On a raison d’avoir peur d’un certain islam - par Robert Ménard

Publié le 15 Mars 2013

Par Robert Ménard

Une poignée de Français ou de résidents en France aux côtés des islamistes maliens, d’autres encore en Somalie, au Yémen ou au Sahel, des dizaines acheminées en Syrie grâce à des filières : Manuel Valls ne cache pas la réalité du djihadisme né en France. Il va même plus loin, dénonçant un antisémitisme « très vivant », né dans les « quartiers populaires ».

Enfin ! Il était temps que les socialistes cessent de tourner autour du pot quand, à l’exemple du chef de l’État, ils ne parlent que de« terrorisme » sans préciser qu’il est islamiste. Toujours par peur, disent-ils, de montrer du doigt, de « stigmatiser ». Il était temps de désigner les véritables porteurs de la haine à l’égard des Juifs : ces « groupes radicaux liés à un salafisme, qui veulent prendre possession de nos quartiers » comme le dit le ministre de l’Intérieur.

Mais alors, que fait-on ? Comment combat-on les prêches incendiaires d’imams appointés par des gouvernements étrangers, les sites internet appelant à la haine, les prisons transformées en véritables creusets de l’islamisme le plus radical, ces groupes paramilitaires qui organisent des camps d’entrainement amateurs sous couvert d’autodéfense, d’entretien physique ou de paint ball ?

En commençant par nommer les choses, en n’ayant plus peur des mots. Oui, il y a un problème de violence, de menaces, de terrorisme liés spécifiquement à l’islamisme le plus dur. Oui, une partie de la jeunesse musulmane de nos banlieues est séduite par ce discours, détestant du même coup démocratie, femmes et Juifs. Non, les problèmes de pauvreté ou d’intégration ne suffisent pas à expliquer ces dérives. Oui, on a raison d’avoir peur d’un islam lu et vécu comme un nouveau traité de savoir vivre à l’usage des jeunes générations.

Aussi, quand Manuel Valls explique que la présence de l’islam en France est « un formidable atout » pour qu’il fasse « la démonstration qu’ [il] est totalement compatible avec la démocratie, la laïcité, l’égalité homme-femme », on a envie de lui répondre que la démonstration en question est loin d’être faite. Pourtant, les occasions n’ont pas manqué. Je n’ai pas souvenir d’avoir vu des milliers et encore moins des dizaines de milliers de musulmans dans la rue pour protester, s’indigner, se révolter contre les assassinats de Montauban et de Toulouse par un certain Mohamed Merah. Dommage.

Robert Ménard

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 17/03/2013 18:25


NON il n'y a pas "UN CERTAIN ISLAM" il n'y en a qu'un qui fait un tout, un système totalitaire politico religieux violent et de haine, inacceptable dans nos sociétés occidentales.

aupied 16/03/2013 03:16


Moi non plus le n'ai pas vu un seul musulman , s'indigner de la tuerie de Toulouse , par l'un des leurs , par contre ( je vais être dure vis a vis de certains Français) quand un des leurs est
tuer, les associations Françaises défile dans la rue pour protester  , mais quand on demande de loger les Français souchiens et bien ,ou sont passer les musulmans pour défilé la, ils n'y a
personnes ,évidemment ça ne les interressent pas , eux ils sont loger aux frais de la Princesse (et la princesse c'est qui ? c'est les travailleurs et retraités ) 

Charles Martel 15/03/2013 21:37


Ce document a été posté sur ‘Islam : danger planétaire’ http://ScoopItIslam.jumpingcrab.com et sur G+

ESCLAFIT Pierre 15/03/2013 21:30


Ces pauvres socialistes y compris  VALLS n'ont rien compris et seront les premières victimes de leurs protégés. Ils mentent à leur place, demandent à leur justice de ne pas les pénaliser et
à l'occasion les laissent en liberté aprés leurs méfaits. Ensuite l'hypocrisie règne et l'on va se prosterner devant le victimes en jurant qu'on prendrait des mesures...Où sont elles ?

Epicure 15/03/2013 19:36


Détester Démocratie, Femmes et Juifs est une caractéristique bien connue de la Paranoïa, elle même defense psychotique massive contre l'Homosexualité refoulée, selon la théorie freudienne du
déveeloppement psychique.


Si les cognitivistes et autres anti freudiens savent mieux? qu'ils viennent nous l'expliquer...De toute façon, avouons ensemble que nous n'y pouvons de toute façon rien, SAUF LES DISQUALIFIER
COMME TELS et leur faire, comme aux Nazis, une guerre sans merci et exigeant la capitulation sans condition. Voilà la question le problème et le drame: il n'y a personne pour faire la guerre
avant l'attaqye des Stukas..;et après elle, tout le monde est d'accord pour capituler!


Bonne chance l'Europe!

Pivoine 15/03/2013 19:02


Je n'ai pas souvenir d'avoir vu des millliers et encore moins des dizaines de millliers de musulmans dans la rue pour protester, s'indigner, se révolter contre les
assassinats de Montauban et de Toulouse par un certain Mohamed Merah. Dommage.


Rien de surprenant à cela, car la majorité silencieuse n'attend que l'élément déclencheur, cad d'ici quelques années, lorsque la communauté musulmane sera tellement nombreuse qu'elle pourra
présenter un candidat islamiste aux élections présidentielles, pour voter majoritairement pour lui, et faire de notre pays une république islamique. Les laïcs algériens, et plus récemment
tunisiens, égyptiens et marocains ont pu constater que l'écrasante majorité de leurs coreligionnaires n'est absolument pas laïque. Malheureusement, beaucoup de Français se voilent encore la
face... Le réveil sera très dur !