Ohé prolétariat, Jean-Luc Mélenchon t'a compris... Par Gérard Brazon

Publié le 25 Mai 2012

Gérard 60 ans-2- 2012Je reçois régulièrement des "infos" sans que l'on sache vraiment ce qu'il en est. Par exemple sur Jean Luc Mélenchon, sous couverture du Canard Enchaîné". Qu'en est-il réellement.

Je fais partie de ceux qui considèrent qu'il est inutile d'exagérer, d'amplifier et finalement de faire courir une demi-vérité ou un demi-mensonge. Les faits sur la vie de Jean Luc Mélenchon sont évidents! Cet homme ne connait pas la misère loin de là! Il fait partie des riches selon les critères hollandais. Mais qu'importe, puisque François Hollande est lui-même riche selon ses propres critères!

Toutefois, il y a comme un parfum d'indécence lorsque l'on veut faire peuple, parler peuple et en fait se mettre dans la peau de gens du peuple lorsque toute sa vie, le peuple n'a pas été une vraie préoccupation! Lorsque l'on ne sait pas ce que c'est de gagner sa vie à l'usine, sur les chantiers, dans la boue ou le gambouis, dans les magasins et j'en passe pour gagner souvent un salaire de misère ou juste de quoi ne pas se noyer. Les imitateurs ont leur justification lorsqu'ils sont drôles! Jean Luc Mélenchon n'est pas drôle.

Ce personnage est infect, mal poli, ordurier souvent, se prend pour ce qu'il n'est pas! Il n'est pas le peuple, il est une imitation en vue d'un poste au minimum, d'un ego monstrueux. Cette imitation d'un Jacques Doriot à l'envers me fait vomir! Il vient des hauteurs du socialisme, ancien sénateur, adhérent depuis 31 ans au PS, ancien Ministre. Il aura une retraite très confortable et au-delà du possible, tandis que "ses" travailleurs peuvent espérer avoir à peine 10001€. Il me fait penser à Maurice Thorez qui s'habillait en ouvrier pour les rencontrer dans les usines! Pitoyable et insultant pour les travailleurs justement car irrespectueux.

Il n'est là que pour satisfaire un orgueil démesuré. Le peuple au fond, il s'en fout tout simplement. Alors aujourd'hui, son rêve est de battre Marine Le Pen. Pour pouvoir pavoiser sur les chaînes de télévision et s'en glorifier. Se retirer sur ces terres ensuite et se gargariser. Le peuple sera à ce moment-là, bien loin de ses préoccupations! Je le dis comme je le pense, le peuple il n'en a rien à foutre! Ecoutez-le, regardez-le, il pue l'arnaque sociale!

Gérard Brazon

*******

 Article suivant que je n'ai pu vérifier et auquel j'ai apporté quelques corrections comme sa fonction actuelle. pour le reste, faites vos recherches mais n'oubliez pas qu'il est inutile de mentir pour nuire, c'est l'effet inverse qui se produit dans ce cas !

du CANARD ENCHAINE. (paraît-il ?)

Voila, le masque est levé, Mélenchon, le chantre des sans culottes et des sans papiers, ci-devant député, ne veut pas que l'on sache comment il vit ! Bizarre avez-vous dit ? C'est bien un homme public qui vit avec de l'argent public ? 

Monsieur Mélenchon possède un petit appartement dans le 15ème à Paris  Oh, il ne fait que 218 m2  évaluée par "immo consult" entre 1.4 millions et  1.5 millions euros !

Puis il a hérité d'une chaumière en Dordogne sur un terrain de 1,4 hectare de 9 pièces et dépendances .. évaluée à 700 000 euros.

Puis d'un studio à Deauville avec vue sur la mer évalué à 220 000 euros ! Trois voitures, une vieille 206, une C6 exclusive Citroën à 44000 euros, et une Clio pour aller faire les courses... Si on fait le compte nous arrivons à (sans la 206 !) : 2.46 millions euros

Voila, on comprend pourquoi M. Mélenchon ne veut pas dévoiler son patrimoine. Les smicards, les ouvriers, les chômeurs, les pauvres,  les rmistes, les RSA, etc... et la classe moyenne apprécieront. Sans compter les émoluments de député européen!

 

Pour Wikipédia 

D'après L'Express, son patrimoine est évalué en février 2012 à 760 000 € et ses seuls revenus nets mensuels correspondent au versement de ses indemnités de député européen, de 6 200 €, indemnités dont il a proposé la réduction de 25 % dans un amendement qui n'a pas eu de suite. (On notera comme d'habitude que l'on ne parle pas des indemnités de frais généraux que touche tous les députés. voir article suivant Ndlr Gérard Brazon). Bien qu'ayant l'âge de faire valoir ses droits à la retraite, il n'a pas, en avril 2012, liquidé son dossier de retraite estimant que ses indemnités de député suffisent. Les revenus de ses livres sont reversés soit auParti de Gauche soit à l'association d'édition Politique à gauche qui permet la publication de textes engagés. 

Il possède une maison de campagne dans le Loiret valant environ 150 000 € ainsi qu'un appartement de 76 m2 à Paris, valant quant à lui 650 000 € et pour lequel il doit encore 120 000 € à la banque. 

Source Wikipédia

 

Député européen : au moins 10 500 € nets par mois

Ce que gagne un député européen: Traitement mensuel : 7 956,87 € bruts par mois. Après déduction de l'impôt européen et de la cotisation d'assurance accidents, il s'établit à 6 200,72 €. Il est ensuite intégralement imposé par les États membres.

Indemnité de frais généraux : 4 299 € par mois. Elle couvre les frais de bureau du député dans son Etat d'élection, de téléphone, d'équipements informatiques et de déplacement. L'indemnité est réduite de moitié pour les députés qui, sans justification valable, n'assistent pas à la moitié des séances plénières d'une année parlementaire. Un député consciencieux gagnera donc 12 255,87 € bruts par mois.

Avantages : le coût réel des titres de transport pour assister aux réunions leur est remboursé sur présentation des pièces justificatives. Il dispose d'une indemnité annuelle de voyage de 4 243 €. Enfin, le Parlement verse une indemnité forfaitaire de 304 € pour chaque jour de présence aux réunions des organes du Parlement.

Source Journal du Net

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Sandrine 26/05/2012 09:42


Ah oui, Maurice Thorez !...Celui-là !...Il prenait, habillé de lin,  des vacances sur le bord de la mer Noire dans une villa en marbre voisine de celle de Kroutchtchev. Son fils Paul a très
bien raconté cela, et Paul lui-même enfant passait ses vacances dans des camps de jeunes en Ukraine d'où ils devaient sortir plus gros qu'ils n'étaient rentrés, on les pesait et on les gavait. A
peu près à la même époque d'autres enfants mouraient de faim juste à côté de ces camps, à cause de la collectivisation. Paul Thorez ne s'en est jamais remis et s'est suicidé.

DUVAL Maxime 25/05/2012 18:58


Monsieur Brazon, je suis mort de rire, dans mon commentaire tout à l'heure, je pensais m'être un peu emporté sur ce Mélenchon, mais là à vous lire, je me rassure.  En tous cas, c'est bien
visé, vous ne l'avez pas loupé ! Merci.