Offensive de la censure sur les sites et blogueurs mal-pensants.

Publié le 1 Août 2011

Pétition pour la fermeture de Fdesouche

Loin de nous l’idée de faire des amalgames honteux ou de stigmatiser qui que ce soit. Mais tout de même. Le Français de souche, ou sous-chien, ou indigène de ce pays miteux, est un jeune faiblement qualifié, inculte, chômeur, consanguin, français, vieux, débile profond, verruqueux, syphilitique, illettré, pétri de phobies, de penchants racistes et pédophiles, qui se prélasse complaisamment dans un océan d’ignorance crasse aux relents nauséabonds en vivant paresseusement dans une grotte aux vapeurs de pinard, mangeant ses excréments, hurlant à tue-tête des chants patriotiques allemands et accumulant patiemment ses crottes de nez comme apéritifs pour jours de fête: mort de Gandhi, découverte du virus du sida, anniversaire de son piranha Adolphe, éruption du Vésuve, disparition d’une espèce protégée, catastrophe aérienne.

Animal nuisible, le Français de souche, de part sa corpulence chétive et rabougrie, présente à peine un intérêt en expérimentation pharmaceutique ou comme figurant dans des films à succès tels que Gremlins ou Troll 2. En dehors du nettoyage quotidien de sa collection de parpaings en fonte, le Français de souche aime: les croûtes de fromage, le béton armé, se remémorer ses vacances sur le Mur de l’Atlantique, cirer ses bottes, nettoyer son terrarium de cancrelats, regarder des pendaisons d’homos à la télévision iranienne, voir des enfants claquer du Choléra, et cirer ses bottes, encore. Effrayé par les Lumières, il se déplace de nuit (si possible de Cristal) dans son Panzer d’occasion tuné bleu-blanc-rouge et pense passer inaperçu en couvrant le bruit des chenilles par de puissants airs wagnériens. Constamment à la recherche de bébés phoques africains à écorcher vifs sous ses mandibules racistes, son petit œil vicieux scrute fébrilement la toile nauséabonde, attiré par l’odeur de l’innocent qui viendrait s’engluer dans l’obscurité du ventre toujours fécond des zeurlépluzombres.

C’est pourquoi nous déclarons: les sous-chiens sont des cons et il faut les faire taire. Protégeons notre démocratie. Halte aux clichés, à la stigmatisation, à la recherche de boucs émissaires pour éluder nos responsabilités et aux raccourcis faciles pour étouffer le débat. Parce que tous ensemble dans le Vivre Ensemble, nous défendons la diversité métissée serrée qui nous enrichie telle des millions de petits bâtons multicolores et sucrés.

A suivre et lire sur: 

http://maitrederville.wordpress.com/2011/07/26/petition-pour-la-fermeture-de-fdesouche/

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

florimond 03/08/2011 09:43



Et le titre du billet, chère Isabelle "Offensive de la censure contre les sites et bloggeurs mal pensants" ? Il n'est pas explicite ? Connaissant le goût de l'écriture de Gérard, je ne doute pas
qu'il nous aurait gratifié d'un joli texte sur la liberté d'expression...si il avait voulu. Mais bon, ce n'est pas la première fois qu'il publie des fausses informations (de l'université de Lille
et ses sociologues fantomes au photomontages diffaments).


Au fait, c'est pas trop sympa de laisser tomber Francis Néri, lui qui croyait tellement les bobards que M.Brazon s'est empressé de nier et d'effacer de son joli blog lorsqu'il s'est senti menacé.
Resistance Républicaine lâche ses alliés et les laissent en rase campagne lorsqu'il s'agit d'affronter la loi...Quel courage !


J'ai adoré le "je ne savais pas qu'il s'agissait d'un montage" de Gérard, quel courage politique !



isabelle 03/08/2011 05:02



Je n'ai vu nulle part de cri à la censure.


Je pense que ce texte nous a été livré sans commentaire pour que nous en savourions l'ironie.



florimond 02/08/2011 17:01



T'as rien compris Gérard...c'est une connerie, un délire...et en plus ils sont plutôt de ton côté.





c'est pas comme ça qu'elle avancera ta guerre des civilisations, si t'es même pas capable de reconnaître tes copains.


Lis les textes avant de crier à la censure...