ORANGE MECANIQUE – un haut fonctionnaire européen confirme les chiffres d'Obertone.

Publié le 27 Mars 2013

Source: Le Peuple

Un haut fonctionnaire européen confirme les chiffres et l’analyse développée dans le livre « La France orange mécanique ». Ce responsable des questions de sécurité intérieure  espère une prise de conscience de la gravité de la situation « pour éviter un scénario de guerre civile ». 

images-1 Le journaliste Laurent Obertone (pseudonyme) vient de publier « La France orange mécanique » (édition Ring).  Il estime que nul n’est censé ignorer la terrible réalité des actes criminels perpétrés chaque jour en France : 13.000 vols, 2.000 agressions et 200 viols !

Obertone affirme dans un interview accordée à Pascal Avot pour Contrepoints, que « l’ensauvagement a plusieurs racines : morale, par le refus de comprendre la nature humaine; politique, par la lâcheté de nos gouvernants; juridique, par le rejet du principe de sanction; sociale, par le refus de toute autorité, toute structure, de toute responsabilité; ethnique, parce que le communautarisme accélère la désagrégation sociale » (Lire ici l’interview complète).

Evidemment, ni les politiques au pouvoir, ni certains médias n’aiment voir additionnés aussi crûment les chiffres réels et les faits. Les censeurs des temps modernes se sont donc déchaînés contre Laurent Obertone, le qualifiant d’extrémiste. D’autres confrères, comme l’excellent Ivan Rioufol du Figaro, dénoncent au contraire une presse qui agit comme  la « gardienne de la pensée canalisée ». Cet ouvrage dénonce en réalité ce que nombre de médias n’osent plus écrire sur l’état réel de la France. Mais, peut-on tromper indéfiniment les citoyens sur ce qui se passe chaque jour sous leurs yeux  ?

Obertone_008Sur fond de polémique française, Obertone était de passage à Bruxelles le 20 mars dernier chez Filigranes pour y présenter son livre. La Belgique n’est certes pas la France. C’est ce que certains soutiendront. Erreur. Les chiffres sont largement identiques en Belgique, ainsi que les racines du mal.

Mais la surprise de cette soirée bruxelloise viendra de l’auditoire où un haut fonctionnaire européen, justement en charge des questions de sécurité intérieure devait déclarer :

« Nous avons lu avec beaucoup d’intérêt votre libre et majoritairement avec beaucoup de sympathie parce que tout d’abord vos chiffres sont corrects; deuxièmement ces chiffres brisent un tabou; troisièmement parce que si ces chiffres et votre livre provoquent un réveil, cela pourrait nous aider à éviter ce que d’autres appellent un scénario de guerre civile». 

Preuve s’il en est, que même dans les hautes sphères européennes, certains sont aujourd’hui parfaitement conscients du désastre annoncé et de ses conséquences ravageuses pour nos sociétés. Mais la prise de conscience est une chose. Changer radicalement de politique en mettant fin au laxisme généralisé, à la tolérance face à des moeurs barbares, apparaît comme une nécessité aux yeux de nombres de citoyens. Seront-ils entendus avant que la guerre civile, manifestement entrevue comme un risque réel par des spécialistes lucides, n’éclate dans nos contrées que l’on croyait pacifiées  ?

S.L.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Pivoine 28/03/2013 18:12


Seront-ils entendus avant que la guerre civile, manifestement entrevue comme un risque réel par des spécialistes lucides, n'éclate dans nos contrées que
l'on croyait pacifiées ?


Malheureusement, j'ai peu d'espoir. Au point où nous en sommes...