L'islam ne cèdera que par La Force. Toute autre stratégie est vouée à l'échec.