Ode à une classe politico-médiatique hors du commun par Lucien SA Oulahbib.

Publié le 19 Novembre 2012

Trois choses, si irréelles pourtant, sont bel et bien advenues au début de cette seconde quinzaine de novembre 2012 :

1/ des individus se sont payés le luxe de protester sans honte dans les rues parisiennes et londoniennes "pour Gaza", contre le "droit de se défendre d'Israël" (dixit Obama) alors que près de 40.000 syriens ont été tués sous la férule du régime d'Assad en Syrie, c'est beau, si généreux qu'un tel sentiment d'irréalité s'avère bien entendu mal placé ! ;

2/ des "contre-manifestants" à Toulouse se sont payés le luxe d'empêcher, sans complexes, en riant même (les S.A riaient beaucoup aussi) que se déroule la protestation contre ledit "mariage pour tous" en les traitant et abondamment de "vieux, ringards", pas beaux, pas généreux, pas pas (de l'oie?) etc…

3/ des rescapés, des zombis de 68, profitent du revival millénariste (Maya ?) pour "libérer" la France en général et le (no) futur aéroport de Nantes en particulier de la "dépendance au progrès", le tout en vue de construire (enfin !) cette société frugale obligatoire du communisme "vrai" (dixit Badiou) celui des "sans"(identité, sexe,schiste,nation, croissance) avec tout de même insémination et euthanasie médicale assistées et remboursées à 100% (et plus encore) non mais !…

En fait, tous ces individus, dotés d'un tel luxe de déni, disent et font ce que notre belle classe politico-médiatique française prêche du haut de sa superbe savante et hors du commun. Notre belle (et si gentille) classe s'étonne cependant que :

1/ Israël refuse de disparaître alors que tous les calculs annoncent le contraire ; donc Israël, tout entier, ne peut que "glisser " vers "l'extrême droite" ; en effet Israël, au lieu d'accepter sans broncher le "progrès" que représente  l'islam modéré en général, le Hamas en particulier, Israël "réagit", ce qui est non seulement d'extrême droite de facto (hormis quelques-uns à sauver) mais le devient "de plus en plus"; car "réagir"ne veut pas dire "refuser" mais "être d'extrême droite" ; conclusion ? il faudra donc redoubler de propagande, même si des Merah en puissance seront fabriqués en même temps : mais même pas mal ! Le Président ira distribuer quelques larmes officielles et s'en expliquera dans de belles conférences de presse avec de beaux discours de sous-préfets (Alphonse Daudet en a signalé de mémorables dans Tartarin de Tarascon). 

2/ Notre classe politico-médiatique, que le monde entier nous envie, a honte de voir certains se comporter comme de vulgaires "républicains" américains : Obama n'a-t-il pas gagné ? Donc le mariage (déjà légal en Espagne, Suède, etc) doit exister! c'est une preuve d'avancée formidable de civilisation ! "on ne naît pas femme mais on le devient" est désormais un slogan dépassé : on ne naît pas sexué mais on le devient voilà le slogan d'une cité sans aéroport, sans voiture, sans papiers, il est libre Max ! certains l'ont même vu voler (et récidiver)… Il faudra donc redoubler de propagande, même si des contradictions formidables seront générées en même temps comme ces enfants dépendants à "l'herbe" à 11 ans, pas grave ! même pas mal ! le Président ira de nouveau prononcer de beaux discours à la Sorbonne pour justifier ce "grand bond en avant" de la famille pour tou(t)(e)s, comme le disait (en 1958) ce précurseur que fut le Président Mao à un peuple aujourd'hui débordant d'aéroport, et de voitures (mais obligé de voir le dernier James Bond qu'en 2013 afin d'éviter de concurrencer la sortie en grandes pompes de films locaux…).

3/ Ce projet d'aéroport nantais date de quarante ans paraît-il, en vue de délestage, désencombrement, etc, mais comment la classe politico-médiatique, qui a caressé dans le sens du poil les partisans transis du retour à la vie de village (image pas du tout "réactionnaire", pas du tout), va-t-elle dealer la chose ? Sans doute en proposant plus d'insémination artificielle, plus d'adoption, de droit de vote des étrangers, d'emplois aidés, etc… Quel rapport ? Mais aucun justement sinon politique en terme de rapport de forces pur du genre : avec moi ou contre moi : avec moi qui donne le mariage pour tous et des avions, de l'emploi, du pain et des jeux, contre moi ceux qui au bout du compte sont des réactionnaires en leur genre puisqu'ils exigent un "droit au retour" dans la nature des contes de fées avec de gentils loups, ours, palestiniens…

Sauf qu'il ne devient plus du tout évident de s'en tenir à l'insémination artificielle, l'euthanasie (cette version, soft power, de l'eugénisme chic) les salles de shoot (remake des feux salons d'opium) en contrepartie ; il n'est pas du tout sûr en effet que cela puisse rassurer ceux qui de toute façon considèrent que les humains sont trop nombreux : "grève du troisième enfant ! " prônait une journaliste scientifique (sic!) de France Info il y a quelques temps…Le Président devra donc bien peaufiner ses prochains discours de sous-préfecture.

Aidons-le un peu. En fait, notre glorieuse classe politico-médiatique devrait prendre en compte trois raisons objectives qui peuvent expliquer ces "réactions" (d'extrême droite, ou d'un "autre âge" bien sûr…) : 

1/ il n'est pas possible d'aller aussi loin en bannissant ainsi les mots "père" et "mère", jusqu'à les poursuivre jusque dans le livret de famille, remplacés en effet par parent 1 ou A et parent 2 ou B ; cela suscitera en plus d'autres frictions: être "seulement" parent "2" n'est-ce pas aussi une inégalité ? Pourquoi pas parent 1 bis plutôt ? Il faut en tout cas et d'ores et déjà s'entraîner : dès que l'une de mes deux filles m'appelle "papa" je la rectifie en disant "non, appelle moi parent 2, pour l'instant cela ne marche pas vraiment, mais je continue (je ne veux plus être traité de réactionnaire, sioniste d'extrême droite plus exactement selon le classement de la "fachosphère" faite par Le Monde, le Nouvel Obs, ces nouveaux organes des bien pensants).

2/ L'existence d'un Israël non musulman est exclu par le Coran lui-même qui a envoyé Mahomet pour rectifier la déviation induite par les Juifs et les Chrétiens, donc permettre à Israël d'exister reviendrait à signifier que le Coran n'est pas incréé, n'est pas la parole littérale à habiter. La guerre voulue par les khomeynistes est donc en route, mais aussi l'idée qu'il faut réoccuper Gaza pour sinon l'empêcher, du moins la freiner, ce que ne peuvent évidemment comprendre les "don't panik" genre Boniface and Co qui conseillent notre belle classe politico-médiatique, d'où l'impasse actuelle, passée, et future, s'il n'est pas compris que le problème n'est pas Israël mais le national islamisme.

3/ Ce n'est pas avec moins mais avec plus de technologies que l'Humanité a réussi à se sortir des impasses démographiques économiques et politiques : c'est en innovant par la charrue puis la moissonneuse-batteuse, l'eau courante, le tout à l'égout, que l'espérance de vie a "progressé" contre les épidémies issues des décompositions en plein air du putride, c'est par la machine le robot que le travail à la chaîne a reculé, c'est aujourd'hui avec les écrans digitaux, surtout micro, que toute une jeunesse se remet à écrire et à lire; il lui manque cependant des cadres théoriques et éthiques dignes de ce nom pour se libérer de toutes les dépendances que ses aînés se sont évertués à produire pour mieux l'asservir dans un clientélisme servile.

Le Président voudra-t-il (pourra-t-il) est-il en mesure de puiser quelques idées de discours dans ces trois raisons?… Être ou ne pas être, that is the question.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Epicure 19/11/2012 21:16


Rappelons que la GAUCHE ISRAELIENNE ETAIT AU POUVOIR EN 1990-96 et suivnates et a fait les guerres inévitables à l'identique qu'elle condamne aujourd'hui !!!


Pour Revenir au Fromage pardi....Que croyez vous que soient les "politiques" isr&aéliens? Des narcisses avides, comme chez nous!


Le Hamas et les Palestiniens qui veulent la disparition de l'entité sionistes ne changeront pas leurs chartes parcequ'ils ont Warchawski et Amoz Oz coimme Premier ministre et des affaires
étrangères au lieu de Netanyahu et Lierberman!!


Ah les cons.