Ont-ils baptisé leur cochon Mohamed ? Et pourquoi pas! Le MRAP dit que c'est pas bien!

Publié le 22 Octobre 2011

Combien d'animaux ont des noms de Saints chrétiens? Combien de chiens (animal impur chez les musulmans) portent aussi des noms de chrétiens! Alors, pourquoi pas un cochon qui s'appellerait Jean ? Qu'aurait dit le Mohamed, le voisin, si le cochon s'était appelé André, ou Pierre? Probablement rien.

Bref, le MRAP n'est pas content, il trouve que nommer un cochon c'est inadmissible! Violer des chrétiennes comme au Pakistan, commettre des "crimes d'honneur"c'est pas pareil ! Ce ne sont que des chrétiennes ou des traîtresses à la religion! on ne va pas communiquer pour si peu tout de même!

Alors que prénommer un cochon Mohamed, décidèment c'est pas bien!

Le MRAP est en dessous de tout comme pour ses listes de sites jugés par lui politiquement incorrects!

Bref, une affaire pour pas grand chose! Si j'avais un cochon, je l'appellerais Mahomet et si c'était une cochonne, Aïcha! Au moment des cochonnailles, je ferai une prière pour Mahomet avant de le faire passer à la casserole!  

Cela dit, il y a les chiens que l'on pourrait baptiser d'un prénom musulman mais, ce serait vache pour le chien et sincèrement, faire un câlin le soir à Hussein ou Mohamed je n'y arriverais sûrement pas! Mais au fond, cette affaire nous indique que nous ne pouvons même plus donner les noms que nous voulons à nos animaux !

Gérard Brazon

************

ALBA-LA-ROMAINE (ARDÈCHE)Ont-ils baptisé leur cochon du prénom de leur voisin ?

Mohamed ou Babe ? De quel sobriquet a véritablement été gratifiée la belle bête à la teinte rosée laissée un certain temps en pension chez la famille G.* ?

Pour les Bouguerra, il ne fait aucun doute, il n’y a pas encore si longtemps, ils étaient deux Mohamed à habiter côte à côte, séparés par un mur, dans le quartier de la Plaine à Alba-la-Romaine. Mohamed Bouguerra, électromécanicien qui travaille dans la fabrication d’emballage de fruits et légumes, marié et père de deux enfants, et Mohamed… le cochon. « Je suis musulman pratiquant et un jour, alors que je faisais ma prière, j’ai entendu le voisin appeler “Mohamed, Mohamed”… Il appelait en fait son cochon. » Archi faux, répond Mme G. « C’est du grand n’importe quoi, répond-elle. C’est lui qui est allé colporter cela chez tout le monde. Ce cochon, ce n’était pas le nôtre et il s’appelait Babe, comme dans le film. » Des caméras dans le jardin

Puis ouvrant le cahier où elle a consigné depuis début 2011 tous les actes malveillants qu’elle a subi, Mme G. explique : « C’est de la démence, il jette des gros cailloux sur nos chiens et nos biens. Du coup, on a été forcé de poser des caméras. Et mon fils de 8 ans ne peut plus jouer dehors sans être embêté. »

Lasse de voir ce conflit de voisinage se dégrader mois après mois, la famille Bouguerra a de son côté saisi le MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples) Centre-Ardèche. Sa présidente, Josette Feuchot, ne cache pas son impatience. « Ce qui nous a motivés à intervenir, explique-t-elle, c’est le fait que M. G. montre ses fesses aux enfants – des photos sont en notre possession- et se permette de les menacer et de les photographier. L’histoire du cochon, les insultes racistes, tout ceci est inadmissible. »

Le Mrap appelé à la rescousse

Et d’ajouter : « Nous pensons que cette situation qui dure depuis 3 ans risque de s’envenimer au point que l’irréparable ne se produise. J’ai peur que cela se termine par un coup de fusil. » Une inquiétude dont cette dernière a fait part au ministre drômois de l’Industrie, Eric Besson, dans un courrier envoyé il y a quelques jours.

Bref, voilà une bien vilaine affaire de voisinage au cœur d’un des plus beaux villages d’Ardèche. Chacun accumule les preuves des turpitudes de l’autre depuis des années. De son côté M. Bouguerra est loin d’être une blanche colombe, comme il le reconnaît d’ailleurs. Ce dernier a effectivement été pris à défaut par ses voisins qui l’ont enregistré à son insu, lors d’un dérapage verbal : « La cabane (NDLR : du cochon), va brûler avec de l’essence. Mais pas vu, pas pris. Ils font ch… ces Français de m… », peut-on également distinguer.

De part et d’autre, de nombreuses plaintes ont été déposées mais aucune suite n’a jamais été donnée jusqu’à présent. Aussi la famille G., envisage de déménager. « On ne peut pas continuer à vivre dans la haine et la violence ».

* Celle-ci a souhaité conserver l’anonymat

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Epicure 22/10/2011 17:11



A mon humble avis,les quelques rarissimes Juifs étrangers (ou français) honnêtes et bons voisins et socialement utiles (Prof médecins futur Nobel!), dénoncés pendant la Guerre et qui ont survécu
à la déportation....(?) (ou leurs descendants...) doivent être, secrètement, rudement contents et rigolards en voyant les pauvres  Français se démerder à présent, et sans issue possible
visible.....avec les nouveaux immigrés musulmans  30 fois plus nombreux et à peu près 30.000 fois moins utiles...


Contre le Hallal, un conseil: ne manger que du cochon!


 



mika 22/10/2011 16:04



Et que pense le MRAP de ce  film sur le pêcheur palestinien de
Gaza


qui découvre dans ses filets un cochon tombé d’un cargo.


On regarde la bande annonce


http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19241408&cfilm=187194.html



Vanpyperzele 22/10/2011 13:57



Pauvre cochon,porter un tel nom,enfin avec un nom pareil je n'en mangerai pas.lol.


Faut aussi savoir que les muzzlims appelait souvent leurs chiens REX,et qu'en retour nous appellions nos braves amis SULTAN...



henri 22/10/2011 13:50



Bof....


J'avais un copain,le chien Gadafi


(ma femme l'a baptisé ensuite Lagadafe (Gadafi difficile à proncer pour l'appeler) .


C'était le fils d'un labrador et d'une épagneul bretton.Une brave bête.


Mort à 15 ans. snif.C'est celui de la mini photo.