" On marche à l'envers en France " - par André Le Lan

Publié le 27 Mars 2011

Messieurs ,
 
          " On marche à l'envers en France " entend-on dire autour de soi depuis un certain temps. Le FN grimpe et l' UMP , PS et autres formations constituent des bataillons pour "contrer le FN ".
            Au lieu de s'épuiser à combattre Marine Le Pen , vous êtes-vous demandé pourquoi elle rassemble autant de voix d'électeurs ?  Au lieu de vouloir casser le thermomètre vous ne voulez pas diagnostiquer la cause . L'exemple ci-dessous rapporté par la presse vous donnera partiellement l'explication.
 
                On ajoutera une immigration galopante incontrôlée, des retraites versées à l'étranger à des personnes centenaires , sans contrôle, à d'autres qui n'ont jamais travaillé en France, ni cotisé, qui toucheront une retraite supérieure à de nombreuses personnes qui auront travaillé et cotisé toute leur vie en France, le débat sur l'islam et ses exigences insupportables qui n'ose plus dire son nom pour virer sur la laïcité, la remise en liberté des délinquants arrêtés parfois au péril de leur vie par les forces de l'ordre, le renoncement de la déchéance de nationalité de ceux qui tuent des policiers, la perspective de l'adhésion de la Turquie , cheval de Troie pour une immigration à côté de laquelle celle de Lampedusa est une simple venue de touristes, etc.  
 
Pendant ce temps de pauvres autochtones n'arrivent pas à boucler les fins de mois , croulent sous les dettes , sont interdits bancaires ... Trop c'est trop !
 
André LE LAN  -  Chatou
Chevalier de la Légion d'Honneur
 

13 reconnaissances frauduleuses de paternité et 600 000 € empochés !

Depuis le 17 septembre 2010, un homme de 47 ans était dans le collimateur de la direction du renseignement de la préfecture de police suite à de nombreuses reconnaissances suspectes de paternité. Les policiers ont pu établir qu’entre 2002 et 2008, 13 enfants nés en France, tous de mères différentes et en situation irrégulière, ont été reconnus par cet homme, permettant ainsi à ces femmes d’obtenir un titre de séjour.

Lors de son audition du 14 février dernier, l’homme a affirmé être le père biologique de chacun d’entre eux, reconnaissant toutefois que l’intention des « futures mères » était la régularisation de leur situation administrative. Le montant des prestations sociales indûment versé aux parents s’élève, à l’heure actuelle, à plus de 600 000 euros !

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

Isabelle 28/03/2011 05:55



J'éprouve tellement de colère que je ne parviens même plus à hurler.


Je finis par me demander si nous parviendrons, un jour où l'autre (et le plus tôt serait le mieux) à mettre fin à ces vols organisés, commis sur le dos des gens honnêtes qui triment et en bavent
tous les jours.


Il y a des jours où la désespérance me gagne.



rosalie 27/03/2011 16:58



Et si on ajoute celui ci combien d'argent des contribuables est-il volé ainsi à longueur d'année, alors que nos propres enfants ne peuvent plus boucler leur mois. il va vraiment falloir prendre
cela en mains et monter au créneau pour demander des comptes aux politiques.


55 fausses déclarations de paternité


08/09/2010 | 


Un homme de 54 ans soupçonné d'avoir effectué 55 reconnaissances frauduleuses de paternité et d'aide au séjour a été interpellé le 31 août dernier et déféré au parquet de Paris à l'issue
de sa garde à vue, a-t-on appris ce soir auprès de la préfecture de police.

Le préjudice annuel pour les organismes sociaux serait de un million d'euros, selon les calculs des enquêteurs.

L'enquête conduite par la direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP) a conduit à l'interpellation de cet homme d'origine africaine qui a avoué avoir rédigé plusieurs dizaines de
reconnaissances de paternité, moyennant la somme de 150 à 200 euros chacune, permettant ainsi aux mères des enfants d'obtenir des titres de séjour. Il aurait rencontré ces femmes dans la rue,
dans des établissements nocturnes ou bien à l'occasion de retours dans son pays d'origine.

Lors de la perquisition, les policiers ont découvert des documents établissant la domiciliation d'une cinquantaine de personnes à cette adresse. Quarante-deux mères ont déjà été identifiées. La
plupart d'entre elles assurent que l'homme interpellé est bien le père biologique de leurs enfants. Certaines des bénéficiaires ont par ailleurs déclaré percevoir environ 7.500 euros mensuels
d'allocations diverse



Nancy VERDIER 27/03/2011 14:48



Un gouvernement qui se respecte et qui respecte ses électeurs se doit de régler des scandales semblables.  Ce n'est ni être fasciste ni d'extrème droite que de répertorier et punir
ceux qui contreviennent aux règles et lois de la République, en volant l'Etat et les citoyens. Trop de molesse va être fatale à l'UMP.  Le PS avec son style électoraliste cherchera
toujours à élargir son fonds de commerce et ne résoudra jamais les injustices sociales - les vols, les pillages, les incohérences - de ce type. Au contraire le PS est ravi de semer la
zizanie dans le pays et de voir la France traditionnelle et profonde s'écrouler. Aux Français de réagir.



roy 27/03/2011 11:51



j'aimerais avoir l'avis des gens de gauche et des syndicats qui s'élèvent contre les pélèvents forfaitaires sur les visites médicales et médicaments, contre l'allongement de l'ade de la retraite
etc. Ou sont les controleurs des caisses primaires ?